Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Débat sur la révision de la Constitution : Quand l’Un entretient le flou

JPEG - 79.3 ko

Ça gronde de partout. La polémique enfle. Révisionnistes et antirévisionnistes se disputent les plateaux radio et télé pour exposer leurs motifs et clamer leur bonne foi. Un peu partout, le débat fait rage. Pendant ce temps, silence radio à l’Union fait la nation. La troupe à Bruno Amoussou est à ce jour, restée de marbre sur un sujet qui, par ailleurs, engage l’avenir de la nation. Difficile donc de les situer par rapport à une position ou à une autre. Une telle posture de l’Union fait la nation paraît surprenante du reste, pour un regroupement politique de cette envergure et face à un sujet aussi important. Qu’est ce qui pourrait l’expliquer ? Bien malin qui pourra le dire. Mais il ne sera pas tout de même superflu d’y voir des calculs politiciens, ni plus ni moins. Entre se mettre à dos une opinion publique réservée et mettre en péril un partenariat politique qui n’a pas fait ses preuves, l’Union a peut-être du mal à trancher.

Un silence opportuniste…
Cette posture est loin d’être une première. Elle se rapproche quelque peu du comportement qui a été celui de l’Union à la veille de la présidentielle de 2016. L’ambiguïté qui alors, a caractérisé son choix, avait déjà nourri les débats. Sauf que peu après l’avènement du pouvoir en place, elle ne passera pas par quatre chemins pour clamer son appartenance à la mouvance présidentielle. Appartient-elle toujours à la mouvance présidentielle ? La question mérite d’être posée. Le Parti du renouveau démocratique qui, comme l’Union fait la nation, a rejoint tambour battant le camp sorti victorieux de la dernière présidentielles n’a pas manqué de donner l’exemple sur ce coup. C’est au tour de l’Union fait la nation de sortir des calculs politiciens et de situer sa base sur direction à prendre. Toute autre chose ne sera que ruse et inefficacité.

3-04-2017, Naguib ALAGBE


CHRONIQUES

En vérité : Attention… Loi contre conflits récurrents !
23-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Un arsenal juridique pour sceller la paix entre éleveurs et agriculteurs. Pour l’instant, nous ne sommes qu’à l’étape de proposition de loi. Mais déjà, (...) Lire  

Editorial : Le Cnsr à la barre
23-11-2017, Moïse DOSSOUMOU
Lacrymogène : La directive Talon
23-11-2017, La rédaction
tribune verte : Un nouvel espoir pour l’Habitat
23-11-2017, Fulbert ADJIMEHOSSOU
En vérité : Exit la longévité au pouvoir (...)
22-11-2017, Angelo DOSSOUMOU
Lacrymogène : Mètognon et l’impunité
22-11-2017, La rédaction




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

En vérité : L’UN fait vraiment la Nation !
15-11-2017, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2400

Projet de construction du port pétrolier en eau profonde de (...)
23-11-2017, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Sous le Nouveau départ, priorité est donnée aux opérateurs privés locaux dans les prises de décision au sommet de (...)  

Entretien téléphonique de Paul Nindo Sahgui depuis le Sénégal : La (...)
23-11-2017, La rédaction
Le Maire de la commune de Tanguiéta, Paul Nindo Sahgui en mission au Sénégal a, dans un entretien téléphonique, (...)  

Projet de budget général de l’Etat, gestion 2018 : Cinq ministres (...)
22-11-2017, Karim O. ANONRIN
5 Ministres ont planché hier devant la Commission budgétaire de l’Assemblée nationale dans le cadre de l’étude du (...)  

Journée de réflexion sur le Fonds de développement de la formation (...)
22-11-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Le ministre de la fonction publique, Adidjatou Mathys a procédé à l’ouverture d’un atelier de réflexions sur le Fonds de (...)