Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Crise entre la Fédération béninoise de football et le gouvernement : Adrien Houngbédji sollicité pour une porte de sortie ?

JPEG - 46 ko

Le président du Comité exécutif de la Fédération béninoise de football (Fbf), le député Augustin Ahouanvoébla, a conduit hier au cabinet du président de l’Assemblée nationale, Me Adrien Houngbédji, au Palais des gouverneurs à Porto-Novo, une délégation de la Fbf composée entre autres de Valère Kakai Glèlè et Idelver Gnikpo. Ces derniers sont allés présenter au président Adrien Houngbédji, la situation de crise qui prévaut entre le gouvernement et la Fédération béninoise de football. C’est un secret de polichinelle que depuis plusieurs mois, le gouvernement a décidé de retirer son agrément à la Fbf pour diverses raisons. Après les échanges avec le président de l’Assemblée nationale, le porte-parole de la délégation, Idelver Gnikpo a levé un coin de voile sur les points abordés avec leur hôte. « Nous avons constaté depuis quelque temps que l’heure est grave par rapport à la situation que nous sommes en train de vivre pour ce qui concerne le football au Bénin. Et nous avons dû envoyer d’urgence une lettre d’audience au Président de l’Assemblée nationale qui est la deuxième personnalité de l’Etat. Ce matin, il nous a reçus et il a constaté avec nous que l’heure est vraiment grave. Il nous a demandé les démarches que nous avons pu mener jusque-là. Ce que nous lui avons expliqué clairement. Il nous a promis que dès aujourd’hui, il va prendra son bâton de pèlerin pour voir ce qu’il en est exactement. Vous savez qu’on nous a parlé injustement d’un retrait d’agrément. Un agrément qui n’existe nulle part. Sans faire la langue de bois, nous allons vous dire que c’est le ministre de la jeunesse, des sports et loisirs qui est le maître d’œuvre ; celui-là qui détruit le football béninois parce qu’un ministre n’est rien d’autre qu’un conseiller du Chef de l’Etat. Même si les uns et les autres disent que le chef de l’Etat va dans ce sens, le Ministre est là pour lui dire la vérité des faits. Mais ce qu’on constate aujourd’hui est que le Ministre a pris fait et cause pour nos détracteurs et le Ministre ne fait que détruire le football tous les jours que Dieu fait. Nous n’allons pas lui permettre cela parce que nous, nous sommes des élus. On a été élu le 30 Septembre 2013. Donc, nous ne pouvons pas laisser un ministre nommé, venir détruire notre football. Notre souhait aujourd’hui est que le problème soit réglé, surtout au niveau de la première personnalité de l’Etat. Il faudrait que le Président de la République agisse afin que la jeunesse et toute la population béninoise puissent retrouver leur passion qui n’est rien d’autre que le football… », a déclaré Idelver Gnikpo.

23-07-2015, Karim O. ANONRIN


CHRONIQUES

tribune verte : Freiner à temps la dégradation des sols (...)
8-12-2016, Isac A. YAÏ
La baisse de la fertilité des sols focalise désormais les attentions de par le monde. En marge de la journée mondiale des sols, célébrée le 05 (...) Lire  

Plume libre : L’amalgame syndical !
7-12-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
tribune verte : L’audace d’assainir les (...)
1er-12-2016, La rédaction
Plume libre : Zèle et excès à la Haac !
30-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : Le péril du feu
30-11-2016, Moïse DOSSOUMOU
Plume libre : Le duo Ajavon-Kotingan
28-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1890

Programme ‘’Omidelta’’ 2016-2020 : Talon décroche 37 milliards des (...)
7-12-2016, La rédaction
La coopération bilatérale entre le Royaume des Pays-Bas et le Bénin retrouve sa bonne santé après plusieurs mois (...)  

Modernisation de l’Assemblée nationale : Houngbédji reçoit (...)
6-12-2016, Karim O. ANONRIN
Dans soit ambition de jouer pleinement son rôle pour la consolidation de la démocratie et ainsi devenir une véritable (...)  

Malgré la permanence de la Cena et la Lépi : les élections coûtent (...)
2-12-2016, Arnaud DOUMANHOUN
Les élections au Bénin ont de tout temps fait saigner les caisses de l’Etat, et parfois soulevé de vives polémiques. La (...)  

L’assainissement et le déguerpissement au Bénin : « le gouvernement (...)
2-12-2016, La rédaction
« Les 125 km de plages seront nettoyés et sécurisés. C’est une mesure qui s’inscrit dans la durée ». Ces déclarations du (...)