Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Consommation du Budget général de l’Etat, exercice 2018 : La régularisation des ordres de mission interdite

JPEG - 301.6 ko
Directeur général de la police républicaine

Fini le temps du laisser-aller dans la chaîne des dépenses publiques. La rigueur s’invite dans l’exécution du budget de l’Etat et les cadres en fonction dans les services financiers des ministères et institutions se doivent de faire preuve de beaucoup plus de fermeté dans le traitement des actes financiers. La régularisation des ordres de mission, par exemple, est interdite. D’un ton ferme, le Ministre de l’Energie l’a rappelé hier à l’occasion de l’atelier d’appropriation et de lancement du Budget, Gestion 2018. A l’en croire, comme l’exigent les textes en vigueur, avant l’envoi d’un cadre en déplacement, un ordre de mission devra être obligatoirement établi et signé.
En réalité, bien souvent, certains démarrent des missions sans ordre de mission et demandent plusieurs jours après la régularisation. Ce qui ouvre la porte à toute manipulation, pour servir des intérêts inavoués. Le Gouvernement remet les pendules à l’heure pour rationaliser les dépenses publiques et mettre fin à la gabegie qui règne, surtout autour des missions. La transparence doit être de mise dans un contexte où l’Etat prône la reddition de comptes et la bonne gouvernance à tous les niveaux.
Les Directeurs administratifs et financiers, Directeurs de la programmation et de la prospective, régisseurs et comptables sont avertis. Les sanctions seront donc sans appel pour réprimer le défaut d’établissement d’un ordre de mission avant le déplacement, et par conséquent toute tentative de régulation. Et là-dessus, la contribution de la Police Républicaine est fortement attendue, à travers la Brigade Economique et financière. La suite est connue. Si les cas sont avérés, les mis en cause sont poursuivis devant la justice.
Richard AKOTCHAYE

2-02-2018, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Les nouveaux chantiers de la Cour
18-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
L’effet de contagion est manifeste. Comme Patrice Talon à la tête de l’Etat, Joseph Djogbénou place sa présidence à la Cour constitutionnelle sous le (...) Lire  

Editorial : Révisions en plein Mondial (...)
14-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’enjeu du code électoral
14-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Code électoral à peaufiner (...)
12-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les indésirables sacs plastiques
12-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les merveilles du coton
11-06-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2700

Aké Natondé sur le toilettage du Code électoral : « Nous prévoyons (...)
18-06-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Le débat est ouvert sur le toilettage du code électoral, avec des propositions de toutes sortes de la part des (...)  

réforme du code électoral : Guy Mitokpè et Jean-Michel Abimbola (...)
18-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Représentant chacun un bloc politique, Guy Mitokpè et Jean-Michel Abimbola livrent leurs attentes sur le projet de la (...)  

L’Union fait la nation s’agrandit : L’ancien maire d’Adja Ouèrè (...)
18-06-2018, Arnaud DOUMANHOUN
L’ex maire de la Commune d’Adja Ouèrè, Djiman Fachola a rejoint la barque : « Union fait la Nation » avec son creuset (...)  

Entretien avec, Moukaram BADAROU président du parti Conscience (...)
14-06-2018, Karim O. ANONRIN
Ancien Préfet des départements de l’Ouémé et du Plateau sous le régime du président Boni Yayi, président du parti (...)