Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Conseil national de Restaurer l’espoir : Azannaï opte pour l’opposition, Nobimè exclu

JPEG - 203.6 ko

« Une opposition pure, nette et claire ». C’est la position du parti Restaurer l’espoir sur l’échiquier politique national. A l’issue du Conseil national ordinaire tenu le samedi dernier à ’’Bis Hôtel’’ à Abomey, Candide Azannaï et les militants du parti ont tourné dos au Nouveau départ. Dans le communiqué final lu par le Secrétaire Général Guy Mitokpè, le Conseil national décide que le parti se positionne du côté du peuple meurtri pour animer une opposition pure, nette et constructive au régime du Nouveau départ. « Cette opposition, nous en avons les capacités intellectuelles, nous en avons les ressources, nous en avons les réseaux, nous en avons l’expérience, nous en avons l’ancienneté », a déclaré Candide Azannaï.
Ces assises placées sous le thème : ’’ Mieux s’organiser pour mieux défendre les populations ’’ ont permis aux délégués d’analyser la situation sociopolitique et économique du Bénin pour enfin aboutir à ce positionnement. Le Président du parti Restaurer l’espoir compte renforcer les capacités des membres pour une large mobilisation aux côtés des populations « marginalisées ». « Nous devons nous organiser pour l’encadrement politique des militants et populations par l’élévation de leur conscience politique, civique, républicaine et patriotique », a-t-il souhaité. Cependant, l’He Patrice Nobimè ne sera plus de ce combat. Selon le Secrétaire Général Guy Mitokpè, après analyse des prises de position à l’hémicycle de l’He Patrice Nobimè, contrairement à la ligne idéologique et politique du parti, et à la suite des interpellations et échanges sans succès, le Conseil national a décidé de son exclusion des instances du parti. Les militants, quant à eux devront patienter encore pour connaitre les raisons de la démission de l’ancien Ministre délégué à la défense du Gouvernement.

9-10-2017, Géraud AGOÏ


CHRONIQUES

En vérité : Pour ou contre les réformes ?
23-01-2019, Moïse DOSSOUMOU
Pour ou contre les réformes ? Ce sujet qui semble apparemment vidé reviendra en force lors des débats entrant dans le cadre des législatives du (...) Lire  

En vérité : Le renouveau de l’entreprise
23-01-2019, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Et la Lépi 2018 fut !
17-01-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Faites comme au Togo !
17-01-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Le temps des débats d’idées
16-01-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Quitus pour candidater !
16-01-2019, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 3060

Mesures sociales de la loi de finances 2019 : Les évêques en phase (...)
23-01-2019, Arnaud DOUMANHOUN
Foi et objectivité ! Les évêques ont dit. « La conférence épiscopale du Bénin salue les mesures sociales contenues dans le (...)  

Assemblée nationale : Huit points inscrits à l’ordre du jour de la (...)
23-01-2019, Karim O. ANONRIN
Le président de l’Assemblée nationale, Me Adrien Houngbédji, a invité ses collègues députés à prendre part ce lundi 21 (...)  

Echanges de vœux du nouvel an entre des Progressistes : Salimane (...)
23-01-2019, Karim O. ANONRIN
Plusieurs militantes et militants du parti Union Progressiste (UP) du département du Plateau en général et de la 21ème (...)  

9e revue au Mef : Les finances publiques à l’aune de la (...)
23-01-2019, Arnaud DOUMANHOUN
L’Unité de gestion de la réforme du système de gestion des finances publiques (Ugr) du Ministère de l’économie et des (...)