Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Conseil des ministres du 18 mai 2016 : La présidence et 2 ministères ouvrent la vague des nominations

JPEG - 195.6 ko

Il aura fallu le cinquième Conseil des ministres pour voir les premières nominations dans les départements ministériels par le régime Talon. Et c’est les ministères de la défense, des transports, et la présidence de la République qui ont ouvert le bal. A la tête des directions, des sociétés et offices d’Etat sous tutelle de ces ministères et à la Présidence de la République, commenceront à s’afficher d’ici la fin de la semaine de nouvelles figures politiques et techniques. Pour ces ministères, les structures telles que le Conseil national des chargeurs du Bénin (Cncb), le Port autonome de Cotonou, la Société béninoise de manutentions portuaires (Sobemap) sont les plus en vue. Cependant, il faudra attendre le relevé du conseil des ministres, aux premières heures de ce jour pour prendre connaissance des cadres et personnalités nommés. Faut-il le rappeler, cette vague de nominations fait suite à la redéfinition par le gouvernement de la structure type des ministères, avec notamment la révision du décret n°2012-191 du 03 juillet 2012. L’un des objectifs visés dans la conception de la structure type des ministères est de disposer, selon le gouvernement, d’un cadre administratif en harmonie avec les modèles politique, économique et social découlant de la vision du Président de la République. Dans cette structure type qui participe de l’usage rationnel des ressources de l’Etat, de nombreux organes et postes ont été supprimés dont les cellules de communication. En compensation, une Direction de la Communication est attendue, selon le conseil des ministres, pour gérer la promotion de l’action publique au niveau de la Présidence, des ministères et autres organismes publics.

Le secteur de la santé passé au scanner
La situation critique des ressources humaines du secteur de la santé a retenu l’attention du gouvernement. A la suite d’un rapport présenté par le ministre de la santé, il a été noté une insuffisance qualifiée du personnel, l’absence de mécanismes appropriés de maintien des agents aux postes dans les zones défavorisées et une inadéquation de la formation des professionnels de la santé avec les besoins du secteur. Prenant acte de ce rapport, le gouvernement a annoncé une évaluation prochaine de l’état des équipements et des infrastructures existants pour une vue exhaustive des besoins. Aussi, entre autres sujets abordés en conseil des ministres, la recrudescence des braquages sur les axes routiers et qui serait liée à la suppression des postes de contrôle a préoccupé le gouvernement. Ainsi, un nouveau plan spécial de sécurisation des axes routiers et des localités est entré en vigueur depuis hier pour la sécurité des personnes et des biens.

Des ventes gré à gré annulées
Des ventes gré à gré effectuées sur le domaine privé de l’Etat, en face de l’ambassade des Usa, dans le 12è arrondissement de Cotonou ont été annulées par le conseil des ministres. Selon les explications du Ministre d’Etat, Pascal Koupaki, cette annulation se justifie par une violation du Code foncier et immobilier du Bénin. Le ministre de l’Economie et des finances a été instruit pour faire un état des lieux complet du domaine privé de l’Etat et des Collectivités territoriales. Un audit est également attendu sur les transactions foncières opérées sur le domaine privé de l’Etat et des Collectivités territoriales depuis l’entrée en vigueur du Code Foncier et domanial en 2013. Aussi, le gouvernement Talon a-t-il décidé de retourner l’aéronef acquis par le Président Boni Yayi à la veille de son départ à son propriétaire. E effet, plusieurs irrégularités ont été constatées sur l’avion présidentiel à la suite de l’inspection de navigabilité effectuée le 11 mai 2016, par les équipes de l’Agence Nationale de l’Aviation Civile, des Forces aériennes béninoises. Ceci, en présence de l’équipe technique du propriétaire de l’aéronef.
Fulbert ADJIMEHOSSOU (Coll.)

19-05-2016, La rédaction


CHRONIQUES

Editorial : Plaidoyer pour les journées de salubrité
23-03-2017, Moïse DOSSOUMOU
Disons-le sans détour. La ville de Cotonou a besoin d’un bon coup de balai. L’insalubrité qui y règne et à laquelle s’accommodent les habitants de (...) Lire  

En vérité : Fausse route pour l’Unamab !
23-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Républicaine posture !
22-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un projet avorté ?
22-03-2017, Moïse DOSSOUMOU
Transversal : Nécessité d’une Dtn
22-03-2017, Ambroise ZINSOU
Editorial : Les députés face à l’histoire
20-03-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2010

Projet de révision de la Constitution : Talon s’explique et (...)
24-03-2017, La rédaction
Voix grave et visage serein, Talon s’est adressé à l’opinion publique dans un langage clair, empreint d’espoir de voir (...)  

Albert Tévoédjrè sur la révision : « Ici c’est le Bénin, ce projet ne (...)
24-03-2017, La rédaction
Selon un message diffusé en début d’après-midi à Cotonou sur les réseaux sociaux, Albert Tévoédjère, le frère Melchior a (...)  

Débat sur la révision de la Constitution : Le front de sursaut (...)
24-03-2017, Naguib ALAGBE
Ils y étaient, dans le cadre des consultations foraines sur le projet de révision de la Constitution, initiées par (...)  

Révision de la Constitution : Lettre ouverte du politologue Juste (...)
23-03-2017, La rédaction
Manhattan, le 20 mars 2017. Juste Codjo Politologue Kansas State University Manhattan, KS, U SA Email : (...)