Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


"Constitution et les crises en Afrique" : L’Abdc œuvre pour des transitions politiques pacifiques

Cotonou abrite depuis hier, une grande rencontre internationale d’échanges sur la Constitution et les crises en Afrique. Cette initiative de L’Association béninoise de droit constitutionnel (Abdc), qui réunit divers acteurs du domaine, se veut être un cadre d’examen du constitutionnalisme sous l’angle des crises.

Venus d’Afrique et d’Europe, les spécialistes du droit constitutionnel, les responsables des organisations internationales et les acteurs politiques béninoises prennent part depuis hier, à un colloque initié par L’Abdc à la salle de conférence des tours administratives de Cotonou. Ils auront à échanger autour du thème "La constitution et les crises en Afrique". A en croire Frédéric Joël Aïvo, président de l’Abdc, le tableau clinique de la situation politique et institutionnel de l’Afrique est préoccupante. Une situation qui est due à la majorité des crises qui secouent le continent et entretient des rapports étroits avec la constitution. "La constitution devient un référent incontournable à chaque moment de la crise avant, pendant et après. La constitution en soi est une crise et c’est au moyen de la même constitution que les crises seront résolues". a-t-il dit. C’est justement pour cette raison que l’Abdc a décidé de marquer un temps de réflexion sur la stabilité politique et constitutionnelle de nos Etats. Ainsi, les participants à ce colloque auront à réfléchir sur "les crises du droit constitutionnel et le droit constitutionnel de la crise". Au total, quatre panels seront animés. Il s’agit notamment de : les crises de la constitution, l’ingénierie constitutionnelle dans la crise, le rétablissement de l’ordre constitutionnel et le juge dans la crise. C’est à Evelyne da Silva, ministre de la justice, qu’il est revenu l’honneur de lancer les activités prévues dans le cadre de ce colloque. Par ailleurs, le président de l’Abdc espère que ce colloque qui prend fin ce jour, aidera à faire la lumière sur la réalité et l’étendue des crises qui mettent en souffrance la constitution en Afrique. Notons que cette rencontre a bénéficié des soutiens de l’Organisation Internationale de la Francophonie et de la Fondation Hans Seidel.
Cyrille Sèmako LIGAN (Coll.)

8-12-2015, La rédaction


CHRONIQUES

Transversal :Le Gabon au tapis !!!
23-01-2017, Ambroise ZINSOU
Pays organisateur de cette 31ème édition de la Can 2017, le Gabon quitte prématurément la compétition à l’issue des matches de poule. Les portes des (...) Lire  

Editorial : L’école à nouveau dans la tourmente
19-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Trois tickets ‘‘dauphinat’’ à (...)
19-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Tribune verte : Passons en mode renouvelable (...)
19-01-2017, La rédaction
En vérité : Imposteurs, à la barre !
18-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le temps, l’ennemi du PAG
18-01-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1950

Pour défaut d’autorisation : Plusieurs établissements supérieurs (...)
20-01-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Odile Attanasso siffle la fin de la récréation dans le secteur de l’enseignement supérieur privé. Les promoteurs (...)  

Entretien avec le Ministre de l’Energie, de l’Eau et des Mines : (...)
20-01-2017, Adrien TCHOMAKOU, La rédaction
Sans tambours ni trompette, le Gouvernement de la rupture agit pour venir à bout du délestage. Dans un contexte, où (...)  

Destitution tous azimuts des Maires : Péril sur le développement à (...)
19-01-2017, Naguib ALAGBE
Une courte trêve et nous voilà repartis de plus belle. La fronde gagne de plus en plus du terrain plongeant (...)  

Clôture de la 2ème session ordinaire 2016 : Adrien Houngbédji fait (...)
18-01-2017, Karim O. ANONRIN
Le président de l’Assemblée nationale, Me Adrien Houngbédji, a procédé hier au Palais des gouverneurs à Porto-Novo à la (...)