Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Bataille pour la questure : La minorité divisée… Yayi en difficulté ?

JPEG - 90.3 ko

La bataille pour la questure a mis à nu les divergences entre alliés des Force cauris pour un Bénin émergent (Fcbe). Trois candidatures issues de la mouvance ont fragilisé la minorité parlementaire : Edmond Agoua de l’Alliance Eclaireur, Lucien Houngnibo de l’Union pour le Bénin et Atao Hinnouho du Réso Atao, étaient sur la ligne de départ pour la conquête du poste de 2e questeur à l’Assemblée nationale. Une attitude bien surprenante des alliés pendant que la véritable famille politique du Chef de l’Etat n’a pas eu de candidat pour cette élection. Le désistement de Gilbert Bangana n’a pas mis fin à la querelle des alliés. L’union consacrée à l’occasion de l’élection du président de l’Assemblée nationale n’a duré que l’instant d’un feu de paille. L’élection au poste de deuxième questeur a donc servi de baromètre pour jauger le climat au sein de la minorité. Désormais, les partisans du Chef de l’Etat ne parlent plus le même langage à l’hémicycle. En ce début de législature, l’image affichée par la minorité n’augure pas d’un lendemain meilleur pour la survie politique du bloc soutenant les actions du Chef de l’Etat. Et à moins de six mois de la fin de son second et dernier mandat constitutionnel, Yayi a besoin d’expédier ses ses dernières réformes. Sauf qu’avec le combat fratricide lors de l’élection du successeur de Georges Bada, il ne pourra plus compter systématiquement sur une minorité qui s’effrite. L’on est bien curieux de savoir ce qui divise les partisans du Chef de l’Etat. Des frustrations seraient nées des positionnements au niveau des diverses commissions parlementaires, des institutions et instances sous régionales. Certains se sont taillés la part du lion parce que membres de l’Alliance Fcbe de souche, alors que d’autres revendiquant leur appartenance à la mouvance présidentielle se sentent lésés. Le sursaut d’orgueil observé à l’hémicycle n’aura pas servi de déclic à la réconciliation. Les trois poulains de la mouvance présidentielle se sont neutralisés, pour offrir plus de chance au candidat unique de la majorité. Boniface Yèhouétomé a même bénéficié du soutien de certains députés de la minorité pour se hisser au poste de 2e questeur de l’Assemblée nationale. Le bloc ayant soutenu le candidat Komi Koutché semble être en lambeaux.

1er-10-2015, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

En vérité : Désastre écologique à Toho !
23-05-2018, Angelo DOSSOUMOU
Des milliers de poissons morts empoisonnés. Des risques énormes pour l’écosystème et une activité principale paralysée. A Athiémé, sur le lac Toho, (...) Lire  

Editorial : Une lueur d’espoir pour les (...)
23-05-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les paradigmes de l’espérance (...)
22-05-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une polémique précoce
22-05-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Une vitrine au Vatican !
17-05-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Difficile ascension pour la (...)
17-05-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2670

Coopération bénino-suisse : Patrice Talon reçu par son homologue (...)
23-05-2018, La rédaction
Après son séjour en Italie, le Président de la République Patrice Talon s’est rendu en Suisse pour une visite de (...)  

Lutte contre les faux médicaments : Patrice Talon vante les (...)
23-05-2018, Arnaud DOUMANHOUN
A la Conférence internationale sur l’accès aux médicaments et autres produits médicaux de qualité en Afrique francophone (...)  

Soutien aux actions du chef de l’Etat : Le Dg /Sbee mobilise les (...)
23-05-2018, Isac A. YAÏ
Le Chef de l’Etat Patrice Talon a un interlocuteur de taille dans le Mono : Laurent Rodrigue Tossou, Directeur (...)  

Renforcement de l’arsenal juridique du Bénin : La loi modifiant le (...)
22-05-2018, Karim O. ANONRIN
Les députés à l’Assemblée nationale, 7ème législature ont adopté le vendredi 18 mai dernier, la loi n° 2018-13 modifiant (...)