Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Course à la Marina : Emmanuel Golou renonce, Eric Houndété fonce

La Commission électorale nationale autonome (Céna) ne va pas recevoir ce jour le dossier de candidature de Emmanuel Golou, Président du Parti social démocrate (Psd). Le candidat à la candidature unique de l’Union fait la Nation a annoncé hier son retrait de la compétition et attend le moment opportun pour choisir son candidat.

JPEG - 86.5 ko

C’est un secret de polichinelle que l’Un ne présentera pas un candidat unique à la Présidentielle prochaine. Et depuis hier, c’est aussi une réalité que Emmanuel Golou, candidat désigné du Parti social- démocrate à la candidature unique de l’Un ne sera pas sur la ligne de départ pour la prochaine présidentielle. A travers un post publié sur sa page Facebook, l’ancien député a annoncé sa décision de se retirer de la course, prenant le soin de partager la déception de ses militants. « Notre Alliance a besoin d’un souffle nouveau. En attendant d’aborder ce chantier qui prendra du temps et beaucoup d’énergies, nous devons faire face, avec dignité et responsabilité, à la présidentielle de février 2016. Notre parti soumettra mon projet de société à plusieurs candidats. Notre choix portera sur cet homme ou cette femme qui défend des valeurs proches de notre ligne politique », a annoncé Emmanuel Golou. Désigné en juin dernier pour porter le flambeau du Psd, le Président du Comité Afrique de l’Internationale Socialiste s’est montré très compétitif sur le terrain en face de son challenger Eric Houndété, l’autre candidat à la candidature unique de l’Un. Cependant, Bruno Amoussou et les autres ténors de l’alliance ont décidé de se tourner vers une candidature à l’externe. Pour cette raison, et peut-être pour plusieurs autres, Emmanuel Golou entend soumettre son projet de société, au nom de son parti, aux autres candidats afin d’opérer son choix. « Nous battrons campagne pour un projet ambitieux et qui écarte toute exclusion », a-t-il souligné.

Houndété attendu ce jour à la Céna
Malgré sa mise à l’écart par l’Union fait la Nation, le premier vice président de l’Assemblée Nationale sera sur la ligne de départ pour la présidentielle du 28 février prochain. Il le confirme par le dépôt de sa candidature ce jour à la Commission Electorale Nationale Autonome. Eric Houndété a choisi finalement d’être présent dans la compétition électorale. Lâché par l’Union fait la Nation aujourd’hui divisée entre le choix externe de Patrice Talon ou de Sébastien Ajavon, l’élu de la 5ème circonscription électorale concrétise ainsi ses ambitions présidentielles en allant jusqu’au bout. Ainsi, la persistance de Eric Houndété de participer à la compétition malgré tout, le désistement de Emmanel Golou et son ambition de soutenir un autre candidat, présagent bien de ce que l’Union fait la Nation va à la présidentielle en lambeaux.
Fulbert ADJIMEHOSSOU (Coll.)

12-01-2016, La rédaction


CHRONIQUES

Chronique culturelle
21-07-2017, La rédaction
Nous nous sommes donnés comme mission depuis un certain temps d’apporter notre expertise et notre expérience au service de la culture béninoise qui (...) Lire  

Editorial : Le pain à polémique
20-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Des vagues à combattre !
20-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Formule ‘‘Portabilité mobile’’ !
19-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Que fait Talon de sa majorité (...)
19-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le Bénin sportif, pourquoi pas (...)
18-07-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2220

Présidence du Parti social démocrate : La justice renvoie Amoussou, (...)
21-07-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Le juge n’a pas tranché sur la question de fond. Très attendu par les parties, le verdict du tribunal de première (...)  

Avancées dans le passage de l’analogie au numérique : Rafiatou (...)
21-07-2017, La rédaction
Faire le point de l’évolution des travaux techniques et échanger sur les orientations institutionnelles et juridiques (...)  

Mesures sociales sous la rupture : La vision Talon démontre sa (...)
21-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Ne jamais mettre la charrue avant les bœufs. A ce piège, malgré les critiques les plus acerbes sur le manque de (...)  

Narcisse Djègui à propos de la fête nationale du cotonculteur : « (...)
20-07-2017, La rédaction
Parakou accueille le samedi prochain l’édition 2017 de la fête nationale du cotonculteur (Fnc). Il s’agit d’un (...)