Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Campagne de dénigrement : Pourquoi la double nationalité de Lionel Zinsou dérange ?

JPEG - 453.1 ko

Danger. Le ‘‘virus de l’ivoirité’’ est en train de polluer l’atmosphère de la précampagne pour les élections de février prochain au Bénin. Le mal s’étend à une vitesse inquiétante que si, au plus tôt, rien n’est fait pour l’arrêter, ce sera la porte ouverte aux dérives. Il est vrai que pour gagner une élection présidentielle, tous les coups sont permis. Mais, pas au point où, des Béninois en viennent à traiter un Zinsou d’étranger. Pourtant, c’est le cas actuellement avec le Franco-béninois, Lionel Zinsou.
Et comme si subitement, la double nationalité est une plaie au pays de Hubert Maga, le neveu de l’ancien président béninois, Emile Derlin Zinsou est devenu l’homme à abattre. Sur les réseaux sociaux, dans la presse, le porte-étendard des Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) est, sans aucun ménagement, traité d’étranger. Même des personnalités insoupçonnables s’arc-boutent autour des arguments fallacieux, porteurs de graves préjudices, pour développer de telles bassesses indignes d’un pays qui aspire à être une grande démocratie.
Inutile polémique Zinsou
A la vérité, il n’y a aucun mal à être un binational. Au contraire, c’est avec fierté que le Bénin à l’instar d’autres pays africains, s’arrache des binationaux pour leur équipe de football. Et si des compétences pour apporter une plus value à nos équipes de football sont acceptables, pourquoi ne le seront-elles pas pour la gestion de la cité ? D’ailleurs, ce n’est pas la première fois qu’un binational postule à la magistrature suprême. Mieux, parmi ceux qui aujourd’hui s’enlisent dans des accusations irrationnelles contre Lionel Zinsou et se laissent emporter par une furie contre cet adversaire politique, il y a des binationaux. Paradoxalement, ce sont eux qui diabolisent le plus le candidat des cauris.
Mais, les faits sont là, têtus. Sinon, qui ne sait pas qu’ils sont un certain nombre de binationaux Franco-béninois qui votent régulièrement au consulat de France dans le cadre des élections dans l’Hexagone et qui ont occupé ou continuent d’occuper de hautes fonctions dans l’appareil étatique ? Quel Béninois ignore que la campagne d’intoxication et de dénigrement contre le candidat Lionel Zinsou est beaucoup plus liée à sa coloration politique ? Et si tel est le cas, la polémique sur la nationalité de Zinsou qui a cours actuellement n’a pas sa raison d’être. Le candidat des verts doit être plutôt défié sur le terrain de son programme de société et des solutions qu’il propose pour le redressement du Bénin. Alors de grâce, que les pyromanes, ces experts qui alimentent l’inutile polémique Zinsou arrêtent de mettre le feu aux poudres et cherchent d’autres arguments pour défendre leur candidat. Le Bénin a une tradition de paix et de tolérance et ce n’est pas une élection présidentielle qui changera la donne.

5-01-2016, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En toute sincérité : Couple tête baissée !!
24-02-2017, Naguib ALAGBE
Sur le revers d’un veston, un long cheveu blond. Dans une poche, la facture d’un romantique restaurant. Et, un discret mais éloquent parfum émanant (...) Lire  

En vérité : La Cpi malgré tout !
22-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Pour un Hadj sans tribulations
22-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les Cauris au gré des intérêts (...)
20-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Couple et Incompatibilités (...)
17-02-2017, Naguib ALAGBE
Editorial : Des sacrifices pour l’intérêt (...)
14-02-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Azannaï face à l’équation du partage des gains électoraux
24-01-2017, Isac A. YAÏ, Moïse DOSSOUMOU
Azannaï face à l’équation du partage des gains électoraux
24-01-2017, Isac A. YAÏ, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1980

Gestion du parc automobile de L’Etat : Gustave Dékpo Sonon parle (...)
24-02-2017, Adrien TCHOMAKOU
Dans un entretien exclusif, le ministre du régime défunt, Gustave Dékpo Sonon a donné son point de vue sur l’approche (...)  

Loi portant statut général de la fonction publique : Les députés (...)
24-02-2017, Karim O. ANONRIN
Les députés à l’Assemblée nationale ont procédé hier, à la mise en conformité de la loi n°2015-18 du 27 août 2015 portant (...)  

Conflits territoriaux entre Porto-Novo et ses voisins : Le (...)
22-02-2017, Karim O. ANONRIN
Le Conseil municipal de la ville de Porto-Novo vient d’autoriser le Maire Emmanuel Zossou à recourir à la justice pour (...)  

Réformes constitutionnelles à quelles conditions ?
22-02-2017, La rédaction
L’Afrique de l’Ouest a fait l’option de la démocratie dans le cadre de l’Etat de Droit comme régime politique dans les (...)