Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Assemblée nationale : Enfin l’ouverture de la 3ème session extraordinaire

JPEG - 58 ko

Le président de l’Assemblée nationale, Me Adrien Houngbédji, va enfin pouvoir procéder à l’ouverture de la 3ème session extraordinaire de l’institution demandée par un certain nombre de députés pour examiner 5 dossiers. Après une première tentative le jeudi 4 août dernier, l’ouverture a été reportée pour ce jour lundi 8 août 2016, faute de quorum. Ceci, conformément aux dispositions de l’article 85 de la Constitution du 11 décembre 1990 qui stipule que « Si à l’ouverture d’une session, le quorum de la moitié plus un des membres composant l’Assemblée nationale n’est pas atteint, la séance est renvoyée au troisième jour qui suit. Les délibérations sont alors valables, quel que soit le quorum ».
Rappelons que la session extraordinaire sera consacrée au projet de loi portant autorisation de ratification de l’accord de prêt de la Banque Arabe pour le Développement Economique en Afrique (Badea) d’un montant de 2,75 milliards de Fcfa environ relatif au financement de la deuxième ligne de crédit au profit du Fonds National de la Microfinance, le projet de loi portant autorisation de ratification de l’accord de prêt sous forme de Mudarabah restreint de la Banque Islamique de Développement (Bid) d’un montant de 16,5 milliards de Fcfa environ relatif au financement de la deuxième phase du Programme Intégré d’Appui à la Microfinance (Piamf II), le projet de loi portant autorisation de ratification de l’accord de prêt sur les ressources du Fonds de Solidarité Islamique pour le Développement (Fsid) d’un montant de 11 milliards de Fcfa environ relatif au financement de la deuxième phase du Programme Intégré d’Appui à la Microfinance (PIAMF II), le projet de loi portant autorisation de ratification de l’accord de prêt sous forme d’Ijara de la Bid d’un montant de 6,985 milliards de Fcfa environ relatif au financement du projet de construction de l’Université Polytechnique d’Abomey et de la deuxième phase du projet de construction de l’Université d’Agriculture de Kétou, et le projet de loi portant autorisation de ratification de l’accord de prêt sous forme d’Istisna’a de la Bid d’un montant de 79,20 milliards Fcfa environ relatif au financement du projet de construction de l’Université Polytechnique d’Abomey et de la deuxième phase du projet de construction de l’Université d’Agriculture de Kétou.

8-08-2016, Karim O. ANONRIN


CHRONIQUES

tribune verte : L’audace d’assainir les villes
1er-12-2016, La rédaction
Sous la rupture, les villes s’apprêtent à faire leur toilette. Le Gouvernement Talon retrousse les manches pour débarrasser huit principales villes (...) Lire  

Plume libre : Zèle et excès à la Haac !
30-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : Le péril du feu
30-11-2016, Moïse DOSSOUMOU
Plume libre : Le duo Ajavon-Kotingan
28-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Plume libre : Le mystère de la cocaïne (...)
24-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : La croisade pour la paix
21-11-2016, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1890

Malgré la permanence de la Cena et la Lépi : les élections coûtent (...)
2-12-2016, Arnaud DOUMANHOUN
Les élections au Bénin ont de tout temps fait saigner les caisses de l’Etat, et parfois soulevé de vives polémiques. La (...)  

L’assainissement et le déguerpissement au Bénin : « le gouvernement (...)
2-12-2016, La rédaction
« Les 125 km de plages seront nettoyés et sécurisés. C’est une mesure qui s’inscrit dans la durée ». Ces déclarations du (...)  

8ème édition de la Circaf : Le Bénin au cœur des enjeux du (...)
1er-12-2016, La rédaction
Ça y est ! Tout est prêt. Du 6 au 8 décembre prochain aura bel et bien lieu au Bénin Marina Hôtel, la 8ème édition de la (...)  

Conseil des ministres du 30 novembre 2016 : Le gouvernement (...)
1er-12-2016, La rédaction
Le Conseil des ministres d’hier a encore pris plusieurs décisions qui vont impacter durablement notre économie et (...)