Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Assemblée nationale : Les députés bloquent un projet d’électrification de 300 localités

JPEG - 67.5 ko

Les députés à l’Assemblée nationale viennent de bloquer un projet d’électrification de 300 localités rurales. C’était hier à l’hémicycle au Palais des gouverneurs à Porto-Novo à la faveur de l’examen en plénière du projet de loi portant autorisation de ratification de la Convention de crédit signée à Cotonou le 15 décembre 2015 entre la République du Bénin et le Crédit Suisse AG, succursale de Londres dans le cadre du financement partiel du projet d’électrification de 300 localités rurales en République du Bénin. D’un coût de 147, 590 milliards Fcfa, ledit projet est réparti en 2 tranches soit 91, 840 milliards Fcfa pour 260 localités et 55,750 milliards Fcfa pour 40 localités. Le débat hier sur le dossier a été très houleux au point où les députés, presque à l’unanimité, surtout ceux du groupe parlementaire Union fait la Nation ont déploré la disproportion des montants des deux tranches. Aussi, ont-ils déploré la non-prise en compte de certaines localités du pays tout comme le moment choisi par le gouvernement pour demander l’examen du dossier ; c’est-à-dire la veille de l’élection présidentielle. D’ailleurs, certains députés n’ont pas manqué de traiter le projet d’électoraliste. Pour ceux-ci, autoriser la ratification d’une telle convention sera donner plus d’arguments au Chef de l’Etat, le président Boni Yayi, pour faire campagne pour son dauphin. Au cours de son intervention, le président du groupe parlementaire Union fait la Nation, Antoine Kolawolé Idji, n’est pas allé par quatres chemins pour demander l’ajournement pur et simple du dossier. Face à cela, des députés, la Commission des finances et des échanges présidée par le député Raphaël Akotègnon, a accepté l’ajournement du dossier ; ce que le président de séance, Eric Houndété, premier Vice-président de l’Assemblée nationale a entériné conformément aux dispositions de l’article 46 du Règlement intérieur de l’institution.

20-01-2016, Karim O. ANONRIN


CHRONIQUES

Editorial : Les bus de la mort
28-06-2017, Moïse DOSSOUMOU
Ils sèment la mort sur nos routes. Avec une rage morbide à peine contenue et une envie toujours renouvelée de faire couler du sang, par leur (...) Lire  

En vérité : A la Rb comme au Psd… !
28-06-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Au fil fébrile de Bénin (...)
27-06-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Talon, tel que nous l’aimons (...)
22-06-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une capitale sans route
22-06-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Deuxième Compact à table !
21-06-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Communiqué de la Présidence
22-06-2017, La rédaction
Communiqué de la Présidence
22-06-2017, La rédaction


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2190

Animation de la vie politique : Les Fcbe fidèles à Yayi se (...)
28-06-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Le prince de Tchaourou n’est pas ‘‘fini’’. Boni Yayi, leader incontesté des cauris, fait preuve de doigté dans la lecture (...)  

Examen du certificat d’études primaires 2017 : Une 1ère journée sans (...)
28-06-2017, La rédaction
Au centre Godomey Savi, ils sont au total 508 candidats à démarrer hier les épreuves écrites et orales de l’examen du (...)  

Congrès extraordinaire du camp des réformistes : Abraham (...)
27-06-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Les réformistes ont tenu le pari de l’organisation d’un congrès extraordinaire, le week-end écoulé, pour statuer sur la (...)  

Gestion des partis politiques au Bénin La fin d’une ère (...)
27-06-2017, Naguib ALAGBE
Les temps ont bien changé. Les partis politiques, jusque-là confondus au patrimoine personnel de leur(s) (...)