Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Conseil des ministres : Les raisons du limogeage du Dg douane et du Cb Port

JPEG - 102.2 ko

Le Conseil des ministres a décidé en sa séance du mercredi 21 décembre 2016, de faire relever de leurs fonctions, le Directeur général des douanes et droits indirects, le colonel Pierre Claver Tossou, le receveur douane port de Cotonou, l’inspecteur Philippe Toussaint Seke et le chef section escorte spéciale des véhicules d’occasion, l’inspecteur Archile Allossogbé. Le ministre de l’économie et des finances a été instruit aux fins de mettre en application sans délai ces décisions du conseil et d’en rendre compte dès la prochaine séance du conclave gouvernemental.
Que reproche-t-on à ces responsables de l’administration douanière ? Le ministre d’Etat, secrétaire général de la présidence, Pascal Irénée Koupaki explique qu’il s’agit d’une question de gouvernance administrative et douanière. De sources bien informées, c’est du fait de deux véhicules qui devaient sortir du territoire national, mais qui se sont retrouvés en circulation sans dédouanement. « Le Programme d’actions du gouvernement indique que nous devons mobiliser des ressources internes avant d’aller vers les partenaires. C’est pourquoi, nous devons mettre fin aux sources de fuite de recettes », a déclaré le ministre Koupaki.
4 milliards de dotation spéciale aux forces de sécurité
En ce qui concerne la sécurité nationale, le conseil des ministres a décidé d’accroître les moyens des 321 unités opérationnelles de la police et de la gendarmerie installées sur toute l’étendue du territoire national. A cet effet, il autorise que chaque unité soit désormais dotée de ressources financières additionnelles gérées en propre, donc à la base pour assurer la sécurisation des différentes localités. Le gouvernement considère que la mise en place de ces moyens additionnels qui s’élèvent à 4 milliards pour l’année 2017, permettra aux unités d’accomplir leur mission sans tracasser les populations par des actes de rançonnements des usagers de la route ou des manœuvres de corruption.

22-12-2016, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

En vérité : Lumière sur les lois de règlement
18-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
On n’en parle pas souvent. Mais il s’agit d’un indicateur de bonne gouvernance et de transparence financière. La plupart du temps, les esprits se (...) Lire  

Editorial : Médiateur : acte 3 ou stop (...)
18-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Encore Biya, bêtise continuelle (...)
18-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Standing ovation pour le Onze (...)
17-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Dr Martial Ayenon à propos de l’antibiorésistance
16-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Un plus pour l’état civil !
15-10-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2910

Mise en œuvre du Pag : Des partenaires prêts à réaliser 8279 (...)
18-10-2018, Arnaud DOUMANHOUN
L’un des projets phares du Programme d’actions du gouvernement (Pag) du président Patrice Talon, notamment la (...)  

Invité sur l’Ortb : Le satisfecit de Me Jacques Migan à la (...)
16-10-2018, Karim O. ANONRIN
L’Avocat Jacques Migan est intervenu dimanche dernier sur la télévision nationale. Au cours de l’émission, l’homme (...)  

Meeting de soutien au Nouveau départ : Le maire Bio Tamou Sarako (...)
15-10-2018, La rédaction
La commune de Banikoara dans le département de l’Alibori est résolument acquise à la cause du Nouveau départ. En (...)  

Meeting de soutien aux actions du chef de l’Etat : Jean-Michel (...)
15-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
A la place du centenaire de Kétou ce samedi, il y avait du monde. Les militants du Rassemblement national pour la (...)