Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Assemblée nationale : Enfin l’ouverture de la 3ème session extraordinaire

JPEG - 58 ko

Le président de l’Assemblée nationale, Me Adrien Houngbédji, va enfin pouvoir procéder à l’ouverture de la 3ème session extraordinaire de l’institution demandée par un certain nombre de députés pour examiner 5 dossiers. Après une première tentative le jeudi 4 août dernier, l’ouverture a été reportée pour ce jour lundi 8 août 2016, faute de quorum. Ceci, conformément aux dispositions de l’article 85 de la Constitution du 11 décembre 1990 qui stipule que « Si à l’ouverture d’une session, le quorum de la moitié plus un des membres composant l’Assemblée nationale n’est pas atteint, la séance est renvoyée au troisième jour qui suit. Les délibérations sont alors valables, quel que soit le quorum ».
Rappelons que la session extraordinaire sera consacrée au projet de loi portant autorisation de ratification de l’accord de prêt de la Banque Arabe pour le Développement Economique en Afrique (Badea) d’un montant de 2,75 milliards de Fcfa environ relatif au financement de la deuxième ligne de crédit au profit du Fonds National de la Microfinance, le projet de loi portant autorisation de ratification de l’accord de prêt sous forme de Mudarabah restreint de la Banque Islamique de Développement (Bid) d’un montant de 16,5 milliards de Fcfa environ relatif au financement de la deuxième phase du Programme Intégré d’Appui à la Microfinance (Piamf II), le projet de loi portant autorisation de ratification de l’accord de prêt sur les ressources du Fonds de Solidarité Islamique pour le Développement (Fsid) d’un montant de 11 milliards de Fcfa environ relatif au financement de la deuxième phase du Programme Intégré d’Appui à la Microfinance (PIAMF II), le projet de loi portant autorisation de ratification de l’accord de prêt sous forme d’Ijara de la Bid d’un montant de 6,985 milliards de Fcfa environ relatif au financement du projet de construction de l’Université Polytechnique d’Abomey et de la deuxième phase du projet de construction de l’Université d’Agriculture de Kétou, et le projet de loi portant autorisation de ratification de l’accord de prêt sous forme d’Istisna’a de la Bid d’un montant de 79,20 milliards Fcfa environ relatif au financement du projet de construction de l’Université Polytechnique d’Abomey et de la deuxième phase du projet de construction de l’Université d’Agriculture de Kétou.

8-08-2016, Karim O. ANONRIN


CHRONIQUES

En vérité : Ofmas, pas de quoi fouetter un chat !
21-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Des poux, même sur des crânes rasés, il y a des spécialistes de la polémique qui toujours, en trouvent. Des accusations sans fondement et des (...) Lire  

Editorial : Hehomey, un tigre en papier (...)
20-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Retour d’un fils polémiste !
20-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Dans la tourmente de l’Unesco (...)
19-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un mutisme surprenant
19-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La rentrée du Nouveau départ (...)
18-09-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2340

Mise en conformité du Code des marchés publics : Les députés (...)
22-09-2017, Karim O. ANONRIN
Les députés à l’Assemblée nationale, 7ème législature, ont procédé ce jeudi à la mise en conformité avec la Constitution de (...)  

Remaniement ministériel : La liste est fin prête !
22-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Les dés sont jetés. Plus que quelques jours voire quelques heures, et les membres du deuxième gouvernement de Patrice (...)  

Devoir de mémoire / Comment patrice Talon a résisté à YAYI
21-09-2017, La rédaction
Par Christophe Boisbouvier Publié le 29-10-2012 Modifié le 16-05-2014 à 12:13 L’homme d’affaires béninois Patrice Talon (...)  

Gouvernement du Nouveau départ : Talon limoge le ministre Hervé (...)
19-09-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Une nouvelle inattendue et peu honorable pour une personnalité qui aura marqué l’opinion publique par son zèle. Et ce (...)