Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Cos-Lépi : Qui pour succéder à Sacca Lafia ?

JPEG - 345.5 ko
Le successeur de Sacca Lafia au Cos-Lépi sera bientôt connu

Un député de l’opposition ou celui du camp présidentiel ? Tout dépendra de l’issue de la bataille qui se jouera ce jeudi à l’hémicycle lors de la désignation des représentants de l’Assemblée nationale au Conseil d’orientation et de supervision de la Liste électorale permanente informatisée (Cos-Lépi). En effet, à la faveur de la 3ème session extraordinaire, les députés auront à se pencher demain, sur ce point très important de leur ordre du jour. Car, comme le prévoit les dispositions légales, l’équipe dirigée par l’He Sacca Lafia a fini par déposer le tablier et ce qui retient aujourd’hui l’attention, c’est le profil du député qui serait apte à prendre les rênes du Cos-Lépi. Serait-il de l’opposition qui actuellement est majoritaire au Palais des gouverneurs ou de la majorité présidentielle qui certainement dans ce dossier, ne se laissera pas conter ? Ce qui est certain, au vu des enjeux, la nuit risque d’être longue pour les députés, jeudi prochain à Porto-Novo. Déjà, il faut s’attendre à d’interminables tractations et à des concessions. Et pour cause, le contrôle du Cos-Lépi qui serait, entre autres, appelé à procéder à l’ajustement de la liste électorale avec le recensement des Béninois de l’extérieur est un atout en vu de l’élection présidentielle de 2016. L’autre chose est que financièrement, avec les marchés et les avantages, le poste de président de Cos-Lépi est important pour la chapelle politique qui aura la chance de l’unanimité autour de son représentant. Jeudi prochain, les Béninois peuvent donc s’attendre à de belles empoignades à l’Assemblée nationale pour le contrôle du Cos-Lépi. La succession de Sacca Lafia ne sera tout simplement pas une partie de plaisir.

29-07-2015, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

Editorial : L’école à nouveau dans la tourmente
19-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
Ils ont repris du service. L’Ecole béninoise est à nouveau prise en otage. La période d’accalmie n’a duré que le temps d’un clignement des paupières. (...) Lire  

En vérité : Trois tickets ‘‘dauphinat’’ à (...)
19-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Tribune verte : Passons en mode renouvelable (...)
19-01-2017, La rédaction
En vérité : Imposteurs, à la barre !
18-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le temps, l’ennemi du PAG
18-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Soutien cinq étoiles à Talon (...)
16-01-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1950

Pour défaut d’autorisation : Plusieurs établissements supérieurs (...)
20-01-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Odile Attanasso siffle la fin de la récréation dans le secteur de l’enseignement supérieur privé. Les promoteurs (...)  

Entretien avec le Ministre de l’Energie, de l’Eau et des Mines : (...)
20-01-2017, Adrien TCHOMAKOU, La rédaction
Sans tambours ni trompette, le Gouvernement de la rupture agit pour venir à bout du délestage. Dans un contexte, où (...)  

Destitution tous azimuts des Maires : Péril sur le développement à (...)
19-01-2017, Naguib ALAGBE
Une courte trêve et nous voilà repartis de plus belle. La fronde gagne de plus en plus du terrain plongeant (...)  

Clôture de la 2ème session ordinaire 2016 : Adrien Houngbédji fait (...)
18-01-2017, Karim O. ANONRIN
Le président de l’Assemblée nationale, Me Adrien Houngbédji, a procédé hier au Palais des gouverneurs à Porto-Novo à la (...)