Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Construction d’un centre de radiothérapie à Abomey-Calavi : Talon doit sauver le projet Crac pour l’intérêt des malades du cancer

JPEG - 69 ko

Le président Patrice Talon est invité à s’intéresser de près au projet de construction du Centre de radiothérapie, d’oncologie et de médecine nucléaire d’Abomey-Calavi (Crac). Il s’agit de l’édification d’un grand hôpital qui devrait servir à soigner les personnes atteintes du cancer. L’objectif étant de mieux positionner le Bénin dans la sous-région, notamment en matière de traitement des pathologies sévères comme le cancer. A terme, ce projet permettra à l’Etat de limiter l’évacuation de patients à l’étranger, de faire des économies pour le contribuable. Le projet ‘’Crac’’ s’inscrit dans le cadre des résultats de la table ronde de Paris organisée par le Bénin courant juin 2014, mais n’a plus connu d’évolution, et le groupe français Untec, qui y a déjà englouti plus d’un milliard de francs (soit 1.700.000.000 FCfa) menace de se retirer et de saisir la justice. Pourtant, selon le relevé du premier conseil des ministres du 13 avril 2016, le gouvernement de Patrice Talon a fait de ce projet une priorité. Jusque-là, rien n’y fit. A l’avènement du Nouveau départ, plusieurs séances de travail ont eu lieu à propos, entre les ministères concernés et une délégation du groupe Untec, qui réclame la somme de 1.700.000.000 FCfa pour un premier remboursement conformément à l’article 25 de l’avenant n°1 au contrat de construction et d’équipement du centre de radiothérapie d’Abomey-Calavi. Au terme de ces divers échanges, qui d’ailleurs ont permis aux nouvelles autorités de s’approprier le projet, il a été conclu que le groupe Untec produise un avenant au ministre de la santé qui obtiendra en conseil, l’autorisation de paiement du premier acompte pour permettre l’évolution des travaux. Hélas ! Depuis lors, c’est le statu quo. Et le Bénin est en passe de perdre ce grand projet avec pour conséquence de payer des dommages et intèrêts au groupe français Untec. Seul Patrice Talon, qui est préoccupé par le bien-être de ses concitoyens peut lever les blocages liés à la réalisation du projet Crac hypothéquée depuis le 6 décembre 2016 par le rapatriement du second conteneur des équipements médicaux. Il faut éviter à tout prix un nouveau procès qui fera perdre des milliards de FCfa à l’Etat. Le vote de la loi n°2017-29 sur la sûreté radiologique et la sécurité nucléaire devrait faciliter les choses. Les malades du cancer n’attendent pas mieux que la concrétisation de ce projet.
Il faut rappeler que le projet Crac a vu le jour sous le régime défunt. Un mémorandum d’entente sur l’édification et l’exploitation du centre de radiothérapie a été signé entre l’Etat béninois et le groupe français Untec le 31 mars 2015, et conformément à ce mémorandum, le président Yayi avait posé la première pierre, et les travaux devraient finir en janvier 2016. Mais la période électorale s’y est mêlée. L’Etat étant une continuité, il revient au Nouveau départ de réaliser ce projet pour le bien être des Béninois.

10-10-2017, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

En vérité : Bail sans pagaille !
26-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
Les comptes sont bons. Pour le bonheur des locataires et des propriétaires, la loi sur le bail est votée. Encore deux petites étapes et un véritable (...) Lire  

Chronique judiciaire : 7 ans de travaux forcés (...)
26-04-2018, Isac A. YAÏ
Editorial : L’agro industrie en hibernation
26-04-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Jeunesse, grande inquiétude (...)
25-04-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Plaidoyer pour l’hygiène publique
25-04-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Attention…Enfin promulguée !
24-04-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Vie des partis politiques : Malaise au Fdu
17-04-2018, Naguib ALAGBE
L’argent public n’est pas un gain politique.
13-04-2018, Arnaud DOUMANHOUN
Vie des partis politiques : Malaise au Fdu
17-04-2018, Naguib ALAGBE
L’argent public n’est pas un gain politique.
13-04-2018, Arnaud DOUMANHOUN


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2610

Tribunal de première instance de première classe de Cotonou : Le (...)
26-04-2018, Arnaud DOUMANHOUN
Le Conseil des ministres s’est penché hier sur les anomalies relevées dans la gestion de l’ex greffier en chef du (...)  

Polémique autour des propos de Patrice Talon sur le mandat unique (...)
24-04-2018, Landry Salanon
« Le second mandat est une prérogative constitutionnelle », selon Georges Anagonou L’intervention du président Patrice (...)  

An 2 de la gestion du Chef de l’Etat : La Coalition de la Rupture (...)
20-04-2018, La rédaction
Patrice Talon peut toujours compter sur le soutien indéfectible de la coalition de la rupture, qui a activement (...)  

Cos-Lépi : les députés désignent leurs représentants
20-04-2018, Isac A. YAÏ
Les députés à l’Assemblée nationale, 7ème législature, ont procédé ce jeudi 19 avril 2018 à l’élection de leurs (...)