Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Campagne cotonnière 2016-2017 : Les raisons de la production record de l’or blanc

JPEG - 83.2 ko

.
Disponibilité à écouter et prendre en compte les doléances des acteurs impliqués dans la filière coton et célérité à régler leurs exigences. Ce sont là, les deux axes majeurs qui fondent la réussite éclatante de la production de l’or blanc pour le compte de la campagne 2016-2017. Déjà, avec plus de 119,5 milliards mobilisés pour satisfaire à temps les cotonculteurs et les égreneurs en plus de l’expérience engrangée par l’Association interprofessionnelle du coton (Aic) au cœur de cette production record de plus de 400000 tonnes, il ne fallait pas douter que le défi ne soit pas relevé.
C’est désormais effectif. Non seulement, tous les Béninois s’accordent aujourd’hui sur le fait que les options prises l’année dernière pour relancer la filière coton sont les meilleures mais aussi, faudra-t-il saluer tous les acteurs pour avoir joué à fond leur partition. Ainsi, en moins de 5 mois et malgré l’importante quantité de coton graine à égrener, les égreneurs ont fait montre de professionnalisme. Mais avant, il est à noter qu’ils ont payé en un laps de temps, toute la production de coton graine. Quant aux transporteurs, ils ne peuvent qu’extérioriser leur joie. Ceci, pour avoir reçu à temps, les paiements dus au titre de transport du coton graine.
En plus clair, en moins de 72h, après dépôt de leurs factures, ils ont été payés. Et donc, malgré les sabotages orchestrés par les sbires de l’ancien régime, les producteurs, transporteurs et autres prestataires de l’interprofession sont satisfaits de la nouvelle expérience décidée dès l’avènement au pouvoir du président Patrice Talon. A toutes les étapes de la filière coton, la réussite a été, cette fois-ci, au rendez-vous. Que peuvent-ils espérer de plus ? Reste à présent que l’exploit soit réédité pour le compte de la campagne cotonnière 2017-2018. Il n’en dépend, une fois encore, que des mêmes acteurs décidés et convaincus qu’avec l’Aic, les perspectives sont meilleures.

7-06-2017, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

Editorial : Abonné à la filière Compact !
18-12-2018, Angelo DOSSOUMOU
Encore un de plus. Un nouveau geste pour témoigner d’une gouvernance appréciée au-delà des frontières. Cette fois-ci, directement des Etats-Unis, la (...) Lire  

En vérité : L’Ecole dans tous ses états (...)
18-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Le côté institutionnel des législatives
17-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Pour le vote…Nos cartes !
17-12-2018, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérit : Statut WhatsApp !
14-12-2018, Naguib ALAGBE
En vérité : Le combat contre la saleté
13-12-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 3000

Affaire Icc-Services : Les déclarations de Koupaki devant la (...)
18-12-2018, La rédaction
La cour : Monsieur le ministre d’Etat, Icc-Services a retenu votre attention en mai 2010. Après vous avez fait savoir (...)  

Affaire Icc-Services : Le film de l’audience à la CRIET
18-12-2018, Karim O. ANONRIN
Depuis hier lundi 17 décembre 2018, tous les regards sont tournés vers la Cour de Répression des Infractions (...)  

Guy Akplogan : "Personne ne nous avait dit qu’on avait besoin (...)
18-12-2018, La rédaction
Cour : Qu’est-ce que vous avez à dire par rapport aux déclarations du ministre Koupaki ? Il a dit sa vérité M. le (...)  

Arrêt n°103/17 du 06 mars 2017 : Accès n° 001/QG-016
18-12-2018, La rédaction
Ministère public contre Akplogan Guy Athanase Sètondji et autres. Inculpés de : Associations de malfaiteurs, (...)