Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Commissions d’enquête au parlement : Les dossiers Maria Gléta et Fonds d’aide à la culture ouverts

JPEG - 58 ko

Les députés à l’Assemblée nationale viennent d’adopter la clé de répartition des sièges au sein de deux commissions parlementaires d’enquête, d’information et de contrôle chargées de faire la lumière sur deux supposés scandales financiers à savoir la construction d’une centrale électrique de turbine à gaz à Maria Gléta d’un coût de 50 milliards de Fcfa et la gestion du Fonds d’Aide à la Culture (Fac) avec de supposés détournements de fonds au profit d’associations culturelles fictives. Il faut rappeler que c’est suite aux plaintes des acteurs culturels par rapport à la gestion du Fonds d’aide à la culture (Fac) que le député Dakpè Sossou a déposé une proposition de résolution tendant à la création de cette Commission parlementaire d’enquête, d’information et de contrôle. Ce dernier fait d’ailleurs partie des députés ayant introduit une proposition de résolution tendant à la création d’une Commission parlementaire d’enquête, d’information et de contrôle sur le supposé scandale de Maria Gléta 1. Des rapports de la Commission du plan, de l’équipement et de la production de l’Assemblée nationale présidée par le député Jean-Michel Abimbola, il ressort que chacune des deux commissions est composée de 10 membres à raison d’un représentant par groupe parlementaire sauf le groupe parlementaire ‘’Agir pour le peuple’’ qui aura 2 représentants au sein de chaque commission selon la règle du plus fort reste. Le Parlement étant composé de 7 groupes parlementaires, ils seront donc 8 représentants des groupes parlementaires au sein de chaque commission. A ces 8 députés, la plénière a décidé d’ajouter un représentant de la Commission du plan, de l’équipement et de la production et 1 représentant de la Commission des finances des échanges. Il ne reste donc qu’à connaître les membres de chacune des deux commissions parlementaires d’enquête. Les différents groupes parlementaires et les Commissions permanentes concernées ont jusqu’au lundi 26 juin prochain pour faire parvenir les listes nominatives au président de l’Assemblée nationale, Me Adrien Houngbédji. Rappelons que chaque Commission devra déposer son rapport dans un délai de 30 jours à compter de la date de l’installation de ses membres.

21-06-2017, Karim O. ANONRIN


CHRONIQUES

Editorial : Abonné à la filière Compact !
18-12-2018, Angelo DOSSOUMOU
Encore un de plus. Un nouveau geste pour témoigner d’une gouvernance appréciée au-delà des frontières. Cette fois-ci, directement des Etats-Unis, la (...) Lire  

En vérité : L’Ecole dans tous ses états (...)
18-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Le côté institutionnel des législatives
17-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Pour le vote…Nos cartes !
17-12-2018, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérit : Statut WhatsApp !
14-12-2018, Naguib ALAGBE
En vérité : Le combat contre la saleté
13-12-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 3000

Affaire Icc-Services : Les déclarations de Koupaki devant la (...)
18-12-2018, La rédaction
La cour : Monsieur le ministre d’Etat, Icc-Services a retenu votre attention en mai 2010. Après vous avez fait savoir (...)  

Affaire Icc-Services : Le film de l’audience à la CRIET
18-12-2018, Karim O. ANONRIN
Depuis hier lundi 17 décembre 2018, tous les regards sont tournés vers la Cour de Répression des Infractions (...)  

Guy Akplogan : "Personne ne nous avait dit qu’on avait besoin (...)
18-12-2018, La rédaction
Cour : Qu’est-ce que vous avez à dire par rapport aux déclarations du ministre Koupaki ? Il a dit sa vérité M. le (...)  

Arrêt n°103/17 du 06 mars 2017 : Accès n° 001/QG-016
18-12-2018, La rédaction
Ministère public contre Akplogan Guy Athanase Sètondji et autres. Inculpés de : Associations de malfaiteurs, (...)