Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Débat sur la révision de la Constitution : Quand l’Un entretient le flou

JPEG - 79.3 ko

Ça gronde de partout. La polémique enfle. Révisionnistes et antirévisionnistes se disputent les plateaux radio et télé pour exposer leurs motifs et clamer leur bonne foi. Un peu partout, le débat fait rage. Pendant ce temps, silence radio à l’Union fait la nation. La troupe à Bruno Amoussou est à ce jour, restée de marbre sur un sujet qui, par ailleurs, engage l’avenir de la nation. Difficile donc de les situer par rapport à une position ou à une autre. Une telle posture de l’Union fait la nation paraît surprenante du reste, pour un regroupement politique de cette envergure et face à un sujet aussi important. Qu’est ce qui pourrait l’expliquer ? Bien malin qui pourra le dire. Mais il ne sera pas tout de même superflu d’y voir des calculs politiciens, ni plus ni moins. Entre se mettre à dos une opinion publique réservée et mettre en péril un partenariat politique qui n’a pas fait ses preuves, l’Union a peut-être du mal à trancher.

Un silence opportuniste…
Cette posture est loin d’être une première. Elle se rapproche quelque peu du comportement qui a été celui de l’Union à la veille de la présidentielle de 2016. L’ambiguïté qui alors, a caractérisé son choix, avait déjà nourri les débats. Sauf que peu après l’avènement du pouvoir en place, elle ne passera pas par quatre chemins pour clamer son appartenance à la mouvance présidentielle. Appartient-elle toujours à la mouvance présidentielle ? La question mérite d’être posée. Le Parti du renouveau démocratique qui, comme l’Union fait la nation, a rejoint tambour battant le camp sorti victorieux de la dernière présidentielles n’a pas manqué de donner l’exemple sur ce coup. C’est au tour de l’Union fait la nation de sortir des calculs politiciens et de situer sa base sur direction à prendre. Toute autre chose ne sera que ruse et inefficacité.

3-04-2017, Naguib ALAGBE


CHRONIQUES

En vérité : Les nouveaux chantiers de la Cour
18-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
L’effet de contagion est manifeste. Comme Patrice Talon à la tête de l’Etat, Joseph Djogbénou place sa présidence à la Cour constitutionnelle sous le (...) Lire  

Editorial : Révisions en plein Mondial (...)
14-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : L’enjeu du code électoral
14-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Code électoral à peaufiner (...)
12-06-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les indésirables sacs plastiques
12-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les merveilles du coton
11-06-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2700

Aké Natondé sur le toilettage du Code électoral : « Nous prévoyons (...)
18-06-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Le débat est ouvert sur le toilettage du code électoral, avec des propositions de toutes sortes de la part des (...)  

réforme du code électoral : Guy Mitokpè et Jean-Michel Abimbola (...)
18-06-2018, Moïse DOSSOUMOU
Représentant chacun un bloc politique, Guy Mitokpè et Jean-Michel Abimbola livrent leurs attentes sur le projet de la (...)  

L’Union fait la nation s’agrandit : L’ancien maire d’Adja Ouèrè (...)
18-06-2018, Arnaud DOUMANHOUN
L’ex maire de la Commune d’Adja Ouèrè, Djiman Fachola a rejoint la barque : « Union fait la Nation » avec son creuset (...)  

Entretien avec, Moukaram BADAROU président du parti Conscience (...)
14-06-2018, Karim O. ANONRIN
Ancien Préfet des départements de l’Ouémé et du Plateau sous le régime du président Boni Yayi, président du parti (...)