Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


De la résistance des héros nationaux à l’indépendance : La Fondation Mathieu Kérékou perpétue le sens du patriotisme

Instruction sur la résistance des héros nationaux tels que Béhanzin, Bio Guerra, Kaba et sensibilisation sur la lutte pour la liberté. C’est ce à quoi les jeunes pionniers de la Fondation Mathieu Kérékou (Fmk) et quelques invités ont eu droit hier au siège de ladite fondation. Ainsi, à l’occasion des activités de la Fmk entrant dans le cadre de la commémoration du 55ème anniversaire de l’accession du Bénin à l’indépendance, les jeunes réunis ont eu droit aux enseignements de Ali Houdou, du Général Chabi Sika et du professeur Léon Bio Bigou. Et si les hommages n’ont pas tari pour décrire lesdits héros qui ont sacrifié leur vie pour la dignité de notre peuple et la grandeur de notre pays, les différents intervenants ont insisté sur la nécessité que les générations présentes et futures comprennent le sens du sacrifice et acceptent de suivre leurs pas. « C’est du devoir de la Fondation Mathieu Kérékou, l’homme qui a consacré trois décennies de sa vie pour l’unité et la paix, d’être une courroie de transmission du patriotisme, surtout aujourd’hui où règne la corruption », a affirmé le Sg de la Fmk, Ali Houdou. Le Professeur Bio Bigou n’a également pas ménagé ses efforts à l’endroit de l’auditoire qu’il avait en face pour que le patriotisme soit la chose la mieux partagée. « Les héros nationaux ont posé des actes dignes pour que notre pays sorte du joug colonial », a-t-il déclaré après avoir revisité l’histoire des luttes contre le colonialisme, l’esclavage et la domination pour en arriver à l’indépendance. Ali Houdou est revenu pour indiquer que rien n’est plus précieux que la dignité et s’il faut parler de mettre le pays au dessus de tous, le président Mathieu Kérékou a donné le bon exemple. Pour le Général Sika, la traîtrise a été à la base de tous les échecs en ce qui concerne les luttes de résistance pour la liberté. C’est pourquoi, il a exhorté les jeunes à œuvrer pour que les acquis légués par les devanciers comme le Général Kérékou qui ont travaillé pour qu’on ait un mieux-être soient sauvegardés.

3-08-2015, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En vérité : La Cpi malgré tout !
22-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
Une position pour l’histoire ! Un ‘‘Non’’ qui rassure. Le Bénin, urbi et orbi, par la voix de son ministre des affaires étrangères l’a soutenu devant (...) Lire  

Editorial : Pour un Hadj sans tribulations
22-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les Cauris au gré des intérêts (...)
20-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Couple et Incompatibilités (...)
17-02-2017, Naguib ALAGBE
Editorial : Des sacrifices pour l’intérêt (...)
14-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La voie de la fusion !
14-02-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Azannaï face à l’équation du partage des gains électoraux
24-01-2017, Isac A. YAÏ, Moïse DOSSOUMOU
Azannaï face à l’équation du partage des gains électoraux
24-01-2017, Isac A. YAÏ, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1980

Conflits territoriaux entre Porto-Novo et ses voisins : Le (...)
22-02-2017, Karim O. ANONRIN
Le Conseil municipal de la ville de Porto-Novo vient d’autoriser le Maire Emmanuel Zossou à recourir à la justice pour (...)  

Réformes constitutionnelles à quelles conditions ?
22-02-2017, La rédaction
L’Afrique de l’Ouest a fait l’option de la démocratie dans le cadre de l’Etat de Droit comme régime politique dans les (...)  

Plan de développement municipal de Porto-Novo : Emmanuel Zossou (...)
22-02-2017, Karim O. ANONRIN
Le maire de la ville de Porto-Novo, Emmanuel Zossou, met les bouchées doubles pour concrétiser les projets contenus (...)  

Départ du Cpp des Fcbe : L’érosion continue au niveau des (...)
21-02-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Le navire cauris tangue ! Le naufrage est imminent bien que quelques incrédules battent encore des ailes, poussant (...)