Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Consommation du Budget général de l’Etat, exercice 2018 : La régularisation des ordres de mission interdite

JPEG - 301.6 ko
Directeur général de la police républicaine

Fini le temps du laisser-aller dans la chaîne des dépenses publiques. La rigueur s’invite dans l’exécution du budget de l’Etat et les cadres en fonction dans les services financiers des ministères et institutions se doivent de faire preuve de beaucoup plus de fermeté dans le traitement des actes financiers. La régularisation des ordres de mission, par exemple, est interdite. D’un ton ferme, le Ministre de l’Energie l’a rappelé hier à l’occasion de l’atelier d’appropriation et de lancement du Budget, Gestion 2018. A l’en croire, comme l’exigent les textes en vigueur, avant l’envoi d’un cadre en déplacement, un ordre de mission devra être obligatoirement établi et signé.
En réalité, bien souvent, certains démarrent des missions sans ordre de mission et demandent plusieurs jours après la régularisation. Ce qui ouvre la porte à toute manipulation, pour servir des intérêts inavoués. Le Gouvernement remet les pendules à l’heure pour rationaliser les dépenses publiques et mettre fin à la gabegie qui règne, surtout autour des missions. La transparence doit être de mise dans un contexte où l’Etat prône la reddition de comptes et la bonne gouvernance à tous les niveaux.
Les Directeurs administratifs et financiers, Directeurs de la programmation et de la prospective, régisseurs et comptables sont avertis. Les sanctions seront donc sans appel pour réprimer le défaut d’établissement d’un ordre de mission avant le déplacement, et par conséquent toute tentative de régulation. Et là-dessus, la contribution de la Police Républicaine est fortement attendue, à travers la Brigade Economique et financière. La suite est connue. Si les cas sont avérés, les mis en cause sont poursuivis devant la justice.
Richard AKOTCHAYE

2-02-2018, La rédaction


CHRONIQUES

Editorial : Place au concret !
20-09-2018, Angelo DOSSOUMOU
Buffles-Aspac. L’affiche est belle. Le spectacle, j’en doute. Mais, le samedi 29 septembre prochain au stade municipal de Parakou, elle marquera le (...) Lire  

En vérité : L’arnaque à plein nez
20-09-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’école s’éveille !
17-09-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’appel de Gabriel Ajavon
17-09-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Inconcevable pénurie de timbres (...)
6-09-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Ils l’ont fait !
4-09-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2850

Recomposition de l’échiquier politique national : Nazaire Sado et (...)
20-09-2018, Karim O. ANONRIN
Le parti Mobilisation pour le Développement et l’Avenir (Mda) du député Nazaire Sado, élu dans la 23ème circonscription (...)  

Conseil des ministres/Projet de loi de finances : Le budget 2019 (...)
20-09-2018, Arnaud DOUMANHOUN
Le projet de loi de finances, gestion 2019 s’établit en ressources et en charges à 1877, 543 milliards de francs Cfa (...)  

Examen du projet de budget de l’Assemblée nationale : Les députés (...)
20-09-2018, Karim O. ANONRIN
Les députés se réuniront probablement ce jour en séance plénière au Palais des gouverneurs à Porto-Novo si la Commission (...)  

Invité sur l’émission Cartes sur table : Gabriel Ajavon appelle à la (...)
17-09-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Tolérance zéro à la corruption. C’est en quelque sorte le cri de cœur de Gabriel Laurex Ajavon, Vice-Président du parti (...)