Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Assemblée nationale : Mathurin Nago et consorts reconstituent le groupe parlementaire Unipaid

Neuf députés à l’Assemblée nationale se sont entendus pour former un groupe parlementaire appelée ‘’Unité, Paix et Démocratie’’ avec comme président, le député Mathurin Coffi Nago. La déclaration de constitution de ce groupe parlementaire a été faite hier à la tribune de l’hémicycle par le député Jérémie Adomahou, élu sur la liste Forces démocratiques unies (Fdu) lors des élections législatives de 2015. En réalité, il s’agit d’un groupe parlementaire reconstitué puisque jusqu’à un récent passé, ce groupe parlementaire a été dissout suite à la démission de 3 de ses membres : les députés Issa Salifou, Issifou Amadou et René Bagoudou. Il aura donc fallu l’adhésion de 2 autres députés à savoir Janvier Yahouédéou et Wally Zoumarou pour que le groupe parlementaire soit reconstitué. Il faut noter que les députés Janvier Yahouédéou et Wally Zoumarou, étaient tous deux membres du groupe parlementaire Unité, Nation et Développement présidé par la députée Rosine Vieyra Soglo et qui a été malheureusement dissout suite à la démission de plusieurs de ses membres.

Déclaration de constitution du groupe parlementaire UNIPAID
La conférence des Forces Vives de la Nation, tenue à Cotonou (Bénin) en Février 1990 a permis à l’instauration dans notre pays d’une nouvelle ère de démocratie marquée par le multipartisme politique, la séparation des pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire, l’organisation régulière d’élections libres et le respect de l’Etat de droit et des libertés.
Dans ce contexte, des élections législatives sont intervenues le 26 avril 2015 et ont conduit à la mise en place de la présente législature, la 7è dans la série depuis l’avènement du Renouveau démocratique en 1990.
A l’issue de ces élections, la Nation Béninoise s’est clairement et fermement prononcée pour la préservation et le renforcement du processus démocratique en cours dans notre pays. Ceci a permis de dégager à l’Assemblée nationale du Bénin, une majorité parlementaire qui opta principalement pour une alternance politique à la tête du pays.
Dans cette dynamique, les efforts ont été déployés par la plupart des députés de cette majorité, conjointement avec de nombreux autres acteurs politiques pour faire gagner, à la dernière élection présidentielle de mars 2016, le candidat de l’alternance et de la rupture, le président Patric Talon.
En cohérence avec l’option politique indiquée ci-dessous et forts de leurs engagements, exprimés notamment à travers la déclaration du Bloc de la majorité parlementaire le 11 mai 2017, les députés soussignés décident en toute responsabilité et en toute conscience, et conformément aux dispositions de l’article 24 du règlement intérieur de l’Assemblée nationale du Bénin, de se constituer en un Groupe parlementaire dénommé Unité-Paix-Démocratie (Groupe Unipaid), et présidé par l’honorable Mathurin Coffi Nago, afin d’accompagner résolument le président de la république et son gouvernement dans la mise en œuvre efficace de leur vaste programme de réformes politiques et institutionnelles et d’actions de développement économique et social. Ils s‘engagent par ailleurs, au sein de l’institution parlementaire et partout où besoin sera, de contribuer véritablement à la promotion de l’unité, de la paix, de la démocratie et de l’Etat de droit, dans notre pays, à travers la défense des valeurs et des principes qui en constituent les fondamentaux et les exigences. En particulier, ils œuvreront résolument, conformément la volonté librement exprimée par le Peuple béninois lors des dernières élections législatives et présidentielle, et en usant de leurs prérogatives constitutionnelles, pour :

1- la défense et la promotion des acquis démocratiques ;

2-la défense es droits humains et des libertés ;

3-L’exigence et la promotion de la justice, de l’équité dans tous les actes de gouvernance dans notre pays ;

4-La sauvegarde de l’indépendance du Pouvoir législatif vis-à-vis des autres pouvoirs ;

5-L’amélioration continue du système partisan et du système électoral au Benin ;

6-la promotion des femmes dans la sphère politique ;

7-la bonne gouvernance en luttant en particulier contre la corruption, l’enrichissement illicite et l’impunité et pour l’assainissement des finances publiques et la gestion rigoureuse des ressources de l’Etat ;

8-le développement des principaux secteurs et filières économiques et la promotion sociale et culturelle des différentes couches du peuple béninois.
La dénomination du groupe ainsi constitué, Unité-Paix-Démocratie (Groupe Unipaid) traduit et concentre globalement l’ensemble de ces valeurs et défis auxquels les députés membres souscrivent et acceptent en toute conscience de se consacrer sans réserve au cours de leur mandat, afin que la Nation béninoise puisse poursuivre inexorablement sa marche irréversible vers une plus grande stabilité politique, une cohésion nationale consolidée, une solidarité forte, une meilleure gouvernance et un développement durable et harmonieux.
Au regard de tout ce qui précède, les députés membres du Groupe parlementaire Unité-Paix-Démocratie réaffirment leur appartenance au Bloc de la Majorité parlementaire (BMP), mais ils s’engagent à promouvoir un dialogue fécond avec tous les autres Députés soucieux d’œuvrer effectivement pour les reformes et les actions politiques, institutionnelles, économiques et sociales susceptibles de favoriser l’unité nationale, la paix, la démocratie, la stabilité et la bonne gouvernance au Benin.
Le groupe parlementaire Unité-Paix-Démocratie reste ouvert à tout autre député qui épouse les idéaux, les valeurs et les objectifs visés plus haut.

Vive la démocratie !
Vive la république !
Vive le Benin !

Fait à Porto-Novo le 06 juin 2017
Sont signataires de la présente déclaration, les députés ci-après :
1- Jérémie Adomahou
2-Alexis Cokou Agbelessessi
3- Justin Agbodjete
4-Robert Gbian
5-Valentin Aditi Houde
6-Mathurin Coffi Nago
7-Dakpe Sossou
8-Janvier François Yahouedeou
9- Mamoudou W. Zoumarou

7-06-2017, Karim O. ANONRIN


CHRONIQUES

Le dernier sacerdoce de Houngbédji !
17-08-2017, Angelo DOSSOUMOU
L’initiative a peut-être surpris plus d’un. Mais pas moi. Le numérique, Houngbédji l’a dans la peau. Pour la jeunesse africaine, il en veut une (...) Lire  

Editorial : Le défi d’une bonne rentrée
17-08-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La belle politiquement cocufiée (...)
16-08-2017, Isac A. YAÏ
Editorial : Sous la menace du terrorisme
16-08-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Un Psd, deux ailes !
14-08-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Ces valeureux sportifs béninois
14-08-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Quelques axes de l’audit du Fnm
16-08-2017, La rédaction


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2280

Les membres de la Haute cour de justice formés à la tenue de procès (...)
17-08-2017, La rédaction
La présidente de la Haute cour de justice, Marcelline Gbèha Afouda a officiellement lancé hier à la Cour d’Appel (...)  

Campagne cotonnière 2017-2018 : 105 milliards déjà payés aux (...)
17-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
L’Association interprofessionnelle de coton (Aic) et les égreneurs travaillent en parfaite intelligence pour (...)  

Quelques axes de l’audit du Fnm
16-08-2017, La rédaction
Le 02 août dernier, le Conseil des ministres s’est penché, entre autres, sur le compte rendu de la mission d’audit (...)  

Réformes dans le secteur de l’éducation : Les innovations de la (...)
16-08-2017, La rédaction
Apaisée, s’annonce la deuxième rentrée scolaire de l’ère du Nouveau départ marquée par plusieurs d’innovations. De (...)