Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Conseil des ministres du 25 mai 2016 : 24 nominations dans 5 ministères et 4 fonctionnaires relevés de leurs fonctions

10 nominations au Ministère de l’économie et des finances, 09 au Ministère de la justice, 01 au Ministère du travail, 02 au Ministère des Infrastructures et des transports et 02 au Ministère de l’énergie, de l’eau et des mines. Au total, 24 cadres ont été promus au conseil des ministres en date du 25 mai 2015. Au même moment, 4 fonctionnaires du Ministère du cadre de vie et du développement durable ont été relevés de leurs fonctions. En attendant l’intégralité du communiqué du conseil des ministres, il est à noter que progressivement, le gouvernement, pour un Nouveau départ, place à la tête des structures clés, les cadres devant lui permettre d’atteindre ses objectifs. Par ailleurs, la gouvernance au sein des établissements publics tient à cœur à l’Exécutif qui, à l’occasion du conclave gouvernemental, a fait de judicieuses recommandations aux établissements concernés. Pour finir, le projet de décret portant attributions, organisation et fonctionnement du ministère de l’économie et des finances a été adopté.

(Lire ci-dessous le résumé du conseil des ministres fait par le ministre d’Etat Pascal Koupaki)
Le conseil des ministres a adopté six projets de décret. Il s’agit des projets de budget 2016 de six établissements publics à savoir la Société béninoise de manutention portuaire (Sobemap), la compagnie béninoise de navigation maritime (Cobenam), le Port autonome de Cotonou (Pac), la société des industries textiles du Bénin (Sitex-Bénin), la société béninoise des hydrocarbures et l’Office béninois des recherches géologiques et minières. Ces six projets de budget ont été approuvés par le conseil avec des recommandations particulières sur la gouvernance de ces entreprises.
Le conseil des ministres a par ailleurs examiné et adopté le projet de décret portant attributions, organisation et fonctionnement du ministère de l’économie et des finances. Le Conseil a mis en exergue la nécessité impérieuse de la maîtrise de la chaîne des dépenses et des régies financières, notamment à travers la création des Directions centrales de supervision des dépenses publiques et de supervision des régies financières. Certaines missions ont été renforcées, notamment celles du suivi des participations de l’Etat dans les entreprises publiques. En outre, l’organisation du ministère a été mise en conformité avec la loi organique relative aux finances publiques.
Le Conseil a entendu une communication du Ministre de l’économie et des finances relative à la suspension des travaux de construction sur la berge du chenal de Cotonou au lieu-dit Ganhi à proximité de l’ancien pont. Le promoteur de ces travaux n’a pas reçu toutes les autorisations requises pour renforcer la gouvernance et protéger les investissements privés. Le Conseil a rappelé qu’il est important que chacun respecte les dispositions légales et réglementaires de notre pays en toute action juridiquement encadrée. Le conseil des ministres a approuvé la mesure proposée par le ministre de l’économie et des finances à savoir la mesure de suspension des travaux.
Enfin, à l’issue du conseil, 4 fonctionnaires du Ministère du cadre de vie et du développement durable ont été relevés de leurs fonctions. 24 nominations ont été prononcées dont 10 au Ministère de l’économie et des finances, 09 au Ministère de la justice et de la législation, 01 au Ministère du travail de la fonction publique et des affaires sociales, 02 au Ministère des Infrastructures et des transports et 02 au Ministère de l’énergie, de l’eau et des mines.

26-05-2016, La rédaction


CHRONIQUES

En toute sincérité : Couple tête baissée !!
24-02-2017, Naguib ALAGBE
Sur le revers d’un veston, un long cheveu blond. Dans une poche, la facture d’un romantique restaurant. Et, un discret mais éloquent parfum émanant (...) Lire  

En vérité : La Cpi malgré tout !
22-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Pour un Hadj sans tribulations
22-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les Cauris au gré des intérêts (...)
20-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Couple et Incompatibilités (...)
17-02-2017, Naguib ALAGBE
Editorial : Des sacrifices pour l’intérêt (...)
14-02-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Azannaï face à l’équation du partage des gains électoraux
24-01-2017, Isac A. YAÏ, Moïse DOSSOUMOU
Azannaï face à l’équation du partage des gains électoraux
24-01-2017, Isac A. YAÏ, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1980

Gestion du parc automobile de L’Etat : Gustave Dékpo Sonon parle (...)
24-02-2017, Adrien TCHOMAKOU
Dans un entretien exclusif, le ministre du régime défunt, Gustave Dékpo Sonon a donné son point de vue sur l’approche (...)  

Loi portant statut général de la fonction publique : Les députés (...)
24-02-2017, Karim O. ANONRIN
Les députés à l’Assemblée nationale ont procédé hier, à la mise en conformité de la loi n°2015-18 du 27 août 2015 portant (...)  

Conflits territoriaux entre Porto-Novo et ses voisins : Le (...)
22-02-2017, Karim O. ANONRIN
Le Conseil municipal de la ville de Porto-Novo vient d’autoriser le Maire Emmanuel Zossou à recourir à la justice pour (...)  

Réformes constitutionnelles à quelles conditions ?
22-02-2017, La rédaction
L’Afrique de l’Ouest a fait l’option de la démocratie dans le cadre de l’Etat de Droit comme régime politique dans les (...)