Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


‘’Bénin révélé’’ hier : Wadagni fait le bilan de la politique économique sous Talon

JPEG - 40.4 ko

‘’Le Bénin se porte mieux…’’, dixit Romuald Wadagni, ministre de l’économie et des finances. Dans un contexte de conjoncture économique cumulée avec la forte dévaluation de la monnaie nigériane, les stratégies mises en œuvre par le gouvernement du Nouveau départ ont permis d’une part, de renflouer les caisses publiques et d’autre part, d’honorer les engagements de l’Etat. Toutefois, cette politique de maitrise des finances publiques conduite par l’argentier national a donné lieu à beaucoup de grincements de dents, et dressé le tapis à de nombreuses suspicions qui ont jeté du discrédit sur le mode de gouvernance du régime Talon. A en croire Romuald Wadagni, ces réactions s’expliquent par le fait que les réformes opérées ces derniers mois dans la perspective de l’assainissement des finances publiques ont mis fin aux manœuvres de dilapidation et de détournement des ressources dans l’administration et par ricochet à la circulation de l’argent facile. « 9 agents du service des impôts et une personne du privé sont mis sous les verrous, du fait des crédits d’impôts fictifs. Plus de 2 milliards sont dilapidés en complicité avec les agents de l’Etat. Nous avons donc mené des réformes pour que les opportunités de pillage des ressources cessent », a expliqué le ministre des finances, qui dans ce même registre, a déploré la flopée de commissions mises en place pour des tâches relevant du cahier de charges des agents, en vue de la prise des avantages financiers. La politique économique a donc consisté par ailleurs à assainir l’administration et les finances publiques. Romuald Wadagni s’en réjouit et explique qu’aujourd’hui, le Bénin se porte mieux. Et à ce sujet, il s’en réfère à deux indicateurs à savoir, la meilleure performance affichée par le Bénin en matière de levée de fonds et la confiance renouvelée du Fonds monétaire international (Fmi) le 7 avril dernier. Mais le Nouveau départ donne priorité à la croissance des ressources intérieures.
Qu’en est-il de l’amaigrissement du panier de la ménagère ? « Nous sommes conscients de l’impatience de la population de voir certaines réalisations », a déclaré Romuald Wadagni, qui révèle que cette soif relèvera bientôt du passé. Après 3 mois de mise en cohérence entre le budget et le Pag, le ministre des finances annonce que dès la semaine prochaine, les Plans de travail annuel (Pta) des ministères entreront dans leur phase d’exécution, le budget sera ‘’ouvert’’, et les entreprises privées qui bénéficient des marchés seront servies. Il annonce également un programme ambitieux de protection sociale pour les acteurs du secteur informel. Et pour l’avenir, Romuald Wadagni explique que le gouvernement va poursuivre la diversification et la transformation structurelle de l’économie.
Le ministre explique également que les suspicions autour du projet ‘’leasing’’ ne sont pas fondées car, à l’en croire, le gouvernement opérera en toute transparence sur la question. Il ne comprend pas que sur environ 4.000 véhicules administratifs, seulement la moitié fonctionne, et le reste est au garage. « Un acteur indépendant apporte plus de certitude et de transparence », a déclaré Wadagni au sujet de la mise en œuvre du Pvi-Ng par la société Bénin Control et non par l’administration douanière. On retient également avec le ministre des finances qu’une organisation est mise en place pour que l’Etat ne soit plus débiteur en matière de dette intérieure. A ce sujet, l’argentier national a laissé entendre que les arriérés seront payés au fur et à mesure que les audits seront réalisés. En somme, les signaux sont au vert au ministère de l’économie et des finances et bientôt, les Béninois verront les résultats des réformes opérées.

25-04-2017, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

En vérité : Attention… Loi contre conflits récurrents !
23-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Un arsenal juridique pour sceller la paix entre éleveurs et agriculteurs. Pour l’instant, nous ne sommes qu’à l’étape de proposition de loi. Mais déjà, (...) Lire  

Editorial : Le Cnsr à la barre
23-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Lacrymogène : La directive Talon
23-11-2017, La rédaction
tribune verte : Un nouvel espoir pour l’Habitat
23-11-2017, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En vérité : Exit la longévité au pouvoir (...)
22-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Lacrymogène : Mètognon et l’impunité
22-11-2017, La rédaction




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : L’UN fait vraiment la Nation !
15-11-2017, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2400

Projet de construction du port pétrolier en eau profonde de (...)
23-11-2017, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Sous le Nouveau départ, priorité est donnée aux opérateurs privés locaux dans les prises de décision au sommet de (...)  

Entretien téléphonique de Paul Nindo Sahgui depuis le Sénégal : La (...)
23-11-2017, La rédaction
Le Maire de la commune de Tanguiéta, Paul Nindo Sahgui en mission au Sénégal a, dans un entretien téléphonique, (...)  

Projet de budget général de l’Etat, gestion 2018 : Cinq ministres (...)
22-11-2017, Karim O. ANONRIN
5 Ministres ont planché hier devant la Commission budgétaire de l’Assemblée nationale dans le cadre de l’étude du (...)  

Journée de réflexion sur le Fonds de développement de la formation (...)
22-11-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Le ministre de la fonction publique, Adidjatou Mathys a procédé à l’ouverture d’un atelier de réflexions sur le Fonds de (...)