Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Avenir politique des grandes alliances : Fcbe et Un peuvent-elles échapper à la crise ?

JPEG - 67.8 ko
Boni Yayi et Amoussou Bruno ont de soucis à se faire

Un-Fcbe. Le mutisme de ces grandes alliances politiques continue de semer le doute et l’embarras dans le rang des militants. Au fond, la plupart des Béninois ont les yeux rivés sur ce qui pourrait surgir des tractations au sein de ces deux formations qui ont prouvé par les urnes, leur suprématie sur la scène politique nationale. Ce qui justifie l’absence de favori pour la présidentielle de 2016, malgré la flopée de candidatures. Amoussou et Yayi tiennent le peuple en haleine. Pourtant, au regard du choc des ambitions, il serait difficile qu’une fumée blanche sorte très rapidement de la cheminée. Car, aucun candidat Fcbe ou Un ne fait jusqu’ici l’unanimité. D’ailleurs, les acteurs politiques ont tôt fait d’abandonner l’idée des primaires agitée çà et là, qui pourrait précipiter la dislocation des groupes. Sauf que, faire durer le suspense n’est non plus la solution. Bien au contraire. Cette passivité politique encourage l’émergence des nids de division. Les clans sont formés et n’attendent que la décision des directions des partis ou alliances de partis. Tôt ou tard donc, Un et Fcbe devront assumer leur destin. Survivre ou périr, cela dépendra du choix de leur candidat pour 2016.

L’évidence…
Sinon, que peut-on attendre de ces regroupements hétéroclites ? Au Bénin, aucune idéologie ne sous-tend les actions ou orientations des grands partis ou alliances politiques. Les entrées et départs s’enregistrent au gré du vent. Un ou Fcbe, toutes ont été à la merci des germes de la division, innées à la plupart des formations politiques sous nos cieux. Aujourd’hui, l’on n’y est ; demain, c’est un adversaire politique à abattre. En définitive, rien n’engage ou n’oblige les partis adhérents aux grandes formations politiques. Le choix d’un candidat unique pour 2016 ne risque pas de faire exception à ce désordre longtemps entretenu par les politiques. Dans leur rang, nul ne peut d’ailleurs s’ériger en donneur de leçon en la matière. Il est donc clair que les partis politiques composant l’Un ou les Fcbe ne se soumettront systématiquement pas à un choix imposé par les instances dirigeantes de leurs alliances. A moins d’un consensus, on peut prendre le risque de parier sur l’éclatement de ces blocs à l’issue du choix du candidat unique.

5-11-2015, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En toute sincérité : Infidèle sans conscience !
16-02-2018, Naguib ALAGBE
Les hommes sont tous des infidèles. Admettons-le par pure galanterie. Et évitons pour une fois, d’être avec elles, à couteaux tirés sur la question. (...) Lire  

Editorial : Le Fonds culturel sous un nouveau (...)
15-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Dans la dynamique des réformes (...)
15-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Une douleur qui précède la joie (...)
14-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’idéal d’une jeunesse de bonne (...)
14-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Grève sans trêve !
13-02-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2520

Prochaines joutes électorales au Bénin : KolawoléIdji et l’UN (...)
19-02-2018, Karim O. ANONRIN
Le vice-président de l’Union fait la Nation, Antoine KolawoléIdji, a effectué sa rentrée politique le samedi 17 février (...)  

Séminaire parlementaire sur la réforme du système des partisans (...)
19-02-2018, Karim O. ANONRIN
Le président de l’Assemblée nationale, Me Adrien Houngbédji, a procédé le vendredi 16 février 2018 à Azalaï Hôtel de la (...)  

Echanges de vœux de nouvel an entre militants UN d’Ifangni : Louis (...)
19-02-2018, Karim O. ANONRIN
Le député Louis Vlavonou, élu dans la 21ème circonscription électorale lors des législatives de 2015 étaient en communion (...)  

Première visite de chantiers du chef de l’Etat : Patrice Talon sur (...)
16-02-2018, Arnaud DOUMANHOUN
Longtemps resté au laboratoire, à manager ses collaborateurs pour l’atteinte des objectifs qu’il s’est lui-même (...)