Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Assemblée nationale : Plus que 4 groupes parlementaires jusqu’à nouvel ordre

JPEG - 217.7 ko

La configuration politique à l’Assemblée nationale, 7ème législature, vient de passer de 8 groupes parlementaires à 4. Ceci, à cause de la démission de certains députés de 4 groupes parlementaires. Il s’agit de la démission des députés Issa Salifou, Amadou Issifou, et René Bagoudou, tous élus sur la liste Alliance Soleil du groupe parlementaire Union, Paix et Démocratie (Unipaid) composé de 10 députés et dirigé par le député Mathurin Coffi Nago, de la démission des députés Valentin Djènontin, Simplice Codjo Dossou, Garba Yaya, Jean-Marie Allagbé, Justin Adjovi élus sur la liste Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) du groupe parlementaire République Dynamique Cohésion et action composé de 9 députés et présidé par le député Pascal Essou, de la démission des députés Abiba Dafia, Nouréni Atchadé et Mohamed Gibigaye, élus sur la liste Fcbe du groupe parlement dire République et Solidarité nationale composé de 10 deputés et présidé par le député Barthélémy Kassa et de la démission des députés Idrissou Bako, Kiaré Yarou Sinatoko, Sanni Gounou, Bah Guera, et Léon Dègny, tous élus sur la liste Fcbe du groupe parlementaire République et Unité nationale composé de 10 députés et présidé par le député André Okounlola Biaou. En conséquence, ces 4 groupes parlementaires sont dissouts conformément aux dispositions de l’article 24.1 du règlement intérieur de l’assemblée nationale qui stipule : « Les députés peuvent s’organiser en groupes parlementaires par affinité politique. Aucun groupe ne peut comprendre moins de 10% de l’effectif total des députés à l’Assemblée nationale, non compris les députés apparentés dans les conditions prévues à l’alinéa 4 du présent article ». L’autre conséquence directe de ces démissions est que les députés Mathurin Coffi Nago, André Okounlola, Barthélémy Kassa et Pascal Essou ne pourront plus prendre part à la réunion de la Conférence des présidents composée des 7 membres du bureau de l’institution, des présidents des Commissions permanentes et des présidents des groupes parlementaires. Les 4 autres groupes parlementaires restants sont le groupe parlementaire Prd composé de 10 députés et présidé par le député Augustin Ahouanvoèbla, le groupe parlementaire Union fait la Nation composé de 13 députés et présidé par le député Antoine Kolawolé Idji, le groupe parlementaire Bénin Uni et Solidaire (Bus) composé de 11 députés et présidé par le député Aké Natondé et le groupe parlementaire Nation, Unité et Développement composé de 9 députés et présidé par la députée Rosine Vieyra Soglo.

10-05-2017, Karim O. ANONRIN


CHRONIQUES

En vérité : Lutte sans exception !
22-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Quand les chiffres tombent, ils donnent le tournis. Au Bénin, chaque année, du fait de la corruption, ce sont des milliards qui, au détriment des (...) Lire  

Editorial : La dynamique locale en question
22-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : A Glo, ça avance !
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Trekpo, seul face à son destin
21-02-2018, Isac A. YAÏ
En vérité : Le prix du jusqu’au-boutisme (...)
20-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une bouteille à la mer
20-02-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2550

Mise sur écoute des Béninois : La Cour donne carte blanche
22-02-2018, La rédaction
La loi n°2017-44 portant recueil du renseignement en République du Bénin, votée par l’Assemblée nationale le 29 décembre (...)  

Malversation financière au Cncb : Antoine Dayori et le Pca en (...)
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Décidément ! Sous la rupture, la lutte contre la corruption n’épargne presque personne. Grand artisan de l’avènement du (...)  

Saturation de l’actuel cimetière municipal de Parakou : Charles (...)
21-02-2018, La rédaction
L’actuel cimetière municipal de Parakou n’est plus en mesure d’abriter de nouveaux corps. Tels sont les propos du maire (...)  

Conséquences des grèves perlées dans l’administration publique : (...)
20-02-2018, La rédaction
Journée décisive pour les grévistes. Ils attendent de constater sur leurs fiches de paie, la mise à exécution ou non de (...)