Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Capacité du Bénin à faire face à ses engagements financiers : Standard & Poor’s décerne un satisfecit à la gouvernance Talon

JPEG - 97.2 ko

Un meilleur climat des affaires et une crédibilité de plus en plus grandissante. Le Bénin peut désormais s’en vanter suite à la notation positive obtenue le 5 juillet dernier de l’Agence internationale Standard & Poor’s. En effet, la gouvernance Talon s’est vu attribuer la note B+ qui l’associe à une perspective stable à l’instar des pays comme le Sénégal et le Kenya, et ceci devant des géants en Afrique tels que le Nigeria et le Rwanda. En plus, en ce qui concerne cet indice qui ne peut que donner du baume au cœur des dirigeants, il est à signaler que le Bénin revient de très loin. Absent des tablettes de l’Agence Standard & Poor’s depuis 7 ans avec une notation de B perspectives négatives à l’époque, le Bénin démontre à la face du monde qu’il se porte mieux et petitement, entame le virage de l’émergence.
D’ailleurs, Standard & Poor’s prévoit pour le Bénin un taux de croissance qui restera élevé, avec une moyenne de 6,3% sur la période 2018-2021, soutenu aussi bien par les investissements publics que privés. Et si au dire de l’Agence, le Bénin surfe sur une aussi bonne dynamique, c’est tout simplement grâce à l’amélioration notable de la gestion macroéconomique du pays par les nouvelles autorités. Par ailleurs, S&P met l’accent sur le renforcement de la gouvernance publique et la responsabilité des institutions. Elle souligne également les réformes mises en œuvre pour soutenir la croissance économique et poursuivre l’ajustement budgétaire, dans le cadre du Programme d’Actions du Gouvernement (Pag).
En somme, il y a de quoi stimuler la confiance des bailleurs de fonds et des investisseurs étrangers à composer avec le Bénin. Et, le peuple ne demande pas mieux.

10-07-2018, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En vérité : Ganvié, de l’ombre à la lumière
19-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Elle est en passe de mériter ce qualificatif. Baptisée pompeusement sous le vocable de « Venise de l’Afrique », la cité lacustre de Ganvié est restée (...) Lire  

Editorial : Energie : Prestation tendance (...)
19-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Semaine décisive pour les candidats
18-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Sourire XXL chez les fonctionnaires
14-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Au secours de l’état civil (...)
14-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
CHAMBRE DE PASSE : ON PASSE OU PAS ?
14-02-2019, La rédaction




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 3090

Législatives d’avril 2019 :La Céna dévoile les modalités de (...)
19-02-2019, Fulbert ADJIMEHOSSOU
A 72 heures du démarrage de la réception des dossiers de candidature à l’élection du 28 avril 2019, la Commission (...)  

Ecouté hier par la brigade financière : Modeste Toboula convoqué (...)
19-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Il a passé toute la journée d’hier à la brigade financière. Ecouté dans une affaire domaniale, le préfet du Littoral a (...)  

Assemblée nationale : La deuxième session extraordinaire renvoyée (...)
19-02-2019, Karim O. ANONRIN
La deuxième session extraordinaire de l’Assemblée nationale convoquée pour hier 18 février 2019 n’a pu être ouverte (...)  

Promotion de la bonne gouvernance : Social Watch engagée pour la (...)
19-02-2019, Adrien TCHOMAKOU
Dans son combat pour la promotion de la bonne gouvernance, Social Watch Bénin se fixe un autre défi à relever : celui (...)