Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Conseil d’orientation et de supervision : Bako élu Vice-président

JPEG - 87.1 ko

Le bureau du Conseil d’orientation et de supervision (Cos) est désormais au complet. Ceci, conformément aux dispositions de l’article 221 du Code électoral en République du Bénin qui stipule : « …Le Conseil d’orientation et de supervision est dirigé par un bureau de trois (03) membres : un président ; un vice-président et un rapporteur. Ils sont élus par leurs pairs. Le président et le vice-président ne doivent pas provenir de la même sensibilité politique. Le régisseur général joue le rôle de secrétaire permanent du Conseil d’orientation et de supervision. Il n’a pas voix délibérative. Les modalités de fonctionnement sont défi nies par le règlement intérieur du Conseil d’orientation et de supervision… ». C’est le samedi dernier que les 11 membres du Cos désignés conformément aux dispositions de l’article 220 du Code électoral ont fini par élire le dernier membre du bureau de l’organe à savoir le Vice-président. Il s’agit du député Idrissou Bako, élu dans la 1ère circonscription électorale lors des élections législatives de 2015. Il a été élu à l’unanimité par 11 voix à la grande satisfaction du doyen d’âge, le député Louis Vlavonou, qui a conduit les travaux de l’élection du bureau depuis l’installation des membres par la Cour constitutionnelle. « …C’est une grande joie pour moi. Surtout qu’il a été élu à l’unanimité. C’est une bonne équipe qui relèvera le défi des Cos aux séjours abrégés… », a déclaré le député Louis Vlavonou à l’issue de l’élection du vice-président, Idrissou Bako, représentant l’opposition parlementaire.
Rappelons qu’alors que la majorité parlementaire représentée au Cos par les députés Louis Vlavonou, Badirou Aguemon, Gérard Gbénonchi, Adolphe Djima, et Issifou Amadou a fait bloc derrière les députés Badirou Aguemon et Gérard Gbénonchi, pour les élire respectivement président et Rapporteur du Cos, avec l’aide du Directeur général de l’Institut national de la statistique et le l’analyse économique (Insae), Alexandre Biaou et du Directeur du service national en charge de l’état civil, Konti Iropa qui leur ont donné procuration, l’opposition parlementaire représentée au Cos par les députés Simplice Codjo Dossou, Idrissou Bako, Cyprien Togni et Gilbert Bagana, n’a pas pu dégager un candidat. Chacun de ces 4 députés voulait ce poste de vice-président. Aujourd’hui, tout est rentré dans l’ordre. En témoigne l’élection à l’unanimité du député Idrissou Bako comme Vice-président du Cos.

5-09-2016, Karim O. ANONRIN


CHRONIQUES

En toute sincérité : Couple tête baissée !!
24-02-2017, Naguib ALAGBE
Sur le revers d’un veston, un long cheveu blond. Dans une poche, la facture d’un romantique restaurant. Et, un discret mais éloquent parfum émanant (...) Lire  

En vérité : La Cpi malgré tout !
22-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Pour un Hadj sans tribulations
22-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les Cauris au gré des intérêts (...)
20-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Couple et Incompatibilités (...)
17-02-2017, Naguib ALAGBE
Editorial : Des sacrifices pour l’intérêt (...)
14-02-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Azannaï face à l’équation du partage des gains électoraux
24-01-2017, Isac A. YAÏ, Moïse DOSSOUMOU
Azannaï face à l’équation du partage des gains électoraux
24-01-2017, Isac A. YAÏ, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1980

Gestion du parc automobile de L’Etat : Gustave Dékpo Sonon parle (...)
24-02-2017, Adrien TCHOMAKOU
Dans un entretien exclusif, le ministre du régime défunt, Gustave Dékpo Sonon a donné son point de vue sur l’approche (...)  

Loi portant statut général de la fonction publique : Les députés (...)
24-02-2017, Karim O. ANONRIN
Les députés à l’Assemblée nationale ont procédé hier, à la mise en conformité de la loi n°2015-18 du 27 août 2015 portant (...)  

Conflits territoriaux entre Porto-Novo et ses voisins : Le (...)
22-02-2017, Karim O. ANONRIN
Le Conseil municipal de la ville de Porto-Novo vient d’autoriser le Maire Emmanuel Zossou à recourir à la justice pour (...)  

Réformes constitutionnelles à quelles conditions ?
22-02-2017, La rédaction
L’Afrique de l’Ouest a fait l’option de la démocratie dans le cadre de l’Etat de Droit comme régime politique dans les (...)