Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Décentralisation et gouvernance locale : Vers la résolution des conflits frontaliers entre les communes

JPEG - 233.5 ko

Trouver une solution durable aux conflits liés à la délimitation des communes et unités administratives. Tel est l’objectif de la séance d’échanges entre des cadres du Ministère de la décentralisation et de la gouvernance locale (Mdgl), les ministères sectoriels concernés par la question et les membres du bureau de l’Association nationale des communes du Bénin (Ancb). A l’occasion de cette rencontre présidée par le ministre de la décentralisation, Barnabé Dassigli ce mardi 10 juillet à Qualimax hôtel à Cotonou, le secrétaire permanent de la Commission nationale des affaires domaniales (Cnad), René Ganmanvo a exposé le projet de délimitation et de dématérialisation des limites des communes du Bénin et de leurs unités administratives. Il rappelle qu’en 2009, l’initiative n’a pas prospéré, mais demeure une préoccupation majeure au plan national, et c’est à juste titre que le gouvernement du Nouveau départ en prend la mesure en sélectionnant un cabinet pour l’étude de faisabilité. L’objectif du projet est donc de résoudre de façon définitive et durable cette équation, source de conflits permanents entre les communes et les unités administratives (arrondissements, villages et quartiers de ville) pour que règne la paix au sein des communautés.
« Avec la décentralisation, le problème des limites s’est exacerbé à cause des ressources. Ça va susciter beaucoup de tollé, bien plus que les déguerpissements à Cotonou. Mais, Il faut qu’on y aille, et très vite », a déclaré le maire de la commune de Bantè, Kocou Innocent Akobi. Le président de l’Ancb, Luc Atrokpo abonde dans le même sens en insistant sur le fait, que les problèmes liés à la délimitation des communes se posent avec acuité dans les localités, et qu’au-delà de la volonté, il faudra beaucoup de moyens pour régler la question. « Le seul gage de paix et de stabilité que nous avons aujourd’hui, c’est la résolution de ce problème », a renchéri le maire de Sèmè-Podji, Charlemagne Honfo. Ainsi, les maires ont salué l’initiative du ministre de la décentralisation, Barnabé Dassigli qui, en associant l’Ancb, institution faîtière et bénéficiaire dudit projet, à la séance d’échanges a voulu les mettre au même niveau d’information et recueillir leurs différentes observations. Ce projet permettra d’actualiser le répertoire des conflits de limites, aggravés selon les acteurs, par la loi 2015-01 modifiant et complétant la loi n° 2013-05 du 27 mai 2013, portant création, organisation, attributions et fonctionnement des unités administratives locales en République du Bénin. A terme ce projet facilitera la délimitation des départements et circonscriptions électorales.

11-07-2018, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Ganvié, de l’ombre à la lumière
19-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Elle est en passe de mériter ce qualificatif. Baptisée pompeusement sous le vocable de « Venise de l’Afrique », la cité lacustre de Ganvié est restée (...) Lire  

Editorial : Energie : Prestation tendance (...)
19-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Semaine décisive pour les candidats
18-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Sourire XXL chez les fonctionnaires
14-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Au secours de l’état civil (...)
14-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
CHAMBRE DE PASSE : ON PASSE OU PAS ?
14-02-2019, La rédaction




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 3090

Législatives d’avril 2019 :La Céna dévoile les modalités de (...)
19-02-2019, Fulbert ADJIMEHOSSOU
A 72 heures du démarrage de la réception des dossiers de candidature à l’élection du 28 avril 2019, la Commission (...)  

Ecouté hier par la brigade financière : Modeste Toboula convoqué (...)
19-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Il a passé toute la journée d’hier à la brigade financière. Ecouté dans une affaire domaniale, le préfet du Littoral a (...)  

Assemblée nationale : La deuxième session extraordinaire renvoyée (...)
19-02-2019, Karim O. ANONRIN
La deuxième session extraordinaire de l’Assemblée nationale convoquée pour hier 18 février 2019 n’a pu être ouverte (...)  

Promotion de la bonne gouvernance : Social Watch engagée pour la (...)
19-02-2019, Adrien TCHOMAKOU
Dans son combat pour la promotion de la bonne gouvernance, Social Watch Bénin se fixe un autre défi à relever : celui (...)