Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Ce que Talon et Rodriguez se sont dit

JPEG - 32.5 ko

Je suis arrivé à Cotonou depuis hier, et nous avons eu une longue séance de travail avec le chef de l’Etat et ses collaborateurs. Les échanges ont tourné autour du programme d’investissement que nous avons déjà dans le pays et que nous pouvons aussi avoir par la suite, puisque nous sommes acteurs du secteur économique au Bénin. Comme disait l’ancien premier ministre Margaret Thatcher, il n’y a pas de nation prospère sans hommes prospères. Les hommes prospères, ce sont les entreprises prospères qui les font. C’est à travers la prospérité des entreprises qu’on peut régler les problèmes liés au social et à l’évolution de notre société.

Vous avez certainement parlé d’investissements. Vous êtes reconnu comme le propriétaire de structures économiques très importantes. Avez-vous abordé ces questions avec le président Talon ?
Avec le chef de l’Etat nous avons parlé des sujets relatifs aux investissements existants et aux futurs investissements. Je ne pense pas qu’on puisse parler de la politique sans parler d’économie. Et quand on parle d’économie, on parle d’investissements. En plus, combien de citoyens béninois ont la capacité de parcourir le monde et de ramener des investissements dans leur pays ? On a passé des heures de discussions sur ce sujet. Le Président s’est montré disponible, et c’est tout à son honneur.

Un mot sur l’hôtel Sheraton
Souffrez de ce que je ne puisse pas vous donner de détails en ce moment par rapport à certains sujets spécifiques. Vous connaissez le rôle que j’ai joué avant et après la campagne qui a porté au pouvoir le chef de l’Etat. Je n’ai pas été un soutien pour lui et je peux vous assurer que j’ai été agréablement surpris par la disponibilité et l’investissement personnel qui ont marqué nos échanges avec lui. Il y a des avancées très positives.

27-04-2017, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Attention… Loi contre conflits récurrents !
23-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Un arsenal juridique pour sceller la paix entre éleveurs et agriculteurs. Pour l’instant, nous ne sommes qu’à l’étape de proposition de loi. Mais déjà, (...) Lire  

Editorial : Le Cnsr à la barre
23-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Lacrymogène : La directive Talon
23-11-2017, La rédaction
tribune verte : Un nouvel espoir pour l’Habitat
23-11-2017, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En vérité : Exit la longévité au pouvoir (...)
22-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Lacrymogène : Mètognon et l’impunité
22-11-2017, La rédaction




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : L’UN fait vraiment la Nation !
15-11-2017, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2400

Projet de construction du port pétrolier en eau profonde de (...)
23-11-2017, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Sous le Nouveau départ, priorité est donnée aux opérateurs privés locaux dans les prises de décision au sommet de (...)  

Entretien téléphonique de Paul Nindo Sahgui depuis le Sénégal : La (...)
23-11-2017, La rédaction
Le Maire de la commune de Tanguiéta, Paul Nindo Sahgui en mission au Sénégal a, dans un entretien téléphonique, (...)  

Projet de budget général de l’Etat, gestion 2018 : Cinq ministres (...)
22-11-2017, Karim O. ANONRIN
5 Ministres ont planché hier devant la Commission budgétaire de l’Assemblée nationale dans le cadre de l’étude du (...)  

Journée de réflexion sur le Fonds de développement de la formation (...)
22-11-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Le ministre de la fonction publique, Adidjatou Mathys a procédé à l’ouverture d’un atelier de réflexions sur le Fonds de (...)