Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Commissions permanentes de l’Assemblée nationale : Des postes à pourvoir pour cause de démission de députés

JPEG - 215.2 ko

Les Commissions permanentes de l’Assemblée nationale, 7ème législature fonctionnent sans aucun problème. Il s’agit de la Commission des lois, de l’administration et des droits de l’homme présidée par le député Joseph Djogbénou, de la Commission des finances et des échanges présidée par le député Raphaël Akotègnon, de la Commission du plan, de l’équipement et de la production présidée par le député Jean-Michel Abimbola, de la Commission de l’éducation, de la culture, de l’emploi et des affaires sociales présidée par la députée Claudine Prudencio et de la Commission des relations extérieures, de la coopération au développement, de la défense et de la sécurité présidée par le député Nassirou Arifari Bako. Néanmoins, la démission de certains députés de l’Assemblée nationale parce que devenus Conseillers communaux ou Ministres a engendré la vacance des postes non seulement au niveau de certaines Commissions, mais surtout au niveau de leurs bureaux. Si les suppléants de ces députés ayant démissionné du Parlement peuvent devenir membres de la Commissions de leur choix, tel n’est pas le cas pour les bureaux des Commission qui nécessitent forcément des élections pour pourvoir aux postes vacants. C’est le cas de la Commission des lois, de l’administration et des droits de l’homme dont le vice-président, Michel Bahou, n’est plus député à l’Assemblée nationale. En effet, ce dernier a démissionné du Parlement pour aller siéger au sein du Conseil communal d’Akpro-Missérété en tant que Maire de cette Commune. C’est également le cas du 2ème Rapporteur de la Commission des finances et des échanges, Gustave Sonon, entre temps promu Ministre des travaux publics et des transports alors qu’il était député. Sans aucun doute, les députés à l’Assemblée nationale profiteront de la 5ème session extraordinaire de l’Assemblée nationale pour le compte de l’année 2015 qui s’ouvrira le 21 septembre prochain pour régler cette situation de vacance de postes au sein des bureaux des Commissions permanentes. Rappelons que cette 5ème session extraordinaire sera principalement consacrée à l’examen du projet de budget de l’Assemblée nationale, gestion 2016.

8-09-2015, Karim O. ANONRIN


CHRONIQUES

En vérité : La Cpi malgré tout !
22-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
Une position pour l’histoire ! Un ‘‘Non’’ qui rassure. Le Bénin, urbi et orbi, par la voix de son ministre des affaires étrangères l’a soutenu devant (...) Lire  

Editorial : Pour un Hadj sans tribulations
22-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les Cauris au gré des intérêts (...)
20-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Couple et Incompatibilités (...)
17-02-2017, Naguib ALAGBE
Editorial : Des sacrifices pour l’intérêt (...)
14-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La voie de la fusion !
14-02-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Azannaï face à l’équation du partage des gains électoraux
24-01-2017, Isac A. YAÏ, Moïse DOSSOUMOU
Azannaï face à l’équation du partage des gains électoraux
24-01-2017, Isac A. YAÏ, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1980

Conflits territoriaux entre Porto-Novo et ses voisins : Le (...)
22-02-2017, Karim O. ANONRIN
Le Conseil municipal de la ville de Porto-Novo vient d’autoriser le Maire Emmanuel Zossou à recourir à la justice pour (...)  

Réformes constitutionnelles à quelles conditions ?
22-02-2017, La rédaction
L’Afrique de l’Ouest a fait l’option de la démocratie dans le cadre de l’Etat de Droit comme régime politique dans les (...)  

Plan de développement municipal de Porto-Novo : Emmanuel Zossou (...)
22-02-2017, Karim O. ANONRIN
Le maire de la ville de Porto-Novo, Emmanuel Zossou, met les bouchées doubles pour concrétiser les projets contenus (...)  

Départ du Cpp des Fcbe : L’érosion continue au niveau des (...)
21-02-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Le navire cauris tangue ! Le naufrage est imminent bien que quelques incrédules battent encore des ailes, poussant (...)