Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Campagne cotonnière 2016-2017 : Les raisons de la production record de l’or blanc

JPEG - 83.2 ko

.
Disponibilité à écouter et prendre en compte les doléances des acteurs impliqués dans la filière coton et célérité à régler leurs exigences. Ce sont là, les deux axes majeurs qui fondent la réussite éclatante de la production de l’or blanc pour le compte de la campagne 2016-2017. Déjà, avec plus de 119,5 milliards mobilisés pour satisfaire à temps les cotonculteurs et les égreneurs en plus de l’expérience engrangée par l’Association interprofessionnelle du coton (Aic) au cœur de cette production record de plus de 400000 tonnes, il ne fallait pas douter que le défi ne soit pas relevé.
C’est désormais effectif. Non seulement, tous les Béninois s’accordent aujourd’hui sur le fait que les options prises l’année dernière pour relancer la filière coton sont les meilleures mais aussi, faudra-t-il saluer tous les acteurs pour avoir joué à fond leur partition. Ainsi, en moins de 5 mois et malgré l’importante quantité de coton graine à égrener, les égreneurs ont fait montre de professionnalisme. Mais avant, il est à noter qu’ils ont payé en un laps de temps, toute la production de coton graine. Quant aux transporteurs, ils ne peuvent qu’extérioriser leur joie. Ceci, pour avoir reçu à temps, les paiements dus au titre de transport du coton graine.
En plus clair, en moins de 72h, après dépôt de leurs factures, ils ont été payés. Et donc, malgré les sabotages orchestrés par les sbires de l’ancien régime, les producteurs, transporteurs et autres prestataires de l’interprofession sont satisfaits de la nouvelle expérience décidée dès l’avènement au pouvoir du président Patrice Talon. A toutes les étapes de la filière coton, la réussite a été, cette fois-ci, au rendez-vous. Que peuvent-ils espérer de plus ? Reste à présent que l’exploit soit réédité pour le compte de la campagne cotonnière 2017-2018. Il n’en dépend, une fois encore, que des mêmes acteurs décidés et convaincus qu’avec l’Aic, les perspectives sont meilleures.

7-06-2017, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

Le dernier sacerdoce de Houngbédji !
17-08-2017, Angelo DOSSOUMOU
L’initiative a peut-être surpris plus d’un. Mais pas moi. Le numérique, Houngbédji l’a dans la peau. Pour la jeunesse africaine, il en veut une (...) Lire  

Editorial : Le défi d’une bonne rentrée
17-08-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La belle politiquement cocufiée (...)
16-08-2017, Isac A. YAÏ
Editorial : Sous la menace du terrorisme
16-08-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Un Psd, deux ailes !
14-08-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Ces valeureux sportifs béninois
14-08-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Quelques axes de l’audit du Fnm
16-08-2017, La rédaction


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2280

A l’ère du Nouveau départ : L’or blanc retrouve des couleurs
18-08-2017, Angelo DOSSOUMOU
Une campagne cotonnière bouclée avec une production record, et une autre en cours avec de très bonnes perspectives. A (...)  

Les membres de la Haute cour de justice formés à la tenue de procès (...)
17-08-2017, La rédaction
La présidente de la Haute cour de justice, Marcelline Gbèha Afouda a officiellement lancé hier à la Cour d’Appel (...)  

Campagne cotonnière 2017-2018 : 105 milliards déjà payés aux (...)
17-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
L’Association interprofessionnelle de coton (Aic) et les égreneurs travaillent en parfaite intelligence pour (...)  

Quelques axes de l’audit du Fnm
16-08-2017, La rédaction
Le 02 août dernier, le Conseil des ministres s’est penché, entre autres, sur le compte rendu de la mission d’audit (...)