Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Bitumage de la route Djougou-Pehunco-Kérou-Banikoara : Gbamadassi félicite Talon et l’invite à prioriser le partenariat public-privé

JPEG - 165.5 ko

« Depuis le 6 avril 2016, le gouvernement de la rupture travaille avec pour ambition de conduire notre pays sur le chemin de l’émergence et du développement… ». Telle est la conviction de Gbadamassi, exprimée dans la question orale avec débats au gouvernement sur l’aménagement et le bitumage de la route Djougou-Pehunco-Kérou-Banikoara. Tout en saluant l’ambition du chef de l’Etat de doter les 2KP (Kérou-Kouandé-Péhunco) de cette infrastructure longue de 215 kilomètres, et qui traverse le bassin cotonnier du Bénin, l’élu de la 8e circonscription a saisi l’occasion pour inviter le gouvernement à prioriser le partenariat public-privé. Ainsi, Rachidi Gbadamassi qui reste un soutien indiscutable pour Patrice Talon est préoccupé par la mise en œuvre effective de ce projet qui pourrait d’ailleurs apporter un dividende politique incalculable au régime du Nouveau départ.
Par ailleurs, en s’associant avec 28 autres députés pour adresser une question orale avec débats au gouvernement à ce sujet, il vise sans nul doute à apporter sa contribution à la réalisation effective et sans anicroche de cet ouvrage. Son invite à prioriser le partenariat public-privé est la preuve qu’il est véritablement engagé à mettre la main à la pâte en termes d’idées ou de propositions constructives pour l’atteinte des objectifs du Chef de l’Etat. Il est une évidence que cette approche permettra de mobiliser très rapidement le financement pour la réalisation de cette infrastructure très attendue par les populations des 2KP (Kérou-Kouandé-Péhunco).
En tout cas, Rachidi Gbadamassi joue sa partition en tant qu’élu du peuple. Et à travers cette proposition, il vient confirmer cette réputation d’acteurs politique soucieux du mieux-être de ses mandants qu’on lui colle à la peau depuis son passage à la tête de la municipalité de Parakou. Une chose est claire, le bitumage de la route Djougou-Pehunco-Kérou-Banikoara ajoutera sans doute un plus à cette réputation. Il est à noter que pour le ministère des infrastructures et des transports, l’absence de bitume sur cet axe ferait perdre au Bénin plus de 10% de sa production cotonnière annuelle. Et quand on sait la place qu’occupe le coton dans le tissu économique béninois, on peut dire à juste titre que l’engagement de Gbadamassi dans la réalisation de ce projet est républicain.

6-11-2017, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

En toute sincérit : Statut WhatsApp !
14-12-2018, Naguib ALAGBE
A quoi ça sert ? Telle était la question. Et, tous furent pris de court, cherchant en vain. Pourtant, chacun en usait et en abusait. Et si on (...) Lire  

En vérité : Le combat contre la saleté
13-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Que mijote l’opposition ?
12-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Progressistes et républicains : les (...)
11-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Hélas…encore Lassa !
10-12-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Bloc républicain : une réalité
10-12-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 3000

Dialogue social : Talon rencontre les centrales syndicales (...)
14-12-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Une séance de vérité, et sans doute de conciliabules entre le Chef de l’Etat et les partenaires sociaux. Dans un (...)  

Financement de la santé, dividende démographique et politiques de (...)
14-12-2018, La rédaction
Du 17 au 19 décembre, des députés en provenance des pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (...)  

Coopération bilatérale : La Suisse débloque 5,8 milliards pour le (...)
14-12-2018, Arnaud DOUMANHOUN
Le ministre des affaires étrangères, Aurélien Agbénonci et le Directeur résident suppléant, Benoît Meyer-Bisch ont signé (...)  

Pollution atmosphérique : Un décret fixant les normes de qualité de (...)
13-12-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
L’air et la santé humaine. Professeurs d’universités et autres chercheurs sont conviés à l’Infosec par le ministère du (...)