Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Assainissement de l’environnement : Asphaltage à quel prix et à quelles conditions ?

JPEG - 219 ko

La mise en œuvre annoncée du projet ‘’asphaltage’’ sur le territoire du Grand Nokoué à savoir, Cotonou, Abomey-Calavi, Ouidah, Sèmè-Podji et Porto-Novo, suscite des inquiétudes à bien d’égards, surtout lorsque le conseil des ministres passe sous silence, les tenants et aboutissants de ce projet. A quoi rime la politique de recensement des ménages et des établissements humains installés sur le territoire du Grand Nokoué ? Le conclave gouvernemental ne situe aucunement sur les réelles motivations, encore moins sur les implications. Pourtant, il va falloir tenir un langage de vérité pour ne pas mettre les populations devant le fait accompli. Il y a lieu de clarifier les conditions de mise en œuvre de ce projet ainsi que celles relatives à ‘’la modernisation de la gestion des déchets solides et ménagers’’ qui y sera conjointement associée. Car, si la pertinence de l’‘’Asphaltage’’ sur le territoire du Grand Nokoué n’est plus à démontrer, il est tout aussi utile que les ménages soient renseignés au plus tôt sur les conditions de sa mise en œuvre et les répercussions. Quelles seront les obligations des ménages ? Il ne s’agira pas d’exiger en aval que les populations se soumettent à telles ou telles autres obligations, ou d’imposer des taxes auxquelles elles ne s’attendent pas. Que cache le flou entretenu à dessein autour des conditions de mise en œuvre de ce projet ? L’inquiétude est d’autant plus justifiée quand l’on apprend que ce marché a été confié depuis longtemps à un promoteur de médias résidant en Chine. Pourquoi ce promoteur ? Quel sera le coût de cette opération ? A quoi les populations doivent-elles s’attendre ? Le peuple veut voir tout l’iceberg et non sa partie émergée. D’ailleurs, il est incompréhensible que le gouvernement s’attarde et s’explique sur le projet : ‘’modernisation de la gestion des déchets solides et ménagers’’ qui sera exécuté sur le même territoire sans qu’aucune phrase du compte rendu du conclave gouvernemental ne situe sur le projet ‘’Asphaltage’’. Le gouvernement doit déballer le colis. Il ne faudrait pas revenir faire payer après aux ménages, dont on connait l’amaigrissement des bourses par ces temps de morosité économique, des taxes farfelues. Gouverner, c’est prévoir.

2-03-2017, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

En vérité : Grèves et bluff !
25-04-2017, Angelo DOSSOUMOU
L’essentiel ! Constamment, il est menacé et sacrifié sur l’autel du moi et des divergences politiques. A l’esprit, et avant de poser tout acte (...) Lire  

En vérité : Juridisme anti développement (...)
24-04-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’activisme des patriarches (...)
19-04-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité :Talon contraint de réussir !
18-04-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Quand c’est Madame qui (...)
14-04-2017, Naguib ALAGBE
En vérité : Dégâts de chenilles !
13-04-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Ce que Talon et Rodriguez se sont dit
27-04-2017, La rédaction


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2100

Assemblée nationale : Enfin la position du gouvernement Talon sur (...)
28-04-2017, Karim O. ANONRIN
Le gouvernement a répondu hier à la question orale avec débat posée par le député Antoine Kolawolé Idji et certains de (...)  

Chambre administrative de la Cour suprême du Bénin : Le nouveau (...)
28-04-2017, Karim O. ANONRIN
Le nouveau président de la Chambre administrative de la Cour suprême du Bénin, Victor Dassi Adossou, a été installé (...)  

Les observations de Jacques Migan sur des décisions de la (...)
28-04-2017, La rédaction
Le Président du Front des Républicains pour le Développement de la ville de Porto-Novo (Frd), Jacques Migan, réagit (...)  

Ce que Talon et Rodriguez se sont dit
27-04-2017, La rédaction
Je suis arrivé à Cotonou depuis hier, et nous avons eu une longue séance de travail avec le chef de l’Etat et ses (...)