Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Blocage des travaux de la Route des pêches : L’He Dakpè Sossou veut des explications du gouvernement

JPEG - 347.6 ko

Six questions au gouvernement pour mieux comprendre les raisons du blocage des travaux de la Route des pêches. L’initiative est de l’He Dakpè Sossou qui, depuis quelques heures, a adressé une question orale avec débat au gouvernement à cet effet.
(Lire ci-dessous l’intégralité de la question orale adressée au gouvernement)

Question orale avec débat au gouvernement
Objet : Blocage des travaux d’aménagement de la route des pêches.
Pour mettre en valeur le patrimoine culturel, religieux et touristique de la région littorale du Bénin, les travaux d’aménagement du tronçon routier Cotonou-Adounko, long de 12,55 km, ont été lancés le vendredi 14 février 2014. La mobilisation par la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) pour la réalisation de ce projet s’élève à douze milliards (12.000.000.000) sur un coût total de treize milliards cinq cent soixante-dix-sept millions (13.577.000.000) de francs CFA.
Pièce maitresse d’un large programme de développement touristique qui a fait objet de présentation par le Gouvernement à la table ronde de Paris en Juin 2014, ce projet inclut la construction près de cinq mille (5000) chambres d’hôtels et de nombreuses installations touristiques, la « route des pêches », d’une quarantaine de kilomètres longeant la côte, censée relier la capitale Cotonou à Ouidah. Jusqu’à ce jour, ce merveilleux projet n’a toujours pas vu le jour.
La Représentation Nationale prie le Gouvernement d’apporter des réponses claires aux questions suivantes.
1. Quel est le délai contractuel de ce marché de travaux ?
2. Quelles sont les Entreprises ayant en charge la réalisation des travaux ?
3. Quels sont, à ce jour, les taux d’exécutions physique et financière des travaux ?
4. Quelles sont les véritables causes du blocage du projet ?
5. Le coût global du projet inclut-il les frais de dédommagement des riverains ?
a. Si oui, quel en est le montant ? Le dédommagement a-t-il été fait avant le démarrage des travaux ?
b. Si non, qu’est-ce que le Gouvernement prévoit à cet effet ?
6. Quels sont les impacts de la table ronde de Paris sur ce projet ?

10-08-2016, Karim O. ANONRIN


CHRONIQUES

Chronique culturelle
21-07-2017, La rédaction
Nous nous sommes donnés comme mission depuis un certain temps d’apporter notre expertise et notre expérience au service de la culture béninoise qui (...) Lire  

Editorial : Le pain à polémique
20-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Des vagues à combattre !
20-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Formule ‘‘Portabilité mobile’’ !
19-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Que fait Talon de sa majorité (...)
19-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le Bénin sportif, pourquoi pas (...)
18-07-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2220

Présidence du Parti social démocrate : La justice renvoie Amoussou, (...)
21-07-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Le juge n’a pas tranché sur la question de fond. Très attendu par les parties, le verdict du tribunal de première (...)  

Avancées dans le passage de l’analogie au numérique : Rafiatou (...)
21-07-2017, La rédaction
Faire le point de l’évolution des travaux techniques et échanger sur les orientations institutionnelles et juridiques (...)  

Mesures sociales sous la rupture : La vision Talon démontre sa (...)
21-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Ne jamais mettre la charrue avant les bœufs. A ce piège, malgré les critiques les plus acerbes sur le manque de (...)  

Narcisse Djègui à propos de la fête nationale du cotonculteur : « (...)
20-07-2017, La rédaction
Parakou accueille le samedi prochain l’édition 2017 de la fête nationale du cotonculteur (Fnc). Il s’agit d’un (...)