Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Choix du candidat unique pour la présidentielle de 2016 : L’Un hésite et laisse le face-à-face Golou-Houndété

JPEG - 86.5 ko
Qui de Houndété ou de Golou ira à l’élection présidentielle sous la bannière de l’UN ?

Coincée dans le choix et pressée par le temps. C’est le sombre tableau que présente depuis hier, et ceci à la face du monde, l’Union fait la nation (Un). En effet, après ses dernières assises au Palais des congrès à Cotonou et à moins de cinq mois de la présidentielle de 2016, l’heure est encore à l’indécision au sein de la plus grande alliance de l’opposition présidée par Bruno Amoussou. Car, jusqu’ici, seules des situations ambiguës ont été données à voir aux militants et sympathisants de l’Un. D’abord, il est à retenir que l’expérience de la candidature unique capitalisée au cours de la présidentielle de 2011 ne suffit jusqu’ici pas à départager les prétendants que sont Emmanuel Golou, Eric Houndété et peut-être Idji Kolawolé, en position de troisième larron.
Le comble de l’aveu d’impuissance des ténors de l’Un face à ce choix cornélien mais capital et irréversible est qu’hier, le président Bruno Amoussou a tout simplement décidé de faire jouer les prolongations. Ainsi, les candidats à la candidature unique ont été priés de continuer le travail de mobilisation sur le terrain en attendant l’heure inévitable du choix. Mais, à y voir de près, Bruno Amoussou avait-il vraiment le choix que de faire durer le suspense ? Sinon, si le flou est autant persistant autour du choix du candidat unique, c’est tout simplement parce que les positions restent toujours tranchées entre Emmanuel Golou et Eric Houndété. D’ailleurs, c’est un secret de polichinelle que le dégât qu’occasionnera le choix de l’un au détriment de l’autre sera incommensurable.

Le défi des primaires
Déjà, l’autre difficulté pour départager Golou et Houndété est relative aux critères et la nature que prendront les primaires. Egalement sur ces points, les inconditionnels de l’Un ne sont guère avancés. Mais, en fin stratège, Bruno Amoussou sait mieux que quiconque que l’unanimité ne se fera pas. Et, au risque de plomber très tôt la bonne ambiance à l’Un, il est à fort parier qu’aussi longtemps que possible, rien ne se décidera sur le candidat unique.
Au finish, à moins de cinq mois de la présidentielle de 2016, la grande alliance de l’opposition continue de tourner en rond. Coincée entre le choix de Golou et de Houndété, elle lutte pour sa survie et espère faire bonne figure en février prochain grâce à l’adhésion d’autres forces politiques. Mais là encore, Bruno Amoussou et les siens savent qu’entre les vœux et la réalité, il y a un fossé et que pour relever le défi de l’ouverture, ils devront d’abord accorder leurs violons. Facile à dire mais trop d’indécisions pour que Bruno Amoussou et les siens sortent si facilement de la guerre de la candidature unique. Et pourtant, l’Un est dans l’obligation de trancher, car pressée par le temps et l’enjeu. Après les déboires de 2011 et la double défection de la Rb et du Prd, ce qui fera le charme de l’Un, c’est de vite désigner le candidat unique pour véritablement lancer la campagne électorale de 2016.

19-10-2015, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En toute sincérité : Couple et Incompatibilités !
17-02-2017, Naguib ALAGBE
L’âme sœur, tout le monde en rêve. Mais existe-t-elle vraiment ? La question se pose en tout cas avec acuité. Il est en effet, très peu de couples, (...) Lire  

Editorial : Des sacrifices pour l’intérêt (...)
14-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La voie de la fusion !
14-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Saint Valentin version (...)
10-02-2017, Naguib ALAGBE
Editorial : Un os dans la gorge de Talon
9-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Une nouvelle Can pour le Bénin
8-02-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Azannaï face à l’équation du partage des gains électoraux
24-01-2017, Isac A. YAÏ, Moïse DOSSOUMOU
Azannaï face à l’équation du partage des gains électoraux
24-01-2017, Isac A. YAÏ, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1950

violation des textes dans la nomination de deux policiers : Il ne (...)
17-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
Dix ans de service au lieu de quinze comme l’exige la loi. Nommée par décret en violation des textes pour représenter (...)  

Réformes du système partisan : Les grands blocs possibles
14-02-2017, Naguib ALAGBE
Sauf cataclysme, la pratique politique au Bénin va enregistrer dans les jours à venir, de profondes mutations. Les (...)  

Hadj 2017 : Agbénonci doit éviter une organisation bâclée
10-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
Un autre Hadj profile à l’horizon. Comme à l’accoutumée, il s’annonce avec son lot de craintes des pèlerins souvent dupés (...)  

Animation de la vie politique : Les députés Rb affichent leur (...)
9-02-2017, La rédaction
En l’absence d’une position claire du parti de la Renaissance du Bénin, les députés Rb, sauf l’honorable Rosine Soglo, (...)