Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Débat sur la révision de la Constitution : Le Front pour le sursaut patriotique chez Amoussou

Le Front pour le sursaut patriotique poursuit sa randonnée au sujet du projet de révision de la Constitution. Après le clergé le mercredi dernier, Eugène Azatassou et ses camarades ont rencontré hier le président de l’Union fait la nation Bruno Amoussou.

JPEG - 391.3 ko

Les préoccupations n’ont pas varié et le message reste tout aussi tranché : un non catégorique à la révision de la Constitution telle que souhaitée par le chef de l’Etat. Les membres du Front pour le sursaut patriotique l’ont redit hier face à Bruno Amoussou. ‘’Nous avons rencontré le président Bruno Amoussou… la rencontre s’est très bien passée. Il s’est fait entourer d’un certain nombre de députés et de personnalités de l’Union fait la nation. Ils nous ont écoutés attentivement sur notre vision de la situation dans le pays’’, a déclaré Eugène Azatassou à l’issue de la séance. Le coordonnateur des Fcbe a exposé à son hôte, les griefs que lui et ses compagnons portent contre le projet de révision initié par Patrice Talon… ‘’La gestion actuelle ne profite pas au peuple…et les libertés démocratiques sous l’ère Talon ne se portent pas au mieux’’, a ajouté Eugène Azatassou. Cette position adoptée par les membres du Front ne concède rien au Chef de l’Etat. Selon eux, le projet de révision en l’état ne peut être étudié par les élus du peuple.
Dans sa démarche, Eugène Azatassou attend de ses interlocuteurs des actions : ‘’De toutes les personnalités que nous avons rencontrées y compris le président Bruno Amoussou, nous attendons qu’ils agissent au niveau où ils le peuvent. Que ce soit au niveau des députés, du gouvernement ou des populations pour que cette norme ne puisse pas prospérer dans notre pays’’ a-t-il fait savoir.
Rodrigue ADJAKIDJE (Stag.)

31-03-2017, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Lutte sans exception !
22-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Quand les chiffres tombent, ils donnent le tournis. Au Bénin, chaque année, du fait de la corruption, ce sont des milliards qui, au détriment des (...) Lire  

Editorial : La dynamique locale en question
22-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : A Glo, ça avance !
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Trekpo, seul face à son destin
21-02-2018, Isac A. YAÏ
En vérité : Le prix du jusqu’au-boutisme (...)
20-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une bouteille à la mer
20-02-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2550

Mise sur écoute des Béninois : La Cour donne carte blanche
22-02-2018, La rédaction
La loi n°2017-44 portant recueil du renseignement en République du Bénin, votée par l’Assemblée nationale le 29 décembre (...)  

Malversation financière au Cncb : Antoine Dayori et le Pca en (...)
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Décidément ! Sous la rupture, la lutte contre la corruption n’épargne presque personne. Grand artisan de l’avènement du (...)  

Saturation de l’actuel cimetière municipal de Parakou : Charles (...)
21-02-2018, La rédaction
L’actuel cimetière municipal de Parakou n’est plus en mesure d’abriter de nouveaux corps. Tels sont les propos du maire (...)  

Conséquences des grèves perlées dans l’administration publique : (...)
20-02-2018, La rédaction
Journée décisive pour les grévistes. Ils attendent de constater sur leurs fiches de paie, la mise à exécution ou non de (...)