Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Assemblée nationale : Les députés votent la loi portant travail d’intérêt général au Bénin

JPEG - 64.7 ko

Les députés à l’Assemblée nationale ont voté hier jeudi 16 juin 2016 au Palais des gouverneurs à Porto-Novo, la loi portant travail d’intérêt général en République du Bénin. Il s’agit d’une loi qui est composée de 12 articles et qui vise à permettre à un certain nombre de prévenus devant les Juges de ne pas écoper des peines d’emprisonnement, mais en retour d’exercer un travail d’intérêt général pendant une période allant de 16 à 18 mois. Des dispositions de ladite loi, on peut noter que la peine de travail d’intérêt général ne peut être prononcée contre le prévenu qui la refuse. Aussi, revient-il au tribunal de fixer le délai pendant lequel le travail doit être accompli. Toujours selon les dispositions de la loi votée, le travail d’intérêt général peut être suspendu provisoirement pour motifs graves d’ordre médical, familial, professionnel ou social. Par ailleurs, au cours du délai prévu, le condamné doit satisfaire à un certain nombre de mesures sous le contrôle du juge spécialement désigné à savoir répondre aux convocations du Juge, se soumettre à l’examen médical préalable à l’exécution de la peine qui a pour but de rechercher s’il n’est pas atteint d’une affection. L’examen du texte de loi en plénière a été conduit par le 1er Vice-président de l’Assemblée nationale, Eric Houndété sur un rapport présenté à la plénière par la Commission de l’éducation, de la culture, de l’emploi et des affaires sociales présidée par la députée Claudine Afiavi Prudencio. C’était en présence de la Ministre des affaires sociales, Adidjatou Mathys, représentant le gouvernement.

17-06-2016, Karim O. ANONRIN


CHRONIQUES

En vérité : Lutte sans exception !
22-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Quand les chiffres tombent, ils donnent le tournis. Au Bénin, chaque année, du fait de la corruption, ce sont des milliards qui, au détriment des (...) Lire  

Editorial : La dynamique locale en question
22-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : A Glo, ça avance !
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Trekpo, seul face à son destin
21-02-2018, Isac A. YAÏ
En vérité : Le prix du jusqu’au-boutisme (...)
20-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une bouteille à la mer
20-02-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2550

Mise sur écoute des Béninois : La Cour donne carte blanche
22-02-2018, La rédaction
La loi n°2017-44 portant recueil du renseignement en République du Bénin, votée par l’Assemblée nationale le 29 décembre (...)  

Malversation financière au Cncb : Antoine Dayori et le Pca en (...)
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Décidément ! Sous la rupture, la lutte contre la corruption n’épargne presque personne. Grand artisan de l’avènement du (...)  

Saturation de l’actuel cimetière municipal de Parakou : Charles (...)
21-02-2018, La rédaction
L’actuel cimetière municipal de Parakou n’est plus en mesure d’abriter de nouveaux corps. Tels sont les propos du maire (...)  

Conséquences des grèves perlées dans l’administration publique : (...)
20-02-2018, La rédaction
Journée décisive pour les grévistes. Ils attendent de constater sur leurs fiches de paie, la mise à exécution ou non de (...)