Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Choix du candidat unique pour la présidentiel de : L’heure de vérité à l’Union fait la nation

JPEG - 391.3 ko
Bruno Amoussou, président de l’UN

Ça passe ou ça casse. Le virage est difficile, mais l’Union fait la nation (Un) qui hier, à la date de clôture du dépôt des dossiers de candidature à la candidature unique a enregistré deux postulants à savoir Emmanuel Golou et Eric Houndété, est condamnée à le négocier et surtout à s’en sortir plus solidaire et plus fort. Car jusqu’ici, il n’y a que des étapes mineures, notamment le choix des critères, le dépôt des dossiers et la défense des motivations devant un jury qui aient été franchies. Dans quelques jours, il sera question de l’étape décisive du choix du candidat unique.
Là, les choses sérieuses entreront en jeu. Et si les grincements de dents du camp des perdants sont évités, un engagement du candidat malheureux à épouser le choix de l’alliance et à ne pas faire l’option d’une candidature solitaire, pris, les membres de l’Un auraient déjà réussi à surmonter les pièges de la division. Sinon, à l’épreuve de l’échec à la candidature unique avec l’un des deux candidats que sont Emmanuel Golou et Eric Houndété, tout peut arriver à la plus grande alliance de l’opposition. D’ailleurs, contrairement à 2011 où le choix de Me Adrien Houngbédji a fait l’unanimité, beaucoup sont encore sceptiques sur l’aboutissement du processus en cours à l’Un et misent sur la difficile entente et une probable cassure au lendemain du choix du candidat unique.

Golou ou Houndété ?
Mais, rien ne dit qu’après 2011, les membres de l’Un ne vont pas rééditer, dans les tout prochains jours, l’exploit d’éviter les pièges inhérents à leur ambition et de s’accorder autour d’un seul et unique candidat pour la course à la Marina. C’est dire que tant que la dernière étape n’aurait pas été franchie dans le processus de désignation de son porte-étendard pour la présidentielle de 2016, les inquiétudes sur la solidité des liens au sein de l’Union fait la nation (Un) persisteront.
En somme, la survie du bloc politique de l’opposition ne tient qu’à un fil. A moins que Bruno Amoussou, Lazare Sèhouéto et Idji Kolawolé ne démontrent, par leur solidarité autour du prochain candidat unique, le contraire et ne mettent fin aux appréhensions, il est à craindre que la présidentielle de 2016 ne sonne le glas de l’Un. Pour le moment, l’Un s’échine à dissiper les nuages qui, durant la compétition entre Houndété et Golou, menaçaient sa cohésion.

19-11-2015, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

Chronique culturelle
21-07-2017, La rédaction
Nous nous sommes donnés comme mission depuis un certain temps d’apporter notre expertise et notre expérience au service de la culture béninoise qui (...) Lire  

Editorial : Le pain à polémique
20-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Des vagues à combattre !
20-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Formule ‘‘Portabilité mobile’’ !
19-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Que fait Talon de sa majorité (...)
19-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le Bénin sportif, pourquoi pas (...)
18-07-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2220

Présidence du Parti social démocrate : La justice renvoie Amoussou, (...)
21-07-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Le juge n’a pas tranché sur la question de fond. Très attendu par les parties, le verdict du tribunal de première (...)  

Avancées dans le passage de l’analogie au numérique : Rafiatou (...)
21-07-2017, La rédaction
Faire le point de l’évolution des travaux techniques et échanger sur les orientations institutionnelles et juridiques (...)  

Mesures sociales sous la rupture : La vision Talon démontre sa (...)
21-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Ne jamais mettre la charrue avant les bœufs. A ce piège, malgré les critiques les plus acerbes sur le manque de (...)  

Narcisse Djègui à propos de la fête nationale du cotonculteur : « (...)
20-07-2017, La rédaction
Parakou accueille le samedi prochain l’édition 2017 de la fête nationale du cotonculteur (Fnc). Il s’agit d’un (...)