Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Blocage des travaux de la Route des pêches : L’He Dakpè Sossou veut des explications du gouvernement

JPEG - 347.6 ko

Six questions au gouvernement pour mieux comprendre les raisons du blocage des travaux de la Route des pêches. L’initiative est de l’He Dakpè Sossou qui, depuis quelques heures, a adressé une question orale avec débat au gouvernement à cet effet.
(Lire ci-dessous l’intégralité de la question orale adressée au gouvernement)

Question orale avec débat au gouvernement
Objet : Blocage des travaux d’aménagement de la route des pêches.
Pour mettre en valeur le patrimoine culturel, religieux et touristique de la région littorale du Bénin, les travaux d’aménagement du tronçon routier Cotonou-Adounko, long de 12,55 km, ont été lancés le vendredi 14 février 2014. La mobilisation par la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) pour la réalisation de ce projet s’élève à douze milliards (12.000.000.000) sur un coût total de treize milliards cinq cent soixante-dix-sept millions (13.577.000.000) de francs CFA.
Pièce maitresse d’un large programme de développement touristique qui a fait objet de présentation par le Gouvernement à la table ronde de Paris en Juin 2014, ce projet inclut la construction près de cinq mille (5000) chambres d’hôtels et de nombreuses installations touristiques, la « route des pêches », d’une quarantaine de kilomètres longeant la côte, censée relier la capitale Cotonou à Ouidah. Jusqu’à ce jour, ce merveilleux projet n’a toujours pas vu le jour.
La Représentation Nationale prie le Gouvernement d’apporter des réponses claires aux questions suivantes.
1. Quel est le délai contractuel de ce marché de travaux ?
2. Quelles sont les Entreprises ayant en charge la réalisation des travaux ?
3. Quels sont, à ce jour, les taux d’exécutions physique et financière des travaux ?
4. Quelles sont les véritables causes du blocage du projet ?
5. Le coût global du projet inclut-il les frais de dédommagement des riverains ?
a. Si oui, quel en est le montant ? Le dédommagement a-t-il été fait avant le démarrage des travaux ?
b. Si non, qu’est-ce que le Gouvernement prévoit à cet effet ?
6. Quels sont les impacts de la table ronde de Paris sur ce projet ?

10-08-2016, Karim O. ANONRIN


CHRONIQUES

En vérité : Pleins feux sur le bloc progressiste
23-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Les choses se précisent. Le boulevard de la réforme du système partisan se dresse devant la classe politique. Après la mutation de l’alliance des (...) Lire  

Editorial : Macabre ritournelle !
23-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : La grande attente des travailleurs
19-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Alcootest, attention double (...)
19-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Plaidoyer pour la fête des paysans
18-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Ils nous font regretter Mandela (...)
18-07-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2760

Rapport pour la levée d’immunité : La plénière, deuxième étape (...)
23-07-2018, Angelo DOSSOUMOU
Pour une première étape franchie dans le processus de la levée de son immunité parlementaire, l’He Valentin Djènontin (...)  

Tournée dans les départements de l’Atacora et de la Donga : Modeste (...)
23-07-2018, Alassane AROUNA
Le ministre des Petites et moyennes entreprises de la promotion de l’emploi a effectué le vendredi 20 juillet 2018, (...)  

Réforme constitutionnelle : Les Femmes leaders de Lokossa (...)
23-07-2018, La rédaction
Au total 420 femmes sous la bannière du Réseau des femmes leaders pour un Bénin Révélé se sont retrouvées, à Link hôtel (...)  

Roland Riboux, président du Conseil des investisseurs privés du (...)
19-07-2018, Moïse DOSSOUMOU
Roland Riboux, c’est tout un parcours entre l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique. En 1996, après le Cameroun et le (...)