Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Conflits territoriaux entre Porto-Novo et ses voisins : Le Conseil municipal autorise le maire Zossou à recourir à la justice

JPEG - 64.3 ko

Le Conseil municipal de la ville de Porto-Novo vient d’autoriser le Maire Emmanuel Zossou à recourir à la justice pour régler les conflits territoriaux entre Porto-Novo et les Communes voisines à savoir Akpro-Missérété, Adjarra, Avrankou, Sèmè-Podji, et Aguégués. C’était hier à l’occasion d’une session extraordinaire convoquée par le Maire et par un vote à l’unanimité des Conseillers communaux présents et représentés. Cette décision du Conseil municipal fait suite à une altercation survenue entre le Maire de Porto-Novo, Emmanuel Zossou et son homologue de la Commune d’Akpro-Missérété, Michel Bahou dans le quartier Danto dont une partie est disputée par les deux Communes. Ce jour là, le Maire Michel Bahou s’était opposé à une opération d’adressage de maisons dans ce quartier au point où il a fâché son homologue de Porto-Novo. Cette situation a même poussé le Préfet de l’Ouémé, Joachim Apithy, à écouter les deux maires pour trouver une solution. Mais rien n’y fit.
En dehors de ce point, le Conseil municipal de Porto-Novo s’est penché au cours de la session extraordinaire sur 3 autres points. Il s’agit de l’étude et l’adoption de la communication relative à l’harmonisation du processus de délivrance des actes administratifs courants par les chefs de quartiers, l’étude et l’adoption de la communication relative à la tenue régulière des sessions des conseils de quartier dans la ville de Porto-Novo, et l’Etude et l’adoption de la communication relative au programme de la mobilisation des ressources pour l’amélioration du système de santé dans la ville de Porto-Novo. De sources concordantes, l’on apprend que le programme de la mobilisation des ressources pour l’amélioration du système sanitaire dans Porto-Novo est d’un coût global de 2 milliards de Fcfa à raison de 300 .000.000 de Fcfa pour la part de la mairie de Porto-Novo et 1.700.000.000 de Fcfa représentant l’apport des partenaires techniques et financiers. Il s’agit surtout d’un programme qui permettra d’une part de promouvoir un partenariat entre la ville de Porto-Novo et les acteurs de la santé au niveau national et d’autre part d’améliorer l’offre et la qualité des services de santé dans la ville de Porto-Novo.

22-02-2017, Karim O. ANONRIN


CHRONIQUES

En vérité : Grèves et bluff !
25-04-2017, Angelo DOSSOUMOU
L’essentiel ! Constamment, il est menacé et sacrifié sur l’autel du moi et des divergences politiques. A l’esprit, et avant de poser tout acte (...) Lire  

En vérité : Juridisme anti développement (...)
24-04-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’activisme des patriarches (...)
19-04-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité :Talon contraint de réussir !
18-04-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Quand c’est Madame qui (...)
14-04-2017, Naguib ALAGBE
En vérité : Dégâts de chenilles !
13-04-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Ce que Talon et Rodriguez se sont dit
27-04-2017, La rédaction


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2100

Assemblée nationale : Enfin la position du gouvernement Talon sur (...)
28-04-2017, Karim O. ANONRIN
Le gouvernement a répondu hier à la question orale avec débat posée par le député Antoine Kolawolé Idji et certains de (...)  

Chambre administrative de la Cour suprême du Bénin : Le nouveau (...)
28-04-2017, Karim O. ANONRIN
Le nouveau président de la Chambre administrative de la Cour suprême du Bénin, Victor Dassi Adossou, a été installé (...)  

Les observations de Jacques Migan sur des décisions de la (...)
28-04-2017, La rédaction
Le Président du Front des Républicains pour le Développement de la ville de Porto-Novo (Frd), Jacques Migan, réagit (...)  

Ce que Talon et Rodriguez se sont dit
27-04-2017, La rédaction
Je suis arrivé à Cotonou depuis hier, et nous avons eu une longue séance de travail avec le chef de l’Etat et ses (...)