Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Conflits territoriaux entre Porto-Novo et ses voisins : Le Conseil municipal autorise le maire Zossou à recourir à la justice

JPEG - 64.3 ko

Le Conseil municipal de la ville de Porto-Novo vient d’autoriser le Maire Emmanuel Zossou à recourir à la justice pour régler les conflits territoriaux entre Porto-Novo et les Communes voisines à savoir Akpro-Missérété, Adjarra, Avrankou, Sèmè-Podji, et Aguégués. C’était hier à l’occasion d’une session extraordinaire convoquée par le Maire et par un vote à l’unanimité des Conseillers communaux présents et représentés. Cette décision du Conseil municipal fait suite à une altercation survenue entre le Maire de Porto-Novo, Emmanuel Zossou et son homologue de la Commune d’Akpro-Missérété, Michel Bahou dans le quartier Danto dont une partie est disputée par les deux Communes. Ce jour là, le Maire Michel Bahou s’était opposé à une opération d’adressage de maisons dans ce quartier au point où il a fâché son homologue de Porto-Novo. Cette situation a même poussé le Préfet de l’Ouémé, Joachim Apithy, à écouter les deux maires pour trouver une solution. Mais rien n’y fit.
En dehors de ce point, le Conseil municipal de Porto-Novo s’est penché au cours de la session extraordinaire sur 3 autres points. Il s’agit de l’étude et l’adoption de la communication relative à l’harmonisation du processus de délivrance des actes administratifs courants par les chefs de quartiers, l’étude et l’adoption de la communication relative à la tenue régulière des sessions des conseils de quartier dans la ville de Porto-Novo, et l’Etude et l’adoption de la communication relative au programme de la mobilisation des ressources pour l’amélioration du système de santé dans la ville de Porto-Novo. De sources concordantes, l’on apprend que le programme de la mobilisation des ressources pour l’amélioration du système sanitaire dans Porto-Novo est d’un coût global de 2 milliards de Fcfa à raison de 300 .000.000 de Fcfa pour la part de la mairie de Porto-Novo et 1.700.000.000 de Fcfa représentant l’apport des partenaires techniques et financiers. Il s’agit surtout d’un programme qui permettra d’une part de promouvoir un partenariat entre la ville de Porto-Novo et les acteurs de la santé au niveau national et d’autre part d’améliorer l’offre et la qualité des services de santé dans la ville de Porto-Novo.

22-02-2017, Karim O. ANONRIN


CHRONIQUES

Editorial : Hehomey, un tigre en papier ?
20-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
La nouvelle est encore fraîche. Pour une surprise, c’en est une. Hervé Hehomey a été débarqué du gouvernement. En tournée dans la partie septentrionale (...) Lire  

En vérité : Retour d’un fils polémiste !
20-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Dans la tourmente de l’Unesco (...)
19-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un mutisme surprenant
19-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La rentrée du Nouveau départ (...)
18-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’alternance syndicale
18-09-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2340

Gouvernement du Nouveau départ : Talon limoge le ministre Hervé (...)
19-09-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Une nouvelle inattendue et peu honorable pour une personnalité qui aura marqué l’opinion publique par son zèle. Et ce (...)  

Gestion des Forêts Communales Phase II : Les députés autorisent la (...)
15-09-2017, Karim O. ANONRIN
Les députés ont adopté hier, la loi portant autorisation de ratification de l’accord de prêt signé à Cotonou, le 10 (...)  

Vote de la loi portant prévention et prise en charge des hépatites (...)
15-09-2017, Karim O. ANONRIN
Les députés à l’Assemblée nationale, 7ème législature viennent de doter le Bénin d’un arsenal juridique qui va soulager les (...)  

Les députés adoptent une loi pour réduire la demande et l’offre des (...)
15-09-2017, Karim O. ANONRIN
Les choses devront se passer autrement au Bénin aussi bien pour les fumeurs, les commerçants du tabac que pour les (...)