Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Conférence de presse du Bmp : Les députés expliquent les réformes et dénoncent l’intoxication

JPEG - 223.6 ko

Exit l’intoxication et la manipulation de l’opinion, place à la vérité. L’exercice a donc consisté, pour les députés du Bloc de la majorité parlementaire (Bmp), à éclairer la lanterne des uns et des autres sur la plupart des sujets majeurs. En prime, l’actualité parlementaire et la controverse qui en découle. Jean Michel Abimbola, Coordonnateur du bmp a justifié la productivité législative de ces dernières années par la nécessité d’une ‘’législature de réformes pour accompagner un gouvernement de réformes’’. Et c’est au total, cent quarante et une (141) lois qui ont été votées afin de fournir au gouvernement l’arsenal législatif indispensable à l’exécution de son programme. Ces lois, selon lui, n’ont pas manqué de susciter leur part de remous et d’incompréhensions. différentes réformes. Dès lors, l’accent sera mis sur celles qui ont le plus prêté à polémique. Il s’agit, entre autres, des reformes électorales ainsi que celles du système partisan, qui, pour l’Honorable Orden Alladatin, sont plutôt salutaires dans la perspective de l’assainissement du paysage politique national. A l’en croire, il a été tenu Compte de la particularité du contexte béninois qui nécessitait des solutions adaptées. « Et c’est à ce niveau que se justifie l’augmentation des cautions de même que d’autres dispositions contenues dans la nouvelle loi », a-t-il ajouté.
André Okounlola et Orden Alladatin de s’étonner de la virulence de la minorité parlementaire qui, n’hésitant pas à traiter les lois votées de liberticides, s’attelle ainsi à jeter du discrédit sur la majorité.
Plusieurs autres sujets d’intérêt ont été abordés. De l’institution de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet) à la lutte contre l’impunité et la corruption en passant par la situation sociopolitique et économique actuelle, les députés se sont prêtés aux questions des hommes des médias dans l’optique de ne pas laisser libre cours à l’intoxication systématique et la désinformation.

2-10-2018, Naguib ALAGBE


CHRONIQUES

En vérité : Ganvié, de l’ombre à la lumière
19-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Elle est en passe de mériter ce qualificatif. Baptisée pompeusement sous le vocable de « Venise de l’Afrique », la cité lacustre de Ganvié est restée (...) Lire  

Editorial : Energie : Prestation tendance (...)
19-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Semaine décisive pour les candidats
18-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Sourire XXL chez les fonctionnaires
14-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Au secours de l’état civil (...)
14-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
CHAMBRE DE PASSE : ON PASSE OU PAS ?
14-02-2019, La rédaction




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 3090

Législatives d’avril 2019 :La Céna dévoile les modalités de (...)
19-02-2019, Fulbert ADJIMEHOSSOU
A 72 heures du démarrage de la réception des dossiers de candidature à l’élection du 28 avril 2019, la Commission (...)  

Ecouté hier par la brigade financière : Modeste Toboula convoqué (...)
19-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Il a passé toute la journée d’hier à la brigade financière. Ecouté dans une affaire domaniale, le préfet du Littoral a (...)  

Assemblée nationale : La deuxième session extraordinaire renvoyée (...)
19-02-2019, Karim O. ANONRIN
La deuxième session extraordinaire de l’Assemblée nationale convoquée pour hier 18 février 2019 n’a pu être ouverte (...)  

Promotion de la bonne gouvernance : Social Watch engagée pour la (...)
19-02-2019, Adrien TCHOMAKOU
Dans son combat pour la promotion de la bonne gouvernance, Social Watch Bénin se fixe un autre défi à relever : celui (...)