Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


De retour au bercail : Olivier Bocco bloqué sans raison valable à l’aéroport, écouté sur Pv puis relâché

JPEG - 214.4 ko

Les Béninois ont frôlé hier un énième scandale sous le changement ! Leur compatriote Olivier Bocco de retour de Paris à bord du vol airbus AF 805 de la compagnie Air France a été, sans raison valable, bloqué, des heures durant, à l’aéroport Bernardin Cardinal Gantin de Cotonou, écouté sur Pv avant d’être rélâché. Disposant d’une carte d’identité nationale en cours de validité et qui expire en 2017, n’ayant commis aucune infraction et retournant dans son pays d’origine, la police n’avait aucune raison non seulement de le bloquer à l’aéroport mais aussi de s’adonner à autant de zèle. Raison politique ? C’est la seule piste qui pourrait justifier cet acharnement contre un citoyen qui rentre au pays après son exil à Paris depuis environ trois ans.
Ainsi donc, malgré les décisions des juridictions compétentes et l’officiel pardon du président Boni Yayi, il a semblé par la manière de faire de la police, qu’il y a des Béninois persona non grata dans leur pays. Sinon, qu’est-ce qui explique ce zèle inutile et cette piètre démarche de plus sous le régime Yayi ? Peut-être que les policiers béninois étaient tellement curieux et contents de revoir un compatriote exilé forcé depuis quelques années à Paris suite à de fameux dossiers de tentatives d’empoisonnement et de coup d’Etat qu’ils ont prolongé les civilités et réservé un accueil particulier à un hôte spécial en témoigne la foule qui l’attendait.
Si c’est le cas, c’est tant mieux pour Olivier Bocco qui, grâce au zèle des policiers, s’est offert une bonne publicité pour un retour qui fera sans doute date. Mais maintenant qu’il a rejoint son domicile, ses compatriotes lui souhaitent la bienvenue. Trêve de querelles inutiles. L’essentiel à présent est que tous les fils de ce pays se donnent la main et se mettent ensemble pour bâtir la patrie commune.

11-08-2015, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En vérité : Attention… Loi contre conflits récurrents !
23-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Un arsenal juridique pour sceller la paix entre éleveurs et agriculteurs. Pour l’instant, nous ne sommes qu’à l’étape de proposition de loi. Mais déjà, (...) Lire  

Editorial : Le Cnsr à la barre
23-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Lacrymogène : La directive Talon
23-11-2017, La rédaction
tribune verte : Un nouvel espoir pour l’Habitat
23-11-2017, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En vérité : Exit la longévité au pouvoir (...)
22-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Lacrymogène : Mètognon et l’impunité
22-11-2017, La rédaction




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : L’UN fait vraiment la Nation !
15-11-2017, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2400

Projet de construction du port pétrolier en eau profonde de (...)
23-11-2017, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Sous le Nouveau départ, priorité est donnée aux opérateurs privés locaux dans les prises de décision au sommet de (...)  

Entretien téléphonique de Paul Nindo Sahgui depuis le Sénégal : La (...)
23-11-2017, La rédaction
Le Maire de la commune de Tanguiéta, Paul Nindo Sahgui en mission au Sénégal a, dans un entretien téléphonique, (...)  

Projet de budget général de l’Etat, gestion 2018 : Cinq ministres (...)
22-11-2017, Karim O. ANONRIN
5 Ministres ont planché hier devant la Commission budgétaire de l’Assemblée nationale dans le cadre de l’étude du (...)  

Journée de réflexion sur le Fonds de développement de la formation (...)
22-11-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Le ministre de la fonction publique, Adidjatou Mathys a procédé à l’ouverture d’un atelier de réflexions sur le Fonds de (...)