Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Décoration du Béninois Rufin Zomahoun : Le Japon rend hommage à un grand homme

JPEG - 287.1 ko

Les mérites de Rufin Zomahoun viennent d’être reconnus par le Japon, où il a servi pendant plusieurs années en qualité d’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Bénin. Il figure en effet parmi les 187 lauréats distingués, le vendredi dernier, par le ministère japonais des affaires étrangères. C’est une distinction qui rend hommage aux personnalités ayant fait des réalisations exceptionnelles à l’échelle internationale dans le cadre de la promotion de l’amitié entre le Japon et d’autres pays. C’est donc avec fierté que le récipiendaire a présenté hier à la presse, au siège de la fondation Ifè à Cotonou, son certificat. Plusieurs personnalités dont Sa majesté Dada Zéhè Roi d’Agonlin et l’Ambassadeur du Japon près le Bénin, Kiyofumi Konishi qui a salué le pragmatisme du lauréat étaient présentes à l’occasion. « Grâce aux activités de votre fondation, beaucoup de Béninois parlent la langue japonaise et interagissaient avec les Japonais vivant au Bénin. Je me réjouis de votre brillante distinction qui honore toute l’action humaine, généreuse et efficace que vous avez menée pendant toute une vie et qui se poursuit pour le bonheur de nos deux pays », a déclaré l’ambassadeur Kiyofumi Konishi. Le récipiendaire a pour sa part remercié le Japon pour cette marque de reconnaissance. Il a saisi l’occasion pour rendre un vibrant hommage aux anciens Chefs d’Etat béninois, notamment feu Hubert Koutoukou Maga, feu Mathieu Kérékou, Nicéphore Dieudonné Soglo et Boni Yayi. Faut-il le rappeler, Rufin Zomahoun a été conseiller du Président Boni Yayi au cours de son premier mandat avant d’être nommé Ambassadeur du Bénin près le Japon. L’ancien ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Bénin au Japon a ensuite remercié le Président Patrice Talon qu’il promet d’accompagner dans la réussite de sa mission républicaine en œuvrant pour le développement du Bénin.
Professeur d’université au Japon et dans d’autres pays asiatiques et européens, Rufin Zomahoun est non seulement auteur de plusieurs ouvrages mais aussi un véritable artisan de la lutte contre la pauvreté. C’est d’ailleurs ce qui l’a motivé à créer la fondation Ifè qui assiste les enfants démunis en matière de scolarisation grâce à la construction de nombreuses écoles dans les zones reculées du Bénin. Cette fondation participe aussi à la promotion de la culture japonaise à travers l’apprentissage de la langue officielle du Japon.
Alida DOSSOU-YOVO (Stag)

13-07-2017, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Désastre écologique à Toho !
23-05-2018, Angelo DOSSOUMOU
Des milliers de poissons morts empoisonnés. Des risques énormes pour l’écosystème et une activité principale paralysée. A Athiémé, sur le lac Toho, (...) Lire  

Editorial : Une lueur d’espoir pour les (...)
23-05-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les paradigmes de l’espérance (...)
22-05-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une polémique précoce
22-05-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Une vitrine au Vatican !
17-05-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Difficile ascension pour la (...)
17-05-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2670

Campagne cotonnière 2018-2019 : Le gouvernement augmente le prix (...)
25-05-2018, Arnaud DOUMANHOUN
« Le gouvernement a entrepris depuis deux ans, le renforcement de la professionnalisation du secteur. Et de 451.000 (...)  

Réaction de quelques députés après la décision de la HAAC
25-05-2018, La rédaction
Réaction de quelques dispoquotenibilité Louis Vlavonou « …Je prends acte de la décision de la HAAC tout en regrettant (...)  

La HAAC, le canon braqué contre la presse libre
25-05-2018, La rédaction
Je ne suis pas de ceux qui, habituellement proposent de supprimer les institutions qui posent problème dans leur (...)  

Agapit Napoléon Maforikan, Ancien conseiller de la Haac : « La (...)
25-05-2018, La rédaction
Nul ne peut se réjouir lorsqu’un organe de presse est en difficulté. La liberté de presse est un bien précieux que nous (...)