Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Contrôle parlementaire de l’action gouvernementale : Le gouvernement répond de l’esclavage en Libye

Le gouvernement est attendu demain jeudi 13 décembre 2017 au Palais des gouverneurs à Porto-Novo pour répondre à la question d’actualité posée par le député Guy Dossou Mitokpè et 12 de ses collègues et portant sur la situation d’esclavage des Noirs Africains en Libye. Sans aucun doute, c’est le Ministre des affaires étrangères et de la coopération, Aurélien Agbénonci, qui devrait venir plancher devant la représentation nationale demain.

JPEG - 52.9 ko

(Lire ci-dessous, l’intégralité de la question d’actualité posée par le député Guy Mitokpè et ses collègues)

QUESTION D’ACTUALITE AU GOUVERNEMENT
Depuis quelques jours, la chaîne de télévision américaine CNN a présenté à la face du monde une vidéo montrant des noirs d’Afrique subsaharienne en train d’être vendu aux enchères comme des biens marchands. Cette situation malheureuse, dégradante et humiliante, a suscité une vague d’indignation sur tout le continent, voire même dans le monde entier. Nous savons par ailleurs que les noirs qui sont vendus en Lybie sont pour la plupart des émigrants clandestins qui cherchent à entrer en Europe en affrontant les flots mortels de la mer. Après les vagues d’indignation de personnalités africaines ou descendants d’Africains, l’Union Africaine (UA), officiellement condamné cet état de choses, ainsi que certains pays au sub-sahara tel que la Côte d’Ivoire. La Côte d’Ivoire est allée même plus loin en affrétant un avion pour le rapatriement de ses ressortissants en Lybie. Mais de tout cela, l’Etat du Bénin est resté muet sur le développement de cette honteuse situation.
Nous exigeons que le président de l’Assemblée nationale étudie la convocation en urgence d’une séance parlementaire sur la présente question et que le gouvernement aide à clarifier cette situation.
En application de l’article 110 du Règlement intérieur de l’Assemblée nationale, il est demandé au gouvernement d’expliquer à la représentation nationale :
1) Pourquoi le gouvernement ne s’est-il pas prononcé officiellement sur cette honteuse affaire et quelle est la position officielle du gouvernement du gouvernement du Bénin concernant cette humiliation de l’Homme noir ?
2) Le gouvernement peut-il nous dire le nombre exact de nos compatriotes qui seraient dans ce guêpier.
3) Pourquoi le gouvernement n’a-t-il pas pris de dispositions pour le rapatriement de nos compatriotes ?

Ont signé :
1) Mitokpè Dossou Guy
2) Agonkan Gildas
3) Alagbé Jean-Marie
4) Adjovi Justin
5) Garba Yaya
6) Koussonda Adjibadé
7) Bah Guéra Chabi
8) Bako Idrissou
9) Dafia Abiba
10) Yarou Sinatoko
11) Djènontin Agossou Valentin
12) Bagoudou René
13) Nourénou Atchadé

13-12-2017, Karim O. ANONRIN


CHRONIQUES

En vérité : Les nouveaux chantiers de la Cour
18-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
L’effet de contagion est manifeste. Comme Patrice Talon à la tête de l’Etat, Joseph Djogbénou place sa présidence à la Cour constitutionnelle sous le (...) Lire  

Editorial : Révisions en plein Mondial (...)
14-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’enjeu du code électoral
14-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Code électoral à peaufiner (...)
12-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les indésirables sacs plastiques
12-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les merveilles du coton
11-06-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2700

Aké Natondé sur le toilettage du Code électoral : « Nous prévoyons (...)
18-06-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Le débat est ouvert sur le toilettage du code électoral, avec des propositions de toutes sortes de la part des (...)  

réforme du code électoral : Guy Mitokpè et Jean-Michel Abimbola (...)
18-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Représentant chacun un bloc politique, Guy Mitokpè et Jean-Michel Abimbola livrent leurs attentes sur le projet de la (...)  

L’Union fait la nation s’agrandit : L’ancien maire d’Adja Ouèrè (...)
18-06-2018, Arnaud DOUMANHOUN
L’ex maire de la Commune d’Adja Ouèrè, Djiman Fachola a rejoint la barque : « Union fait la Nation » avec son creuset (...)  

Entretien avec, Moukaram BADAROU président du parti Conscience (...)
14-06-2018, Karim O. ANONRIN
Ancien Préfet des départements de l’Ouémé et du Plateau sous le régime du président Boni Yayi, président du parti (...)