Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Commission de la Cedeao : Jean-Pierre Ezin évoque les raisons de sa candidature

Le Bénin à travers le Pr Jean-Pierre Ezin est candidat à la présidence de la commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao). Il explique à travers cet entretien les raisons de sa candidature et le soutien attendu de l’exécutif béninois

JPEG - 66.3 ko

Avez-vous réellement saisi les autorités béninoises pour vous porter candidat au poste de président de la Commission de la Cedeao ?
Oui, j’ai officiellement fait acte de candidature à la présidence de la Commission de la Cedeao.

Quelles sont les raisons profondes qui sous-tendent votre candidature ?
Il y a l’expérience acquise au niveau de l’Union Africaine et au sein de la Cedeao où je suis depuis deux ans le commissaire chargé du département Education, science et culture.

Au vu des informations qui font état de ce que le poste de président de la Commission de la Cedeao revient au Bénin, votre mandat de Commissaire en charge de l’éducation, des sciences et de la culture à la Cedeao pourrait être écourté. Qu’en est-il exactement ?
Au fait, c’est cela, car le Bénin ne peut pas avoir deux représentants parmi les quinze nationalités qui ont la responsabilité de la Cedeao. Donc, si je ne suis pas élu au poste de président de la commission, mon mandat actuel de commissaire à la Cedeao, qui est de quatre ans, sera brutalement réduit à deux ans, comme c’était déjà le cas quand j’étais à l’Union Africaine.

Avez-vous déjà évoqué la question de votre candidature avec le président Boni Yayi ?
Oui. Le président de la République, son Excellence, Dr Boni Yayi m’a fait l’honneur et le privilège de me recevoir le 30 décembre 2015 à son cabinet. Et nous en avons parlé avec l’ambassadeur du Bénin au Nigéria, Moustapha Lalèyè. L’audience s’est déroulée dans une ambiance très détendue, et j’ai eu l’occasion d’exposer au Chef de l’Etat les raisons de ma candidature et sollicité son appui et soutien. Je rappelle que l’audience a eu lieu après le dépôt de ma candidature.

Avez-vous le sentiment que le Bénin soutiendra votre candidature ?
Le Président de la République, n’a pas marqué d’objection à ma candidature. Et je le sais préoccupé par le placement des cadres dans les institutions sous régionales. Donc, à la suite de l’entretien que le président Boni Yayi m’a accordé, je suis confiant et reste convaincu que le Bénin va soutenir ma candidature.

26-02-2016, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Juridisme anti développement !
24-04-2017, Angelo DOSSOUMOU
Inquiétant ! Lancés à pleine vitesse, de précieux dispositifs pour tirer le développement du Bénin vers le haut sont foudroyés par d’expéditifs éclairs (...) Lire  

En vérité : L’activisme des patriarches (...)
19-04-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité :Talon contraint de réussir !
18-04-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Quand c’est Madame qui (...)
14-04-2017, Naguib ALAGBE
En vérité : Dégâts de chenilles !
13-04-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Appui de taille pour le Pag (...)
12-04-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2100

Spéculations sur la dévaluation du franc Cfa : Abdoulaye Bio (...)
24-04-2017, La rédaction
A l’issue d’une réunion le dimanche dernier entre le Fmi et les Etats de l’Uemoa, le Ministre d’Etat Abdoulaye Bio (...)  

An un du Nouveau départ : La cohésion nationale, un combat (...)
24-04-2017, Naguib ALAGBE
Sensible, le sujet l’est à plus d’un titre. Et il en est ainsi à cause du contexte sociopolitique béninois et d’une (...)  

Entretien avec Me Jacques Migan : « Accompagnons et suivons le (...)
21-04-2017, La rédaction
Le Président du Front des Républicains pour le Développement de la ville de Porto-Novo (Frd) réagit et clarifie sa (...)  

Zéro tolérance aux mariages des enfants : L’épanouissement des (...)
21-04-2017, La rédaction
Dans le souci d’éviter les mariages précoces des enfants béninois, le gouvernement de son excellence monsieur Patrice (...)