Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Bataille du Couffo : Le Gl Amoussou et Ajavon soutenus par le Psd

JPEG - 41 ko

Le Département du Couffo étalé sur une superficie de 2 174 km² avec 524 586 habitants est déjà dans la fièvre de la présidentielle du 28 février prochain.
Dans un climat manifestement serein, les candidats et leurs soutiens rivalisent de stratégies pour marquer leur territoire. Mais dans le Couffo où le Parti social démocrate (Psd) régnait jadis en maître, les données ont beaucoup changé. D’abord, Bruno Amoussou, leader historique du Psd et président de l’Union fait la nation (Un) est, depuis 2011, forclos pour les élections présidentielles. Entre-temps, le renard de Djakotomey a passé le témoin à Emmanuel Golou écarté de la course à la candidature unique de l’Un pour la présidentielle de 2016.

JPEG - 42.2 ko

Mais, le Psd et Emmanuel Golou, pour ne pas rester en marge de ce scrutin capital pour l’avenir du Bénin, ont opté pour Sébastien Ajavon, un candidat de la rupture comme l’a expressément conseillé le président de l’Un, Bruno Amoussou. Mais aussitôt ce choix fait, le Psd s’est exposé à des contestations en son sein. Le Secrétaire général du parti, Achille Massougbodji et d’autres ténors ont claqué la porte. Au même moment, c’est le Général Fernand Amoussou, le fils du terroir et frère cadet de Bruno Amoussou qui retrouve des couleurs. Dans son Couffo natal où le Psd a préféré Ajavon, le Général joue son avenir politique. En jeu, un bon score dans le Couffo et l’héritage politique de son frère aîné Bruno Amoussou. Mais pour atteindre son objectif, l’obstacle Ajavon avec le Psd, Lionel Zinsou avec les Fcbe etc se dressent sur son chemin. Lequel des candidats peut avoir le dernier mot dans le Couffo ? Seuls les électeurs de Aplahoué, Djakotomey, Klouékanmè et des autres localités du Couffo départageront les uns et les autres. Et ce sera dans les urnes au soir du 28 février prochain.

9-02-2016, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En vérité : Désastre écologique à Toho !
23-05-2018, Angelo DOSSOUMOU
Des milliers de poissons morts empoisonnés. Des risques énormes pour l’écosystème et une activité principale paralysée. A Athiémé, sur le lac Toho, (...) Lire  

Editorial : Une lueur d’espoir pour les (...)
23-05-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les paradigmes de l’espérance (...)
22-05-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une polémique précoce
22-05-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Une vitrine au Vatican !
17-05-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Difficile ascension pour la (...)
17-05-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2670

Campagne cotonnière 2018-2019 : Le gouvernement augmente le prix (...)
25-05-2018, Arnaud DOUMANHOUN
« Le gouvernement a entrepris depuis deux ans, le renforcement de la professionnalisation du secteur. Et de 451.000 (...)  

Réaction de quelques députés après la décision de la HAAC
25-05-2018, La rédaction
Réaction de quelques dispoquotenibilité Louis Vlavonou « …Je prends acte de la décision de la HAAC tout en regrettant (...)  

La HAAC, le canon braqué contre la presse libre
25-05-2018, La rédaction
Je ne suis pas de ceux qui, habituellement proposent de supprimer les institutions qui posent problème dans leur (...)  

Agapit Napoléon Maforikan, Ancien conseiller de la Haac : « La (...)
25-05-2018, La rédaction
Nul ne peut se réjouir lorsqu’un organe de presse est en difficulté. La liberté de presse est un bien précieux que nous (...)