Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Célébration du culte de la solennité de l’Epiphanie : Le couple Talon met fin à la polémique sur Banamè

JPEG - 368.8 ko

Le couple présidentiel a sacrifié hier à la solennité de l’Epiphanie à la Paroisse St François Xavier de Porto-Novo. Nul besoin de faire observer son énième participation à une célébration eucharistique, l’un des fondamentaux de la foi chrétienne catholique. L’on se souvient que de son retour de l’Hexagone, où il a subi une double intervention chirurgicale, c’est à l’Eglise Notre Dame de Cotonou que le président Patrice Talon, accompagné de son épouse, est allé offrir son action de grâces pour avoir recouvré la santé. Malgré ce signe, qui est de nature à taire toute polémique au sujet de son obédience religieuse, certaines langues ont continué à coller au couple présidentiel, une appartenance à l’église de Banamè, pour des raisons qui restent encore obscures pour le commun des mortels. Car, le Bénin est un Etat laïc, et l’appartenance du chef de l’Etat à une confession religieuse ne devrait pas faire l’objet de débat.
Heureusement, les colporteurs de ces rumeurs ou contrevérités sur la croyance de Patrice Talon, ont vu le couple présidentiel communier hier, à l’occasion de leur participation à la célébration de la solennité de l’Epiphanie à la Paroisse St François Xavier de Porto-Novo. C’est dire qu’il est désormais clair comme l’eau de roche, que le couple Talon partage la foi chrétienne catholique et sacrifie aux rites propres à cette religion. D’ailleurs, les moyens de l’Etat n’ont pas été mis à contribution, comme c’est le cas par le passé, pour que l’homme du Nouveau départ se rende à son culte de dimanche. Les populations ont vu le chrétien Patrice Talon se rendre à l’Eglise en compagnie de son épouse et d’une sécurité réduite. L’homme a d’ailleurs passé la nuit à Porto Novo, à son domicile, la veille avant de se rendre à l’Eglise en voiture personnelle le lendemain. Les Aïnonvi ont vu et ont cru.

8-01-2018, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

En vérité : Lutte sans exception !
22-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Quand les chiffres tombent, ils donnent le tournis. Au Bénin, chaque année, du fait de la corruption, ce sont des milliards qui, au détriment des (...) Lire  

Editorial : La dynamique locale en question
22-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : A Glo, ça avance !
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Trekpo, seul face à son destin
21-02-2018, Isac A. YAÏ
En vérité : Le prix du jusqu’au-boutisme (...)
20-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une bouteille à la mer
20-02-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2550

Mise sur écoute des Béninois : La Cour donne carte blanche
22-02-2018, La rédaction
La loi n°2017-44 portant recueil du renseignement en République du Bénin, votée par l’Assemblée nationale le 29 décembre (...)  

Malversation financière au Cncb : Antoine Dayori et le Pca en (...)
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Décidément ! Sous la rupture, la lutte contre la corruption n’épargne presque personne. Grand artisan de l’avènement du (...)  

Saturation de l’actuel cimetière municipal de Parakou : Charles (...)
21-02-2018, La rédaction
L’actuel cimetière municipal de Parakou n’est plus en mesure d’abriter de nouveaux corps. Tels sont les propos du maire (...)  

Conséquences des grèves perlées dans l’administration publique : (...)
20-02-2018, La rédaction
Journée décisive pour les grévistes. Ils attendent de constater sur leurs fiches de paie, la mise à exécution ou non de (...)