Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Célérité de la proclamation des résultats de la présidentielle : La Cena pose la condition du consensus

JPEG - 176 ko
Emmanuel Tiando, préésident de la Cena

La Commission électorale nationale autonome (Cena) est sous pression. L’équipe dirigée par Emmanuel Tiando n’aura pas, cette fois-ci, un argument pour faire durer le suspens avant la proclamation des grandes tendances des résultats issus des urnes. Contrairement à ce à quoi les Béninois ont assisté lors des dernières élections législatives, communales, municipales et locales, la Cena ne peut plus se réfugier derrière l’excuse de la fiabilité des résultats pour tenir en haleine tout un peuple, plusieurs jours, après le déroulement du scrutin. La Vice-présidente de la Cena, Geneviève Boko Nadjo a voulu rassurer l’opinion de ce que l’institution prend désormais des dispositions pour corriger le tir, et pourrait dans un laps de temps livrer le verdict des urnes pour ce qui est de la présidentielle de 2016. Mais, sur le plateau de la télévision nationale le dimanche dernier, la Vice présidente de la Cena a posé une condition : ‘’Il faut d’abord instaurer un climat de confiance’’.
Geneviève Boko Nadjo dénonce la suspicion qui règne au sein de l’opinion, surtout de la classe politique vis-à-vis de la Commission électorale nationale autonome. A demi-mot, elle a semblé dire que si les acteurs politiques ne s’accordent pas sur le mécanisme à utiliser pour parvenir à une telle performance, la Cena ne pourra, à elle seule, réaliser le miracle. Pour soutenir son propos, la magistrate à citer en exemple le Burkina-Faso qui a proclamé les résultats en 24h, grâce en partie à la confiance établie au sein de la classe politique où les acteurs ont adhéré au processus mis en place par leur Commission électorale. La question est donc de savoir ce que ferait la Cena si elle n’obtenait pas ce consensus, tant salué par Boko Nadjo ?
En effet, la pression qui pèse actuellement sur la Cena, vient du fait que deux pays de la sous-région, le Nigeria et le Burkina-Faso aient livré en 24h les résultats de l’élection présidentielle organisée dans leur différent pays. L’exemple Burkinabé a été plus édifiant, au point où une délégation de l’institution chargée de l’organisation des élections au Bénin, conduite par la Vice-présidente Géneviève Boko Nadjo s’est rendue au pays des hommes intègres pour mieux s’enquérir du mécanisme qui a abouti à ce résultat. Et à en croire la Vice-présidente de la Cena, il s’est agit en un premier temps d’une compilation des résultats au niveau communal, en présence de tous les acteurs, avant transmission sur un terminal de la Commission électorale. Ce processus a permis d’obtenir un résultat approuvé par tous les acteurs impliqués dans le processus électoral. Le souci de la Vice-présidente de la Cena reste que les acteurs soient convaincus de la fiabilité de la méthode à mettre en œuvre pour parvenir à une célérité de la proclamation des résultats. Mais il faudra déjà qu’on ne s’arrête pas à des vœux pieux. Des mesures idoines doivent être prise afin que si consensus doit y être, qu’il soit dégagé au plus tôt.

15-12-2015, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

En vérité : Exit la longévité au pouvoir !
22-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Bye-bye Robert Mugabe. Vive le Général ! À bas le président ! Après 37 ans de règne, le sénile Bob du Zimbabwe s’est retiré. Volontairement ou pas, ses (...) Lire  

Lacrymogène : Mètognon et l’impunité
22-11-2017, La rédaction
En vérité : Une histoire d’unanimité !
21-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’Afrique si pauvre et si riche
21-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La traite du 21ème siècle !
20-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Passes d’armes entre renaissants
20-11-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : L’UN fait vraiment la Nation !
15-11-2017, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2400

Projet de budget général de l’Etat, gestion 2018 : Cinq ministres (...)
22-11-2017, Karim O. ANONRIN
5 Ministres ont planché hier devant la Commission budgétaire de l’Assemblée nationale dans le cadre de l’étude du (...)  

Journée de réflexion sur le Fonds de développement de la formation (...)
22-11-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Le ministre de la fonction publique, Adidjatou Mathys a procédé à l’ouverture d’un atelier de réflexions sur le Fonds de (...)  

Dossier placement de 17 milliards à la Bibe La situation se (...)
22-11-2017, La rédaction
Laurent Mètognon ne s’est pas toujours tiré d’affaire. Interpellé puis gardé à vue depuis la semaine écoulée dans le (...)  

Nominations politiques et fantaisistes à la mairie de Tanguiété : (...)
22-11-2017, La rédaction
L’ambiance est délétère à la mairie de Tanguiéta. Les conseillers communaux sont en porte-à-faux avec les dernières (...)