Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Crise au Psd : Le tribunal de Cotonou interdit le congrès de Golou

JPEG - 71.9 ko

En raison de la mésintelligence générale entre les instances du Parti social démocrate (Psd) et les militants, susceptible de troubler l’ordre public et social à l’occasion du congrès national de ce jour, le président du tribunal de première instance (Tpi) de première classe de Cotonou, Jacques Hounsou a interdit jusqu’à nouvel ordre, la tenue de ces assises, convoquées par les représentants des organes dudit parti dont l’existence n’a pas été déclarée (parlant des organes) et enregistrée au ministère en charge de l’intérieur.
Cette décision du Tpi de Cotonou fait suite à une requête de Me Caster Azia, avocat conseil du président Bruno Amoussou, fondateur du Parti social démocrate (Psd), qui malgré sa démission en 2012, demeure président de cette formation politique, aux termes des statuts et règlement intérieur du parti version 2004. Car, au regard de l’état juridique du parti, et selon les travaux de Me Antoine Lassehin commis à cette tâche, il ressort que de 2004 à ce jour, tous les changements et modifications intervenues dans la direction et l’administration du parti, n’ont pas été déclarés au ministère en charge de l’intérieur comme l’exige la charte des partis politiques. Et la conséquence de cette non déclaration des changements et modifications intervenus est l’inexistence de ces organes du parti à l’égard du ministère en charge de l’intérieur. C’est donc à juste titre que saisi de la requête de Me Caster Azia, agissant pour le président Bruno Amoussou, aux fins d’interdire de la tenue du congrès national de ce jour, le tribunal de première instance de première classe de Cotonou ait donné une suite favorable au requérant afin de préserver l’ordre et la paix sociale.

30-06-2017, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

En vérité : Attention… Loi contre conflits récurrents !
23-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Un arsenal juridique pour sceller la paix entre éleveurs et agriculteurs. Pour l’instant, nous ne sommes qu’à l’étape de proposition de loi. Mais déjà, (...) Lire  

Editorial : Le Cnsr à la barre
23-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Lacrymogène : La directive Talon
23-11-2017, La rédaction
tribune verte : Un nouvel espoir pour l’Habitat
23-11-2017, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En vérité : Exit la longévité au pouvoir (...)
22-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Lacrymogène : Mètognon et l’impunité
22-11-2017, La rédaction




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : L’UN fait vraiment la Nation !
15-11-2017, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2400

Projet de construction du port pétrolier en eau profonde de (...)
23-11-2017, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Sous le Nouveau départ, priorité est donnée aux opérateurs privés locaux dans les prises de décision au sommet de (...)  

Entretien téléphonique de Paul Nindo Sahgui depuis le Sénégal : La (...)
23-11-2017, La rédaction
Le Maire de la commune de Tanguiéta, Paul Nindo Sahgui en mission au Sénégal a, dans un entretien téléphonique, (...)  

Projet de budget général de l’Etat, gestion 2018 : Cinq ministres (...)
22-11-2017, Karim O. ANONRIN
5 Ministres ont planché hier devant la Commission budgétaire de l’Assemblée nationale dans le cadre de l’étude du (...)  

Journée de réflexion sur le Fonds de développement de la formation (...)
22-11-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Le ministre de la fonction publique, Adidjatou Mathys a procédé à l’ouverture d’un atelier de réflexions sur le Fonds de (...)