Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Assemblée nationale : Le député Basile Ahossi démissionne enfin du groupe parlementaire UN

JPEG - 67.1 ko

Le député Basile Comlan Ahossi vient de démissionner du groupe parlementaire Union fait la Nation (UN) présidé par le député Antoine Kolawolé Idji. Ceci, à travers une correspondance en date du mercredi 16 mai 2018 adressée au président dudit groupe parlementaire. Il s’agit d’une démission qui ne surprend pas quand on sait que le député Basile Comlan Ahossi a choisi s’aligner dans l’opposition parlementaire contrairement au groupe parlementaire UN qui est de la majorité parlementaire soutenant les actions du Chef de l’Etat, Patrice Talon à l’Assemblée nationale. La décision du député Basile Comlan Ahossi, intervient pratiquement la veille de l’élection du bureau du Conseil d’orientation et de supervision de la Liste électorale permanente informatisée (Cos-Lépi) auquel il appartient d’ailleurs. Aussi, se rappelle-t-on que le choix de l’honorable Basile Comlan Ahossi par l’opposition parlementaire pour la représenter dans le Cos-Lépi le jeudi 19 avril 2018 n’a pas plus à la majorité parlementaire. Tout d’abord, c’est le député Antoine Kolawolé Idji, président du groupe parlementaire Union fait la Nation, qui a réagi. Dans son intervention, ce dernier a laissé entendre que le député Basile Comlan Ahossi étant toujours membre du groupe parlementaire qu’il préside et qui est de la majorité parlementaire, il ne saurait être désigné par l’opposition parlementaire. Il a été appuyé dans ses propos par le député Orden Alladatin, un autre membre du groupe parlementaire Union fait la Nation. Pour couper court à la polémique, le président de l’Assemblée nationale, Me Adrien Houngbédji, avait déclaré qu’il ne lui revient pas d’apprécier la validité du choix porté sur le député Basile Comlan Ahossi, mais plutôt au juge constitutionnel. Désormais, les choses sont claires et sans aucun doute, ni les membres sortants de la Cour constitutionnelle, ni les membres entrants n’auront à connaître de ce dossier.

18-05-2018, Karim O. ANONRIN


CHRONIQUES

En vérité : Quelle échéance pour la Cité ministérielle ?
23-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
C’est la saison du lancement des grands travaux. Après deux ans et demi d’exercice du pouvoir, Patrice Talon est plus que jamais déterminé à marquer (...) Lire  

En vérité : Vivement les travaux !
22-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Appui diplomatique pour Pag (...)
22-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Lumière sur les lois de règlement
18-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Médiateur : acte 3 ou stop (...)
18-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Encore Biya, bêtise continuelle (...)
18-10-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2910

Entretien avec Clotaire Olihidé, Président de la dynamique (...)
23-10-2018, Karim O. ANONRIN
Il est jeune et dirige un ensemble de mouvements politiques réunis dans un creuset appelé La Dynamique ‘’Ensemble, (...)  

Facilitation des transports et transit entre le Bénin et le (...)
23-10-2018, Adrien TCHOMAKOU
Un beau jour se lève pour les transporteurs et commerçants du corridor Cotonou-Lagos. Avec l’inauguration ce jour du (...)  

Mouvance présidentielle : L’Udbn prend la tête d’un nouveau (...)
22-10-2018, Arnaud DOUMANHOUN
La mouvance présidentielle devra désormais compter avec un 3e bloc politique dans le cadre des législatives de 2019. (...)  

Gouvernance sous le nouveau départ : Le corps diplomatique décerne (...)
22-10-2018, Arnaud DOUMANHOUN
Le ministre des affaires étrangères, Aurelien Agbénonci a ouvert la rentrée diplomatique ce vendredi 19 octobre 2018, à (...)