Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Benjamin Ablo, au sujet de la révision de la Constitution : « Il faut un document qui nous renseigne sur les propositions du Chef de l’Etat »

Ancien député élu sous la bannière Fcbe et ancien maire de la commune de grand-Popo, Benjamin Ablo était l’invité du n°155 de l’émission ‘’le Grand Rendez-vous’’ de Soleil Fm le week-end écoulé. Durant 90min, ce soutien du candidat Sébastien Ajavon lors de la présidentielle de 2016 s’est prononcé, sur les dix mois de gestion du Président Patrice Talon.

JPEG - 124.3 ko

Les grands dossiers sous la rupture ainsi que les relations actuelles de Sébastien Ajavon avec le Président Patrice Talon, ont été décryptés par l’ancien maire de Grand-Popo. Sur les réformes politiques et institutionnelles, il les trouve aussi importantes qu’indispensables pour le pays. « Quand je prends notre Constitution, on est tous d’accord qu’il y a des choses à retoucher dedans et qui font l’unanimité au sein de la classe politique. » Mais il déplore que cette révision se fasse en catimini. « En dehors du mandat unique, personne ne maitrise ce que renferment les autres points qui feront l’objet de la nouvelle Constitution. Il faut un document qui nous renseigne sur les propositions du Chef de l’Etat pour la révision » a-t-il dit. Membre actif de la coalition de la rupture qui a porté Patrice Talon à la tête du pays, l’He Benjamin Ablo proclame haut et fort, son appartenance à la mouvance. « Il n’y a pas encore eu une annonce officielle pour dire notre départ (les soutiens de Sébastien Ajavon) de la rupture ». Sur les grandes décisions prises depuis l’avènement de l’actuel régime, notamment la libération des espaces publics, l’option du leasing et autres, Benjamin Ablo les juge normales et judicieuses au vu de la ligne de départ. « Pour la visibilité de ses actions, il faut ces réformes » a-t-il souligné. Il est impossible de faire des omelettes sans casser des œufs estime l’ancien maire de Grand-Popo. Toutefois, il pense que le gouvernement devrait aussi tenir compte de l’aspect social de certaines décisions. « Les installations anarchiques observées à Cotonou sont de la faute de l’Etat car l’on ne peut pas dissocier la mairie de l’Etat. Mais il faut dégager les espaces », a-t-il dit. Tout en appréciant cette opération, il pense que la méthode n’y était pas. Concernant le Programme d’Actions du Gouvernement, l’He Benjamin Ablo laisse entendre que ce programme traduit l’ambition du Chef de l’Etat pour le Bénin. C’est un programme qui fait rêver plus d’un Béninois, et depuis l’avènement du renouveau démocratique, aucun Chef d’Etat n’a eu de pareilles ambitions pour ce pays. « C’est un programme réalisable et nous comptons sur l’engagement du Chef de l’Etat pour la mobilisation des ressources financières » a-t-il déclaré. Des relations entre le Chef de l’Etat et son ancien allié Sébastien Ajavon, il déplore les récents évènements qui les ont touchés, notamment l’affaire cocaïne. « Nous, nous voulons passer l’éponge sur cette situation. Le plus important pour notre pays, c’est que ces deux hommes se reparlent pour booster le développement du pays. »
Lazarre TCHEZOUNME (Stag)

28-02-2017, La rédaction


CHRONIQUES

Editorial : L’os dans la gorge de la décentralisation
19-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Les maires de Pèrèrè et de Lokossa sont assis sur des sièges éjectables. Les membres des conseils communaux qu’ils dirigent sont remontés contre eux. (...) Lire  

Editorial : Les boulangeries à la barre
18-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Chasse aux débiteurs !
18-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le décret de toutes les polémiques
18-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Etudes sous conditions !
17-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Mission délicate au Togo !
16-10-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2370

Transfert de l’activité commerce de de gros de Dantokpa : Le marché (...)
20-10-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Le conseil des ministres a autorisé en sa séance du mercredi 18 octobre 2017, la signature d’un contrat pour (...)  

Assistance aux populations sinistrées de Sinendé, Karimama et (...)
18-10-2017, La rédaction
Suite à la descente du Ministre d’État Abdoulaye Bio Tchané dans les communes de Sinende, Karimama et Malanville et sur (...)  

En prélude au démarrage du Ravip : Le Comité de suivi monte au (...)
18-10-2017, La rédaction
Tout se met progressivement en place pour le démarrage, le 1er novembre prochain, du Recensement administratif (...)  

Œuvres sociales dans la 10ème circonscription électorale : Agoua au (...)
16-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Fidèle à ses habitudes, l’élu de la 10ème circonscription électorale, a une fois de plus partagé le vécu des populations (...)