Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Crise au sein de l’AND/ Réaction de l’aile de Dahè : Valentin Houdé exclu, Barnabé Dassigli prend les rênes

Le bureau politique de l’Alliance Nationale pour la Démocratie et le développement (And) était face à la presse hier à l’Infosec de Cotonou. Il a éclairé l’opinion publique sur ce qu’il appelle "les forfaitures politiques" de l’honorable Valentin Aditi Houdé et de Nazaire Dossa. A cette occasion, il a annoncé la composition du nouveau bureau de l’And.

JPEG - 354.7 ko
Valentin Houdé exclu de l’AND

Les militants et sympathisants de l’And ont, depuis quelque temps, des inquiétudes relatives à la vie de leur alliance. Ceci, à cause des allégations et comportements de l’honorable Valentin Aditi Houdé et de Nazaire Dossa, suite à leur déclaration du 27 octobre 2015 et au congrès qu’ils ont tenu le 28 novembre 2015, à l’issue duquel ils ont choisi Sébastien Ajavon comme leur candidat à la prochaine élection présidentielle. En effet, le secrétaire général de l’And, Noël Gankpé affirme que "dans leurs allégations, Nazaire Dossa, président du parti Ucp Faaba et l’honorable Valentin Aditi Houdé, président du parti Rpr ont porté des accusations graves contre certaines personnalités de l’Alliance". Face à cela, le bureau politique de l’And a décidé de réagir à travers un point de presse tenu hier. A en croire le secrétaire général de l’And, " l’Alliance ne comptait que douze partis politiques régulièrement enregistrés comme membres, au lieu de la quarantaine annoncée par Nazaire Dossa".
Il a également démenti les causes de la crise au sein de l’alliance évoquées par l’honorable Valentin Aditi Houdé à savoir une querelle de personnes entre Barnabé Dassigli, Amadé Moussa et Valentin Aditi Houdé, une lutte de leadership entre les responsables And d’Abomey-Calavi et de Zè, et enfin, un problème d’exécution de décision de justice concernant 39 hectares de parcelles à Abomey-Calavi. Pour le bureau politique national, la crise à l’And date du mauvais scénario qui a porté l’honorable Valentin Aditi Houdé à la présidence du bureau exécutif national de l’alliance le 31 mai 2014 lorsque l’And a été créée. Noël Gankpé estime que la mauvaise gouvernance et les dysfonctionnements au sein des structures de l’Alliance sont les principales causes de cette crise.
Par ailleurs, l’honorable Houdégbé Octave a fustigé le comportement de ces deux membres et affirme que toutes ces agitations étaient prévisibles. Après avoir éclairé l’opinion publique, la lecture de l’acte pris par le ministre de l’intérieur consacrant la nouvelle And a été donnée. " Valentin Aditi Houdé n’est plus le président de l’And. Sa majesté Dada Kokpon Awinyan honorable Octave Houdégbé reste et demeure le président d’honneur ; Barnabé Zinsou Dassigli en est désormais le président légitime et légal et ce, conformément à l’acte administratif n° 1380/MISPC/DC/SGM/DGAIC/DTLP/SAAP/SA du 27 novembre 2015 du ministre de l’intérieur. Cependant, l’And n’a pas encore choisi son candidat", a-t-il conclu.
Cyrille Sèmako LIGAN (Coll.)

3-12-2015, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Républicaine posture !
22-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
En faillite ! Le débat sur le projet de loi portant révision de la Constitution du 11 décembre 1990 l’est. A peine lancé, est-il déjà frappé par le (...) Lire  

Editorial : Un projet avorté ?
22-03-2017, Moïse DOSSOUMOU
Transversal : Nécessité d’une Dtn
22-03-2017, Ambroise ZINSOU
Editorial : Les députés face à l’histoire
20-03-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Dans le vif du sujet !
20-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’Etape Hémicycle !
16-03-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2010

Session extraordinaire pour la révision de la Constitution : Ce (...)
22-03-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Le suspense reste entier quant à l’issue que peut connaître la demande formulée par le chef de l’Etat de voir étudier (...)  

Non reconnaissance du Comité consensuel transitoire : Anjorin (...)
22-03-2017, Ambroise ZINSOU
A travers une conférence de presse qu’il a donnée lundi dernier au siège de la Fédération béninoise de football à (...)  

Opération de libération des espaces publics : Toboula, fermeté et (...)
21-03-2017, Gérard GANSOU
Signé du ministre du cadre de vie et du développement durable, le communiqué en date du 17 mars relatif aux exactions (...)  

Révision de la Constitution : Le ‘’Oui’’ mitigé de Gilbert (...)
21-03-2017, La rédaction
Les langues se délient progressivement au sujet du projet de révision de la Constitution du 11 décembre 1990, (...)