Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Débat sur la révision de la Constitution : Le Front pour le sursaut patriotique chez Amoussou

Le Front pour le sursaut patriotique poursuit sa randonnée au sujet du projet de révision de la Constitution. Après le clergé le mercredi dernier, Eugène Azatassou et ses camarades ont rencontré hier le président de l’Union fait la nation Bruno Amoussou.

JPEG - 391.3 ko

Les préoccupations n’ont pas varié et le message reste tout aussi tranché : un non catégorique à la révision de la Constitution telle que souhaitée par le chef de l’Etat. Les membres du Front pour le sursaut patriotique l’ont redit hier face à Bruno Amoussou. ‘’Nous avons rencontré le président Bruno Amoussou… la rencontre s’est très bien passée. Il s’est fait entourer d’un certain nombre de députés et de personnalités de l’Union fait la nation. Ils nous ont écoutés attentivement sur notre vision de la situation dans le pays’’, a déclaré Eugène Azatassou à l’issue de la séance. Le coordonnateur des Fcbe a exposé à son hôte, les griefs que lui et ses compagnons portent contre le projet de révision initié par Patrice Talon… ‘’La gestion actuelle ne profite pas au peuple…et les libertés démocratiques sous l’ère Talon ne se portent pas au mieux’’, a ajouté Eugène Azatassou. Cette position adoptée par les membres du Front ne concède rien au Chef de l’Etat. Selon eux, le projet de révision en l’état ne peut être étudié par les élus du peuple.
Dans sa démarche, Eugène Azatassou attend de ses interlocuteurs des actions : ‘’De toutes les personnalités que nous avons rencontrées y compris le président Bruno Amoussou, nous attendons qu’ils agissent au niveau où ils le peuvent. Que ce soit au niveau des députés, du gouvernement ou des populations pour que cette norme ne puisse pas prospérer dans notre pays’’ a-t-il fait savoir.
Rodrigue ADJAKIDJE (Stag.)

31-03-2017, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Attention… Loi contre conflits récurrents !
23-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Un arsenal juridique pour sceller la paix entre éleveurs et agriculteurs. Pour l’instant, nous ne sommes qu’à l’étape de proposition de loi. Mais déjà, (...) Lire  

Editorial : Le Cnsr à la barre
23-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Lacrymogène : La directive Talon
23-11-2017, La rédaction
tribune verte : Un nouvel espoir pour l’Habitat
23-11-2017, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En vérité : Exit la longévité au pouvoir (...)
22-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Lacrymogène : Mètognon et l’impunité
22-11-2017, La rédaction




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : L’UN fait vraiment la Nation !
15-11-2017, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2400

Projet de construction du port pétrolier en eau profonde de (...)
23-11-2017, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Sous le Nouveau départ, priorité est donnée aux opérateurs privés locaux dans les prises de décision au sommet de (...)  

Entretien téléphonique de Paul Nindo Sahgui depuis le Sénégal : La (...)
23-11-2017, La rédaction
Le Maire de la commune de Tanguiéta, Paul Nindo Sahgui en mission au Sénégal a, dans un entretien téléphonique, (...)  

Projet de budget général de l’Etat, gestion 2018 : Cinq ministres (...)
22-11-2017, Karim O. ANONRIN
5 Ministres ont planché hier devant la Commission budgétaire de l’Assemblée nationale dans le cadre de l’étude du (...)  

Journée de réflexion sur le Fonds de développement de la formation (...)
22-11-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Le ministre de la fonction publique, Adidjatou Mathys a procédé à l’ouverture d’un atelier de réflexions sur le Fonds de (...)