Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Construction du siège de l’Assemblée nationale : Le Gouvernement Talon peut-il marquer la différence ?

JPEG - 258.6 ko

Un siège flambant neuf et adapté aux exigences de la fonction parlementaire. Les députés en rêvent et à raison, ils s’impatientent non seulement que la lumière soit faite sur les raisons du blocage des travaux de construction du nouveau siège du Parlement à Porto-Novo mais surtout qu’ils connaissent un heureux dénouement. A l’ère de la Rupture où les gouvernants ont promis que plus rien ne sera comme avant, le défi est majeur : Convaincre sur la gestion du dossier Construction du siège du parlement.
Mais déjà, l’Exécutif doit trouver des réponses aux questions qui taraudent les esprits des parlementaires, notamment celles de l’élu de la 18ème circonscription électorale Dakpè Sossou. Loin des spectacles improductifs et de la politique politicienne, le gouvernement Talon a l’obligation de situer les responsabilités. Mieux, il devra montrer que la rupture a un sens et que l’impunité n’a plus droit de cité à l’ère du Nouveau départ. Sinon, comment et en quoi le régime en place marquera-t-il la différence d’avec celui qui l’a précédé ? Tout compte fait, les députés veulent que ces cadres, à col blanc, responsables de la situation de blocage du chantier du nouveau siège du parlement à Porto-Novo rendent gorge. Aussi, espèrent-ils que de nouvelles mesures soient prises pour l’achèvement des travaux.
C’est d’ailleurs sur ce terrain que les parlementaires attendent surtou l’Exécutif. Car, si les réformes politiques et institutionnelles sont au premier plan des priorités du président Patrice Talon, les représentants du peuple lui en voudraient de ne pas prendre à cœur cette construction qui amélioration leurs conditions de travail. Le défi est entier. C’est à peine exagéré d’affirmer que sur ce dossier, le gouvernement Talon est très attendu. A lui de démontrer qu’un nouveau jour s’est levé sur le Bénin et de donner espoir aux députés qui méritent bien d’être mieux logés. C’est une question d’honneur !

17-06-2016, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En vérité : Lutte sans exception !
22-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Quand les chiffres tombent, ils donnent le tournis. Au Bénin, chaque année, du fait de la corruption, ce sont des milliards qui, au détriment des (...) Lire  

Editorial : La dynamique locale en question
22-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : A Glo, ça avance !
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Trekpo, seul face à son destin
21-02-2018, Isac A. YAÏ
En vérité : Le prix du jusqu’au-boutisme (...)
20-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une bouteille à la mer
20-02-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2550

Mise sur écoute des Béninois : La Cour donne carte blanche
22-02-2018, La rédaction
La loi n°2017-44 portant recueil du renseignement en République du Bénin, votée par l’Assemblée nationale le 29 décembre (...)  

Malversation financière au Cncb : Antoine Dayori et le Pca en (...)
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Décidément ! Sous la rupture, la lutte contre la corruption n’épargne presque personne. Grand artisan de l’avènement du (...)  

Saturation de l’actuel cimetière municipal de Parakou : Charles (...)
21-02-2018, La rédaction
L’actuel cimetière municipal de Parakou n’est plus en mesure d’abriter de nouveaux corps. Tels sont les propos du maire (...)  

Conséquences des grèves perlées dans l’administration publique : (...)
20-02-2018, La rédaction
Journée décisive pour les grévistes. Ils attendent de constater sur leurs fiches de paie, la mise à exécution ou non de (...)