Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Contrôle de la mairie d’Abomey-Calavi : Les raisons de l’échec de Houssou-Guèdè

JPEG - 565.1 ko
Patrice Houssou-Guèdè perd le contrôle de la mairie d’Abomey-Calavi

Patrice Houssou-Guèdè, maire d’Abomey-Calavi, c’est fini. Depuis hier, les élections organisées par la Cour suprême et la victoire du camp Georges Bada ont eu raison de l’optimisme que le désormais ancien maire affichait avant le vote. La grande sensation à Abomey-Calavi, ce n’est donc pas la victoire de l’He Georges Bada mais le cuisant échec du maire Houssou-Guèdè. Et pourtant, ce n’est pas faute d’avoir essayé de résister à la tempête ‘‘alternance’’ que le maire sortant est si facilement passé à la trappe pour rejoindre la longue liste des ‘‘has been’’.
Mais, pour plusieurs raisons, il devait en être ainsi. D’abord, le glas du maire Houssou-Guèdè a commencé par être sérieusement sonné avec l’entente Rb-Fcbe pour le contrôle de la municipalité de Cotonou. Ainsi, tout naturellement, le récent rapprochement entre les deux ex alliés de la mouvance présidentielle et la confiance engrangée lors de l’élection du maire Léhady Soglo ont accouché à Calavi de l’axe Georges Bada-Victor Adimi. De ces intrigues politiciennes, le maire sortant ne pouvait rien espérer.
De plus, l’abandon du navire Fcbe par le Colonel Patrice Houssou-Guèdè à quelques mois des communales, et donc l’éloignement de Boni Yayi lui a joué un mauvais tour à l’heure du rassemblement autour de sa personne pour s’emparer du fauteuil de maire. Alors, l’alliance avec les élus Fcbe sur lesquels Patrice Houssou-Guèdè comptait s’appuyer pour prendre le dessus sur la Rb n’a été au finish que du leurre. La plupart des Fcbe pour ne pas dire la quasi-totalité ayant préféré composer avec le renaissant Georges Bada que de renouveler leur confiance au désormais sociétaire de l’And, Patrice Houssou-Guèdè.

La messe est dite

JPEG - 331.5 ko
Georges Bada, nouveau maire de la commune d’Abomey-Calavi

D’ailleurs, au regard du score affiché à l’issue du vote d’hier au Tribunal de première instance d’Abomey-Calavi, le lobbying de l’And pour mieux positionner son poulain a certainement fait défaut à Patrice Houssou-Guèdè. Toutefois, il faut reconnaître qu’étant une jeune alliance politique, l’And continue d’apprendre afin que dans les années à venir, elle soit davantage incontournable lors de ces grands rendez-vous au plan politique.
Mais, les raisons de l’échec de Patrice Houssou-Guèdè ne se limitent pas à ça. Déjà, même dans son propre nouveau camp, il n’a pas pu faire le plein de voix. Ceci, d’autant que des élus And ont composé avec Georges Bada. La preuve, ces derniers ont si bien joué leur rapprochement qu’ils se sont retrouvés dans le bureau communal. L’un mis dans l’autre, la messe était, depuis longtemps, dite pour la victoire de Georges Bada et il aurait fallu un miracle pour que Patrice Houssou-Guèdè réussisse à faire l’unanimité autour de sa personne.
La dernière chose qui aurait joué contre la reconduction du maire Houssou-Guèdè à la tête de la mairie de Calavi, d’après bon nombre d’analystes, est sa gestion, surtout celle des affaires domaniales. Elle a fait l’objet de moult polémiques. L’image du maire sortant de Calavi en a pris un coup. Du coup, l’alternance était, pour la majorité des Calavinois, devenue impérative. En témoigne les 24 voix pour Georges Bada contre seulement 15 pour Patrice Houssou-Guèdè. Si ce n’est pas une sanction pour un maire qui, en principe, devrait avoir les cartes en main pour rempiler, ça y ressemble. Maintenant, l’heure n’est plus au regret. Mais, au Colonel Houssou-Guèdè de faire le bilan de ses actions à la tête de la mairie de Calavi, tirer des conclusions adéquates et se projeter pour l’avenir. Malheureusement pour le maire Houssou-Guèdè, si tant est qu’il tient à rebondir, c’est la seule porte qui s’offre.

20-08-2015, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En vérité : Liaison dangereuse !
28-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
Ils sont de retour ! Après une courte hibernation, des religieux-politiciens ont décidé de sortir des bois pour se faire à nouveau entendre. Avec (...) Lire  

Editorial : La traque des produits illicites
28-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
En toute sincérité : Couple tête baissée (...)
24-02-2017, Naguib ALAGBE
En vérité : La Cpi malgré tout !
22-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Pour un Hadj sans tribulations
22-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les Cauris au gré des intérêts (...)
20-02-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Azannaï face à l’équation du partage des gains électoraux
24-01-2017, Isac A. YAÏ, Moïse DOSSOUMOU
Azannaï face à l’équation du partage des gains électoraux
24-01-2017, Isac A. YAÏ, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1980

Benjamin Ablo, au sujet de la révision de la Constitution : « Il (...)
28-02-2017, La rédaction
Ancien député élu sous la bannière Fcbe et ancien maire de la commune de grand-Popo, Benjamin Ablo était l’invité du (...)  

Séminaire parlementaire d’appropriation de 12 propositions de lois (...)
27-02-2017, Karim O. ANONRIN
Le président de l’Assemblée Nationale, Me Adrien Houngbédji, a procédé le vendredi dernier à Jeco Hôtel de Dassa-Zoumè, à (...)  

Gestion du parc automobile de L’Etat : Gustave Dékpo Sonon parle (...)
24-02-2017, Adrien TCHOMAKOU
Dans un entretien exclusif, le ministre du régime défunt, Gustave Dékpo Sonon a donné son point de vue sur l’approche (...)  

Loi portant statut général de la fonction publique : Les députés (...)
24-02-2017, Karim O. ANONRIN
Les députés à l’Assemblée nationale ont procédé hier, à la mise en conformité de la loi n°2015-18 du 27 août 2015 portant (...)