Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Conseil communal d’Abomey-Calavi : Des conseillers Prd créent le parti Cdu et s’engagent aux côtés de l’And

JPEG - 70 ko

Le conseiller municipal Sébastien Dohou et 30 conseillers locaux des villages et quartiers de ville de la commune d’Abomey-Calavi ont définitivement abandonné la barque des ‘’Tchoco-tchoco’’ pour prendre en main leur destin. Tous élus sur la liste du Parti du renouveau démocratique (Prd), Sébastien Dohou et ses pairs ont rompu l’amarre avec leur ancienne formation politique, et porté sur les fonts baptismaux ce lundi 30 juillet 2018, le parti « Congrès des Démocrates Unis », au centre Anouarite d’Abomey-Calavi. « Il n’est pas rare de retrouver au Bénin des partis politiques nés sans aucun élu local, communal et parlementaire. Le Cdu naît avec un crédit de plusieurs dizaines de Conseillers élus locaux et communaux… », a déclaré Sébastien Dohou, plébiscité par ses pairs, à la tête de cette nouvelle formation politique. Ensemble, les membres du Cdu ont pris l’engagement de bouleverser à nouveau l’échiquier politique local de la commune d’Abomey-Calavi. Mais pour ce combat, ils entendent se conformer aux processus de réformes du système partisan. « Le Cdu naît dans un contexte particulier de réformes politiques. Ces réformes introduisent de nouvelles donnes qui appellent à l’ouverture sur les autres, pour la formation de grands ensembles. Nous ne devons donc pas rester en marge de cette réalité. C’est pourquoi, le Cdu va intégrer dans les heures qui viennent l’Alliance nationale pour la démocratie (And), dont le ministre Barnabé Dassigli est le Président. En nous mettant ensemble, nous envisageons de faire de cette alliance, la première force politique de la 6eme Circonscription électorale et nous en avons les moyens », a déclaré Sébastien Dohou.

CONGRES DES DEMOCRATES UNIS (CDU)

Discours du président

Monsieur le président du Comité d’organisation
Messieurs les membres du Comité d’organisation

Messieurs les Conseillers locaux et communaux ici présents Camarades militantes et militants.
Chers sympathisants,
Pour commencer permettez-moi d’adresser au nom du Bureau Exécutif du Parti et à mon nom propre, les remerciements les plus chaleureux à vous tous, militants et militantes, pour ce que vous avez déjà accompli pour notre pays, de par votre engagement politique qui, il y a encore quelques années en arrières, a bouleversé l’échiquier politique local de la commune d’Abomey-Calavi, la plus grande commune de notre pays. Ce fut une révolution politique pour laquelle nous venons, ici encore de prendre de nouveaux engagements.
Seulement que parmi ces compagnons de fortunes, certains ne sont plus avec nous et je voudrais vous demander d’observer une minute de silence en leur mémoire.
Cette assemblée générale de fondation de notre propre parti politique se tient dans un contexte national de réformes politiques intenses et profondes qui ouvriront de nouvelles perspectives pour l’activité politique dans notre pays. Il s’agit d’une ère nouvelle qui commence et en tant qu’acteur politique, nous devons nous positionner pour y apporter notre contribution. C’est tout le sens de la présente assise qui installe le Parti "Congrès des Démocrates Unis" (CDU) dans l’arène politique nationale.
Je ne trahis ici aucun secret en clamant, sans aucune réserve, que nous le méritons, nous en avons les moyens humains, intellectuels et politiques. Il n’est pas rare de retrouver au Bénin des partis politiques nés sans aucun élu local, communal et parlementaire. Le CDU naît avec un crédit de plusieurs dizaines de Conseillers élus locaux et communaux.
Nous devons en être fiers et c’est pour aller plus en avant que nous avons pris la responsabilité de créer le CDU.
Vous venez de m’élire comme Président de notre parti. Je mesure toute l’étendue et la complexité de cette fonction. Mais comme vous le savez très bien, j’étais déjà presque dans cet exercice avec vous depuis 2012. Donc, je me suis préparé, vous m’avez préparé à assumer une telle responsabilité. Je l’accepte avec humilité, que dis-je, avec grande humilité. Vous ne m’avez jamais marchandé votre disponibilité et votre soutien, donc je n’ai aucun doute que nous irons loin.
Les prochains jours, nous travaillerons à réaliser trois (03) chantiers importants :
1. Remplir les formalités administratives de reconnaissance
légale de notre parti le CDU
2. Préparer la sortie officielle de notre parti d’ici Octobre au plus
tard
3. Renforcer l’encrage politique dans lequel, nous agirons en
relation avec les autres formations politiques
Si les deux premiers chantiers peuvent paraître clairs pour les uns et les autres, le troisième mérite, de ma part, une petite
clarification.
En effet, j’avais rappelé plus en haut que le CDU naît dans un contexte particulier de réformes politiques. Ces réformes politiques introduisent de nouvelles donnes qui appellent à l’ouverture sur les autres pour la formation de grands ensembles. Nous ne devons donc pas rester en marge de cette réalité. C’est pourquoi, le CDU travaillera à intégrer l’un des grands ensembles. Avec vous, nous avons anticipé cette initiative au cours de la phase préparatoire de l’assemblée constitutive de ce jour. Ainsi, le CDU va intégrer dans les heures qui viennent l’Alliance Nationale pour la Démocratie (AND), dont Monsieur Barnabé DASSIGLI est le Président. Je voudrais, du haut de cette tribune, en mon nom propre et en votre nom à tous, remercier au passage, les responsables de l’AND et en particulier son Président, le Ministre Barnabé DASSIGLI, pour la grandeur d’esprit dont ils font preuve.
En nous mettant ensemble, nous envisageons de faire de l’AND la première force politique de la 6eme Circonscription électorale et nous en avons les moyens,
Enfin, je m’en voudrais, de ne pas exprimer une pensée positive à l’endroit de mes anciens camarades de Parti du Renouveau Démocratique, PRD. Je leur dis que les idéaux qui ont toujours été les nôtres m’habitent davantage, et évidemment, c’est pour que survivent ces mêmes idéaux que nous avons choisi de créer le CDU. Mieux, c’est pour qu’ils ne s’éteignent point que nous avons choisi de quitter le PRD. J’apprécie à leur juste valeur les soutiens dont j’ai bénéficiés de leur part durant mes 20 ans de vie militante au sein du PRD. Mais malheureusement, depuis quelques années, les signaux qui nous viennent du PRD ne rassurent point à la survie de nos idéaux communs. Pour nous, il n’y avait point d’alternative que notre départ du PRD.
A vous chers congressistes, je dis une fois encore merci pour votre confiance et vous assure de ma détermination à faire du CDU un parti véritablement national et incontournable dans la gestion politique de notre pays d’ici les dix prochaines années.
Vive le CDU
Vive la démocratie béninoise Vive le Bénin
Je vous remercie.

,

31-07-2018, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Que mijote l’opposition ?
12-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
Contre leur gré, la réforme du système partisan est entrée dans sa phase active. Les députés de la minorité n’ont pas apporté leur caution au vote des (...) Lire  

En vérité : Progressistes et républicains : les (...)
11-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Hélas…encore Lassa !
10-12-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Bloc républicain : une réalité
10-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les vacataires sur la sellette
6-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
Tribune verte : Adieu sublimes lacs !
6-12-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 3000

Coopération bilatérale/Conseil de sécurité des nations unies : Le (...)
12-12-2018, Arnaud DOUMANHOUN
L’ambassadeur de Norvège près le Bénin, Jens-Petter Kjemprud a été reçu en audience par le président Patrice Talon ce (...)  

04 jours après les assises de Parakou : Abdoulaye Bio Tchané (...)
12-12-2018, La rédaction
Le congrès constitutif du bloc républicain tenu le 8 décembre 2018 se conjugue désormais au passé. 04 jours après ce (...)  

Étude du projet de loi des finances 2019 : Wadagni répond aux (...)
12-12-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Tout se met en place pour l’adoption de l’ambitieux budget de l’Etat, exercice 2019. La commission budgétaire, (...)  

Loi n°90-032 du 11 décembre 1990 portant Constitution de la (...)
11-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
« C’est la Constitution de tous les records en Afrique », clame Joël Aïvo, constitutionnaliste, maître de conférences (...)